visuel instagram confidentialité
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Facebook risque de se retrouver une nouvelle fois en mauvaise posture. BuzzFeed News, a fait la découverte d’un possible hack pour le moins très étonnant. Le média d’information américain s’est exprimé à ce sujet, et votre agence, spécialiste des réseaux sociaux, vous révèle les dangers de cette nouvelle, apprise lors de ces dernières semaines.

La confidentialité non préservée ?

La sécurité de vos comptes Instagram serait-elle à remettre en question ? Cela semble bien être une nouvelle fois le cas. Marc Zuckerberg va peut-être vivre de nouveau des jours compliqués, après les révélations de BuzzFeed. Et pour le coup, il est difficile d’excuser un tel problème, qui est même plus sérieux qu’une collecte de données non autorisée.

Pour le moment, la nouvelle ne s’est pas énormément ébruitée. Mais, l’amateurisme de Facebook est invraisemblable. En effet, les équipes de BuzzFeed ont remarqué que les comptes privés sur Instagram pouvaient voir leurs publications ou stories détournées à l’aide de leurs URLs. C’est une annonce qui pourrait agacer les utilisateurs, à qui l’on promet constamment de protéger leurs données.

Un porte-parole de Facebook a tenté de désamorcer cette annonce. « Le problème décrit ici, est le même que lors d’une capture d’écran d’un ami sur Facebook ou Instagram, partagée avec d’autres personnes. Les comptes privés ne sont pas (directement) accessibles » s’exprima-t-il. Mais, ce n’est pas tout à fait le même cas de figure.

Plus précisément, les followers d’un compte qui est privé, peuvent voir, télécharger et surtout, partager leurs publications et stories publiquement. Les internautes, qui ne sont pas abonnés, ou même, pas forcément utilisateurs d’Instagram, ont accès à ce contenu grâce à l’URL. La manipulation se fait autour du code HTML sur un navigateur web, à l’aide d’un clic droit. Une technique simple pour une personne ayant un minimum de connaissances dans le domaine. Donc, avoir un URL est différent d’une capture d’écran car il ne peut pas être fake. Mais, le plus intriguant dans cette découverte de BuzzFeed, est que, même des anciens posts ou d’anciennes stories restent accessibles.

gif buzfeed visuel technique
Visuel de BuzzFeed News concernant le hack en question.

Ni la première faille, ni la dernière ?

Cette déficience en matière de protection de données n’est pas la première pour Facebook. Le géant américain a subi plusieurs scandales pour des affaires similaires et ne semble pas réussir à se détacher de cette réputation. C’est à se demander si Facebook est réellement inquiet concernant toutes ces découvertes…

« Nous avons la responsabilité de protéger vos datas, et si nous ne pouvons pas, nous ne méritons pas de vous servir. »

Marc Zuckerberg, dans un post sur sa page officielle Facebook.

Des mots qui ne vont pas spécialement dans le sens de leurs actions. Malgré quelques mesures mises en place, Instagram a été dans l’embarras à plusieurs reprises. Par exemple, Quartz avait découvert que les publications des comptes privés étaient visibles si l’utilisateur avait publié le post pendant que son compte était public. La trouvaille du média économique américain avait forcé Facebook à rectifier le tir. Quartz avait par la suite pu télécharger 100 000 photos d’utilisateurs du réseau pour démontrer la vulnérabilité en matière de cryptage de la plateforme. Des photos privées faisaient partie du lot, et les faits datent de 2015. C’est une tendance qui ne risque pas de disparaître.

Pour conclure

Pour la plupart des réseaux sociaux, il y a un fossé entre les discours et les agissements, surtout concernant l’utilisation et la protection des données collectées. Les hacks afin de contourner les mesures de confidentialité sont trop souvent trouvées malgré des gros moyens promis aux utilisateurs, afin de les protéger. Malheureusement, la commercialisation des données collectées est un point trop important du marché publicitaire digital pour que l’on n’ait aucun doute sur les intentions de ces collecteurs.

Votre agence SMO reste à votre disposition pour toute demande. Ses experts vous aideront à développer votre stratégie sur les réseaux sociaux.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Laisser un commentaire