Contenus saisonniers et SEO : les recommandations pour les optimiser

Les contenus saisonniers servent le plus souvent aux entreprises qui dépendent de moments précis durant l’année, afin de mettre en avant leur activité. Elles adaptent donc leur contenu au fil des saisons. Cependant, le trafic des pages peut autant augmenter que diminuer selon la période. C’est pour cela qu’il faut connaître les recommandations afin de pouvoir optimiser le référencement naturel et ainsi garder le même flux de visiteurs. Si vous avez des questions quant au référencement naturel de votre site Internet, votre agence de référencement naturel vous aidera.

Travailler le SEO au bon moment

La première chose à faire pour optimiser son SEO grâce aux contenus saisonniers est de travailler sur la stratégie de contenu, et éventuellement les backlinks dans la même lignée. Il est possible d’utiliser des outils tels que Google Trends, ou encore des équivalents, afin de savoir quand est-ce que les mots-clés sont les plus recherchés par les internautes. Afin d’organiser les contenus à publier selon le jour où le mot-clé est le plus recherché, il est conseillé d’établir un planning précis avec toutes les publications.

Une URL unique pour un meilleur référencement

À la place de changer chaque année l’URL pour un même type
de contenu, il est fortement recommandé d’en
garder une unique
de façon à gagner de l’ancienneté et ainsi garder un bon
positionnement. La page sera remise en avant durant la période où le volume de
recherche redevient important. Elle sera, par conséquent, plus complète grâce
aux fréquentes mises à jour.

Selon John Mueller, Webmaster Trend Analyst chez Google, garder une URL unique permet de collecter
et centraliser les flux des liens
, et non de les disperser sur différentes
pages similaires. Grâce à cela, Google comprendra que l’URL est importante et pertinente, ce qui améliorera son
référencement.

Le contenu saisonnier

Afin que Google puisse avoir le temps d’analyser et
d’indexer le contenu, ce dernier ne doit
pas changer fréquemment
. Il doit donc rester sur l’URL pendant un certain
temps afin de gagner un positionnement de qualité.

Également, le contenu
ne doit pas être publié et dépublié en fonction de la saison
puisque Google
ne l’analysera pas de la même manière à chaque nouvelle publication. Cela lui
permettra de comprendre que la
publication est toujours d’actualité.

Selon les recommandations de Google, il faut publier le
contenu assez longtemps avant la saison choisie, afin qu’il ait le temps de
monter en puissance et de devenir davantage pertinent.

Les liens présents dans le contenu

Afin de garder un contenu similaire d’une saison à l’autre,
sans dépublier et republier une page, il est conseillé de modifier le maillage interne de la page en fonction de la saison.

Quand celle-ci a lieu, il suffit simplement de renforcer le maillage interne pour que le Googlebot crawle plus facilement la page, et améliore ainsi son référencement naturel.

Lors de la fin de la saison, il faut masquer le maillage dans l’arborescence grâce à un maillage interne
beaucoup moins présent, afin qu’il soit
moins pris en compte par le robot de Google
.

Que retenir ?

Les contenus saisonniers sont utiles pour les entreprises
qui veulent les publier qu’à certains moments de l’année. Cependant, afin que
le référencement naturel de ces contenus soit optimisé, quelques
recommandations sont à prendre en compte.

N’hésitez pas à nous
contacter
pour avoir davantage de renseignements sur le référencement
naturel. Nos experts sont présents pour vous aider dans votre stratégie.