Un chèque numérique pour financer la communication digitale des TPE/PME

Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreuses entreprises se sont vues contraintes de fermer leur accès au public en raison des risques potentiels de transmission de la Covid-19. Ces mesures de restriction ont un impact majeur sur l’activité de ces entreprises, qui basent leurs activités sur la vente de produits par l’accueil des clients dans leurs locaux. Les entreprises les plus affectées par ces fermetures sont les TPE (Très Petites Entreprises), qui, en raison de leur taille et de leurs moyens, ont du mal à trouver des solutions pour continuer leurs activités de vente. 

Une solution présentée par l’État

Pour faire face aux conséquences liées à la crise de la Covid, l’État propose une aide d’un montant de 500 euros, pour accompagner et inciter les TPE à continuer leur activité d’une autre manière, en ligne. Cette aide, nommée Chèque France Num, s’inscrit dans le plan de relance, France Relance, présenté le 3 septembre 2020, par le Premier ministre, Jean Castex. La visée de ce plan est de remédier aux conséquences sociales et économiques engendrées par la crise. En effet, environ 110 000 entreprises peuvent prétendre à ce soutien de l’État qui a alloué près de 120 millions d’euros à la numérisation des TPE. Déjà presque 30 000 entreprises en ont bénéficié et le dispositif a été prolongé jusqu’au 30 juin 2021. Également, le Gouvernement a annoncé que la subvention sera étendue à toutes les TPE, cependant, ce n’est, à l’heure actuelle, pas encore en vigueur. 

Les objectifs de cette aide

Le chèque numérique permet aux TPE, entre autres :

  • de financer leurs équipements numériques 
  • de pouvoir créer un site internet
  • d’améliorer la communication en ligne
  • d’accroître les ventes 

À qui s’adresse le chèque numérique ?

Cette subvention de l’État est destinée aux TPE ayant subi une fermeture pour interdiction d’accueil du public depuis le 30 octobre. De plus, ces entreprises, doivent cumuler le fait de réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 2 millions d’euros par an et avoir moins de 11 salariés

Les dépenses éligibles à l’aide 

Cette aide encourageant les TPE à investir le digital, peut être utilisée pour différentes dépenses liées à l’installation numérique. 

En effet, elle peut être utilisée pour des achats ou des abonnements à des solutions numériques, comme :

  • la vente et la promotion (site de e-commerce ou promotionnel, contenus, paiement en ligne, marketplace, visibilité internet)
  • la gestion (solution de réservation, prise de rendez-vous, gestion des stocks, gestion des commandes, gestion des livraisons, logiciel de caisse, stockage de données, hébergement, cyber sécurité)
  • la relation client (gestion des clients, outil de gestion en masse des courriers électroniques)

Ou également, être utilisé pour bénéficier d’un accompagnement à la numérisation, réalisé par un consultant privé référencé.

D’ailleurs, Powertrafic est référencé dans la base de données du téléservice, contactez-nous pour bénéficier de nos services

Comment en profiter ?

Pour bénéficier du remboursement des opérations vues précédemment, les entreprises éligibles devront justifier par des factures, sur cheque.francenum.gouv.fr, avoir supporté au minimum 450 euros de frais de numérisation entre le 30 octobre 2020 et le 30 juin 2021

Promouvoir le dispositif

Le bénéficiaire du chèque numérique s’engage à promouvoir le dispositif, sur chaque document de communication financé par ce dernier, avec la mention « Ce projet a été financé par le Gouvernement dans le cadre du plan de relance » et lors des manifestations valorisant l’objet du financement. Un kit de communication est mis à disposition, sur le site internet France Relance, afin de les intégrer sur les supports.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn