Comment devenir Digital Nomad en 2021 ? Avantages et Inconvénients

Qui n’a jamais rêvé de quitter sa routine ? À mi-chemin entre le travail et les vacances, la vie de digital nomad met l’eau à la bouche, surtout depuis la crise du Covid-19. 

Mais qu’est-ce que c’est ?

Concernant le terme digital nomad, « digital » est un mot anglais désignant le numérique et « nomad » la non-sédentarité. « Digital nomad » qualifie donc les télétravailleurs qui n’ont pas de lieu de travail fixe, qui se déplace fréquemment, le tout en travaillant sur un outil numérique : un ordinateur portable avec une bonne connexion wi-fi. En somme, le digital nomad n’a pas besoin de grand-chose et c’est grâce à cela qu’il peut travailler sur tous les endroits de la terre pourvu qu’il y ait un minimum de connexion Internet. 

N’est pas digital nomad qui veut ! En effet, seulement certains métiers peuvent être pratiqués en télétravail et surtout peuvent être exercés à l’autre bout de la planète si le nomade numérique en a l’envie. Par exemple, le digital nomad peut être rédacteur Web, développeur Web, graphiste, community manager, coach en développement personnel, etc. 

Les avantages de ce mode de vie

Le digital nomad est libre d’organiser sa journée de travail comme il le souhaite. Que ce soit au niveau des horaires de travail, des temps de pause, des journées travaillées, du lieu de travail, le digital nomad est complètement autonome. En ayant la main sur toutes ses conditions de travail, le digital nomade gagne en productivité, car il choisit exactement le rythme de travail qui lui correspond le mieux tout en étant dans une destination de rêve.

Un essor dû au Covid

La crise du Covid-19 a fait apparaître un mode de travail que l’on connaissait peu, le télétravail. C’est depuis le confinement de mars 2020 que de nombreux métiers du secteur tertiaire ont vu leurs conditions de travail changer en travaillant depuis son chez-soi. Cette nouvelle manière de vivre a accentué un sentiment d’isolement chez certains télétravailleurs. C’est donc avec cela que de nombreuses personnes ont souhaité changer cette situation, quitter leur appartement pour un lieu de vie complètement dépaysant, à l’étranger, à l’autre bout du monde. 

Les sites référents

Il existe des sites Internet permettant de recenser les meilleures destinations pour les nomades numériques, avec leurs avantages, leurs inconvénients et des avis d’autres digital nomads. 

Nomadlist.com

De prime abord, Nomadlist à des aires de Pinterest. Ce site accessible par un abonnement payant d’environ 160 dollars par an, donne accès à de nombreuses informations concernant énormément de destination. Le site est alimenté par des digital nomads qui y sont, eux-mêmes, inscrits et laissent des avis écrits sur les destinations qu’ils ont effectué. Un système de note permet aux digital nomads de voir d’un coup d’œil si la destination leur correspond, que ce soit au niveau du coût de la vie, au niveau de la connexion Internet, au niveau du taux d’amusement de la destination et au niveau de la sécurité. Également, le site propose un budget mensuel moyen rattaché à la destination, comprenant des facteurs divers comme le coût de l’hébergement, de la nourriture, les transports, etc. 

Hoodmaps.com

Créé par le fondateur de Nomadlist, Hoodmaps, est basé sur un système de carte participative informant les utilisateurs de la population présente dans tel ou tel quartier d’une ville. Hoodmaps va décomposer les habitants des quartiers en différentes typologies comme les hipsters, les touristes, les étudiants, les costards, les riches et les normaux. Ce peut être légèrement réducteur et stéréotypé, mais on se prend au jeu rapidement. 

Numbeo.com

Un peu moins intuitif que les deux précédents, Numbeo, est tout de même très riche d’informations. En effet, c’est une énorme base de données alimentée par ses utilisateurs, actualisée selon les conditions de vie des destinations dans le monde. Elle repose sur un système de couleurs allant du vert, au rouge en passant par le jaune et l’orange afin de déterminer la destination idéale. Ce système de couleur regroupe des données comme : le coût de la vie, les soins de santé, le trafic, la pollution, les indicateurs de logement, la criminalité, etc.

