Le format AMP arrive sur Google Images

Dans la continuité de sa stratégie Mobile First, Google a annoncé dans un communiqué l’arrivée de la technologie AMP sur Google Images. Pour rappel, le format AMP (Accelerated Mobile Page) permet d’afficher beaucoup plus rapidement une page Web sur mobile. Il a été créé pour optimiser la lecture des pages Web sur mobile dans le but d’améliorer l’expérience utilisateur des internautes, toujours plus nombreux à recourir au smartphone pour aller sur Internet. Jusqu’à présent, cette technologie était utilisée sur les résultats de recherche, et principalement sur les pages articles des médias et sites d’actualité.

En mars dernier, Google avait annoncé l’arrivée de l’AMP dans Gmail pour révolutionner l’expérience utilisateur dans les mails. Aujourd’hui, c’est Google Images qui va intégrer le format. Votre agence de référencement vous explique comment.

Les recherches visuelles boostées par l’AMP

Cela faisait déjà plusieurs mois que Google testait l’intégration de l’AMP dans Google Images, cette fonctionnalité est désormais déployée dans le monde entier. En quoi consiste-t-elle ? Sera-t-elle une source de trafic plus importante pour les sites compatibles qui sont présents sur le moteur de recherche d’images ?

Que va apporter l’AMP à Google Images ?

L’AMP sera couplé à une autre fonctionnalité : le Swipe to visit. Grâce à cette nouveauté, quand on cliquera sur l’une des images des résultats de recherche, on verra apparaître un petit aperçu du site sous l’image. En glissant l’aperçu vers le haut, on accèdera alors à la page entière du site sur laquelle se trouve l’image. C’est à ce moment-là qu’intervient l’AMP. En effet, cette manipulation n’est possible que si la page en question est au format AMP. Pour revenir en arrière, l’utilisateur n’aura qu’à faire la même action vers le bas.

Cette nouveauté est d’ores et déjà déployée en France. Nous l’avons d’ailleurs testé sur le requête « Trump » dans Google Images. Plusieurs images issues d’articles de l’actualité récente le concernant sont apparues sur le moteur de recherche. En sélectionnant celle du média RTL, il y a bien une fenêtre qui s’affiche. On peut aussi remarquer le symbole AMP.

Cette nouveauté est-elle utile ?

Du côté de l’expérience utilisateur, le Swipe to visit est une fonctionnalité pratique. En un mouvement de doigt, l’utilisateur peut rapidement jeter un œil à la page relative à l’image pour voir si l’article l’intéresse.

Du côté des éditeurs, Google précise qu’il n’y a aucune manipulation supplémentaire à effectuer pour obtenir cette fonctionnalité, à condition que leur site dispose du format AMP. De plus, Google ajoute que bientôt les éditeurs pourront visualiser le trafic généré par l’AMP de Google Images depuis leur Search Console, dans le Rapport sur les performances.

Cependant, l’AMP est souvent sujet à débat du côté de ceux qui l’ont adopté. En effet, certains remettent en question le réel bénéfice de ce format sur leur visibilité, et surtout, sur leur trafic. En mettant en avant les pages AMP dans la SERP par le biais d’un carrousel en haut des résultats de recherche, Google privilégie leur visibilité. Cela est censé générer plus de clics et de trafic sur ces pages. Cependant, cette technologie est parfois contestée car elle n’apporterait finalement pas le trafic escompté. Selon étude réalisée par Chartbeat et The Daily Beast, seulement 1 éditeur sur 3 a remarqué des effets positifs sur leur trafic après être passé à l’AMP.

Quoi qu’il en soit, cette nouveauté est quand même une amélioration pour les éditeurs qui critiquaient en 2017 la nouvelle version de Google Images. Google avait, en effet, changé l’affichage des images en les mettant sur un fond noir en lieu et place de la page Web en arrière plan de l’image.

Interface de Google Images

Les éditeurs avaient observé des chutes de trafic suite à ce changement, encore que le trafic issu de Google Images n’est pas toujours qualifié. Le swipe to visit devrait donc être apprécié de ces derniers grâce à la fenêtre d’aperçu que l’on peut facilement déployer.

Que retenir ?

Pour continuer dans sa lancée du Mobile First, Google vient d’intégrer le format AMP sur Google Images. À cela, s’ajoute une fonctionnalité intuitive et pratique : le swipe to visit. Il donne à l’utilisateur un aperçu de la page web relative à une image. De quoi améliorer l’expérience utilisateur tout en favorisant le clic et le trafic pour les éditeurs.