SEO : les e-commerçants en plein duel pour les fêtes de fin d’année

Chaque année, à l’approche des fêtes de fin d’année, et plus particulièrement de Noël, les e-commerçants doivent développer une stratégie plus élaborée et se démarquer de leurs concurrents. L’objectif de toutes ces sociétés est clair : apparaître le plus possible dans les résultats SERP, et être les mieux classées pour attirer les utilisateurs, potentiels clients. Ainsi, le Journal du Net a décidé d’analyser de nouveau cette année, le référencement des sociétés d’e-commerce. Votre agence digitale vous présente les résultats de cette analyse et ses conseils afin de profiter de la situation.

Des marketplaces dominatrices

L’étude effectuée par le Journal du Net a fait la comparaison de résultats SERP collectés par la plateforme digitale Yooda Insights, les 26 novembre et 3 décembre dernier. Pour établir des classements, ils se sont basés sur une liste de 225 produits, avec de bons potentiels commerciaux, choisis avec les principaux e-commerçants, et classés dans des catégories, telles que high tech, mode ou culture. Alors, les commerçants les mieux classés, sont ceux qui attirent le plus les clients, lors de leurs achats. C’est donc logiquement, qu’il y a une course au référencement.

Culture et high tech : la Fnac trouve sa place

En ce qui concerne la culture, la Fnac
est naturellement le leader de ce secteur. Bien qu’elle reste la référence,
elle a tout de même vu son principal rival, Amazon, se rapprocher
dangereusement lors de la semaine en question (26 novembre au 3 décembre).
À une échelle moindre en termes de qualité de référencement, l’entreprise
spécialisée dans le secteur, Cultura, ferme le podium.

top-10-culture

Ensuite, en matière de high tech, la Fnac s’est aussi emparée de la première place au profit d’Amazon. La marketplace de Jeff Bezos a subi une baisse de la qualité de son référencement assez étonnante en une semaine. Elle reste néanmoins, aux côtés de la Fnac, en haut du classement. Derrière les deux mastodontes, seul Cdiscount tente de tenir leur cadence infernale, tandis que les spécialistes du domaine, tels que Ldlc et Materiel.net, restent loin derrière.

top-10-high-tech

Amazon rafle le reste

Dans le secteur des jouets, l’étude
nous confirme les assomptions qu’on pouvait se faire après les classements
précédents : les e-commerçants spécialisés n’arrivent pas à s’imposer. Les
marketplaces et/ou les généralistes occupent le haut du classement. Et ce n’est
pas une surprise, lorsqu’on sait que, plus
d’une vente e-commerce sur deux
est effectuée sur une marketplace.

Ajouté à cela, c’est Amazon qui tente
de ne laisser aucune miette à ses concurrents. En termes de référencement, la
société américaine est deux fois mieux référencée dans les requêtes de Google,
que le deuxième du classement. Un deuxième qui est désormais Cdiscount, ex-aequo
avec la Fnac.

top-10-jouet

Pour les jeux vidéos, c’est un schéma
identique : les (marketplaces) généralistes savent parfaitement se placer
dans les résultats SERP. Amazon est une nouvelle fois le plus consistant,
devant ses concurrents habituels, Cdiscount et la Fnac. Et, c’est au pied du
podium qu’on peut retrouver un e-commerçant spécialisé, avec Micromania, qui
est en progression.

top-10-jeu-video

Quant au référencement organique dans
le domaine de la maison, Amazon réussit une nouvelle fois à se faufiler sur le
podium, malgré les e-commerçants spécialistes. La société de Seattle suit Boulanger
et Darty, leader très clair. À noter la belle progression de Dyson, qui a su
optimiser le référencement des mots-clés importants de sa marque, afin d’être
plus efficace.

top-10-maison

Pour finir, Swarovski a réussi à profiter de le détachement de Cdiscount concernant le secteur de la mode, pour se positionner derrière le géant américain, Amazon, et optimiser au mieux son référencement. Effectivement, le bijoutier a réussi à positionner tous ses produits parmi les premiers résultats SERP. Quant à la firme de Seattle, elle est une nouvelle fois sur la première marche du podium.

top-10-monde

Amazon est impérial

La domination en matière de
référencement de la marketplace de Jeff Bezos est indéniable. Vous avez pu
le constater : peu importe le secteur, la plateforme américaine arrive toujours
à figurer parmi les mieux classées. Le comble est que, la société de Jeff Bezos
n’est que très rarement à la première position des résultats SERP. Elle arrive
cependant, à se classer très régulièrement aux deuxième et troisième places des
requêtes.

Ensuite, les données collectées ont été
rassemblées, afin d’avoir un classement général, avec toutes les catégories
confondues. Bien évidemment, cela avantage les e-commerçants généralistes, bien
que certains e-commerçants spécialisés arrivent à se placer dans le top 10 comme
Ldlc (high tech), Micromania (jeu vidéo), ou Maxitoys (jouet). Alors, les
résultats restent tout de même sans appel : Amazon est le leader
incontesté lorsqu’il s’agit d’être affiché dans les résultats SERP. La
marketplace s’impose comme une référence dans la plupart des secteurs.

top-10-general

Que faut-il en conclure ?

Les données de cette étude vous donnent des indices autour du référencement organique selon les secteurs. Mais elles vous mènent par conséquent à une potentielle utilisation des marketplaces, que ce soit pour les vendeurs, ou dans un cas plus concret dans votre situation, pour les annonceurs. On l’a précédemment évoqué : plus de la moitié des ventes e-commerces sont effectuées sur les marketplaces. Il serait alors dommage de ne pas profiter de la popularité de ces dernières, notamment Amazon.

C’est assurément, un domaine à exploiter. Pour des marketplaces comme celles de la Fnac par exemple, les offres publicitaires ne sont que très peu développées et connues du monde digital. En revanche, c’est la société de Seattle qui se développe à vitesse grand V, et qui offre aux annonceurs, de la variété dans ses offres. D’ailleurs, Amazon est la seule réelle menace à prendre au sérieux à ce jour dans ce secteur, pour le duo de géant, composé de Google et Facebook.

Alors, n’hésitez pas ! Nous sommes donc à votre entière disposition si vous souhaitez développer votre secteur Ads. Nos experts vous accompagneront dans la conception d’une stratégie de qualité, afin d’atteindre les objectifs que vous vous étiez fixés.