Les meilleures destinations

Le Cap en Afrique du Sud

La capitale de l’Afrique du Sud, Le Cap, a récemment remporté le prestigieux prix de la capitale mondiale du design et est également très connue pour ses régions viticoles.

Medellin en Colombie

Avec ses nombreux espaces de coworking, un printemps éternel, des prix très abordables, une nourriture qui fait danser les papilles, et son café mondialement connu, Medellin est une destination de choix pour les digital nomads.

Chiang Mai en Thaïlande

Chiang Mai est une ville prisée par les digital nomads, car il y a de nombreuses auberges de jeunesse, de nombreux cafés et espaces de coworking ainsi que de nombreux restaurants healthy et vegan, ce qui est parfait pour garder la ligne !

Ubud à Bali

Bali, comment faire plus paradisiaque ? Des paysages merveilleux, des cafés, du yoga, des prix bas, Ubud est LA destination pour commencer ses journées les pieds dans l’eau.

Hanoi au Vietnam

Le Vietnam est une destination prisée par les fans de treks et les digital nomads sont en train d’y tomber amoureux. Pour quelles raisons ? Une culture incroyable, l’accueil chaleureux des locaux, la nourriture, la vie nocturne, et des prix bas défient la majorité des destinations nomadistes numériques.

Quelques limites…

La vie d’un digital nomad a de quoi faire rêver. Cependant, quelques contraintes ne sont pas à négliger. 

L’argent

La première difficulté à laquelle pourrait faire face un digital nomad est sans conteste des difficultés financières. Le conseil que donne de nombreux digital nomads et d’avoir au moins six ou sept mois d’économie avant de commencer son voyage. C’est souvent le cas des entrepreneurs ou des free-lance qui peine à trouver des clients rapidement qui se retrouve donc à devoir payer des frais de voyage sans avoir de rentrées d’argent. Également, pour certains pays, des frais supplémentaires sont à prévoir. Par exemple, au Japon, lorsque l’on loue une habitation, il faut payer tous les loyers d’un coup ce qui représente une somme considérable si l’on souhaite rester plusieurs mois. La vie de digital nomad ne rime donc pas avec le fait de bien vivre pour pas cher. En effet, il y a de nombreuses dépenses annexes qu’il faut anticiper pour ne pas avoir de soucis dans son quotidien et pouvoir profiter du cadre dans lequel on télétravaille.

Trouver l’amour

La vie de digital nomad peut souvent rimer avec solitude et célibat. En effet, il est difficile pour certaines personnes de rencontrer l’amour lorsque l’on travaille à l’autre bout du monde. En étant sédentaire, lorsque l’on rencontre quelqu’un dans sa ville, on peut penser recroiser cette personne tôt ou tard. Tandis que lorsque nous avons une vie de baroudeur, de digital nomad, il est plus difficile de trouver quelqu’un, de le voir à nouveau et souvent, surtout si l’on change de destination assez fréquemment. 

Ne pas profiter du cadre paradisiaque

Le digital nomadisme, c’est un peu comme des vacances sans être en vacances. Alors évidemment, il faut travailler et savoir profiter du lieu sur lequel on se trouve. Cependant, il est difficile pour certaines personnes, pour certains digital nomads, d’allier travail et loisirs, car le travail prend beaucoup de place dans la vie d’un entrepreneur ou d’un free-lance. Également, il y a le regard des autres. En effet, les proches qui sont restés sur le lieu d’origine, peuvent penser, à tort, que c’est les vacances tous les jours pour le digital nomad et qu’il vit une vie de rêve. C’est parfois totalement le contraire…

Peu importe les choix faits, le principal est de s’y préparer, d’y avoir réfléchi, et de ne pas le regretter. La vie de digital nomad est une expérience extraordinaire, qui apporte énormément de chose, tant au niveau personnel, qu’au niveau professionnel.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn