Facebook : développer Watch pour passer dans une nouvelle ère

Accusée de promouvoir des fake news, la société de Marc Zuckerberg est en pleine campagne pour redorer son blason. Après des pourparlers avec les gros médias d’information américains qui pourraient mener à des accords prometteurs pour développer un nouvel onglet News, Facebook se focalise sur son service de vidéo à la demande, Facebook Watch. Votre agence SMO vous détaille les projets du géant américain.

Des accords bénéfiques pour les deux camps

La société de la Silicon Valley vient de trouver des accords
avec BFMTV, Le Monde et Brut ; dans le cadre de ce partenariat, ces trois
médias français vont devoir créer du contenu
exclusif
pour le service de streaming de Facebook.

Concernant l’accord, Facebook avait déjà annoncé au préalable que, 55% des revenus générés par ce service sont versés à ces médias d’information partenaires. Tandis que le reste est bien évidemment à glisser dans son porte-monnaie. De plus, un spot publicitaire s’immisce au milieu de la vidéo. Toutefois, les médias d’information devraient rester sur leur garde après le dénouement de l’épisode Facebook Live ; le géant américain avait laissé énormément de médias sur le carreau en cessant subitement le cofinancement de la création de contenus. Certaines rédactions avaient alors eu du mal à s’en remettre.

Un service en pleine croissance

Quoi qu’il en soit, ce portail Watch arrive à un moment idéal pour Facebook, car il a de moins en moins d’options pour satisfaire une grosse demande en matière de publicité, avec des espaces publicitaires (murs, fils d’actualité, etc) de plus en plus difficiles à délivrer à ses annonceurs.

Créé il y a un peu plus de deux ans maintenant, Watch réunit 140 millions d’utilisateurs qui visionnent au moins une minute de contenu au quotidien ; ce chiffre a quasiment doublé depuis décembre 2018.

Comme évoqué un peu plus tôt, ce service de vidéo à la demande présente une réelle alternative aux espaces
d’annonces publicitaires courantes, qui deviennent saturés. La publicité vidéo
est le secteur qui a la meilleure croissance en ligne, et Facebook compte bien
surfer sur le phénomène.

Que retenir ?

Facebook développe son portail Watch en se dirigeant plus vers des médias d’information et en délaissant les médias de divertissement. Valoriser le temps que passent les utilisateurs en ligne est une des priorités de Facebook avec la protection des données et la lutte contre les fake news. Ces accords avec trois grands médias français vont aider le géant américain à aller dans ce sens et à faire du chiffre sur la publicité, d’une façon différente que les annonces publicitaires traditionnelles.

Votre agence, spécialiste des réseaux sociaux, reste à votre disposition pour toute
demande. Ses experts se feront un plaisir de vous aider afin de développer
votre stratégie SMO.