[Infographie] E-santé : Quels sont les usages des patients 2.0 sur Internet ?

 dans Marketing Digital

Avec l’avènement d’Internet, le secteur de la santé s’est digitalisé et il connaît actuellement une petite révolution. Quand le Web et la santé se rencontrent, on parle désormais de e-santé. Les professionnels de la santé comme les patients changent leurs habitudes. D’un côté, les médecins proposent des rendez-vous en ligne et des télé-consultations ; de l’autre, les patients prennent des rendez-vous en ligne ou pratiquent l’auto-médication et l’auto-diagnostic en ligne. Quelles sont les nouvelles pratiques de ces patients 2.0, autonomes et acteurs de leur santé ?

[Infographie] E-santé : Quels sont les usages des patients 2.0 sur Internet ?

1. E-santé : quelles sont les requêtes les plus tapées sur Google ?

Le «  réflexe Internet » s’applique aussi au domaine de la santé. Nombreux sont les malades qui effectuent un auto-diagnostic sur Internet avant de se rendre chez le médecin. Selon un sondage Ifop de 2014, 80% des Français utilisent Internet pour obtenir des informations sur une maladie ou des symptômes. 

e-santé-usages-internet-patients

Parmi les maladies les plus recherchées sur Google, viennent en tête du classement la maladie de Crohn, le psoriasis, Alzheimer et la sclérose en plaques. On est loin du simple rhume qui n’arrive d’ailleurs qu’à la 9e place du classement. En effet, ces maladies sont plus méconnues qu’un rhume, mais sont assez répandues, ou du moins plus médiatisées que d’autres. Dans le domaine de la e-santé, la recherche d’information des internautes s’orientent d’abord sur la maladie ou les traitements médicaux relatifs à une maladie.

2. E-santé : quelles sont les sources d’information sollicitées par les patients ?

Sans surprise, les médecins restent l’interlocuteur privilégié des patients en matière de santé. Pour des informations sur des symptômes courants, ou sur les nouveaux symptômes, les Français privilégient les médecins à 74% et 69%. Les pharmaciens sont aussi une source d’information assez sollicitée (42% pour les symptômes courants et 30% pour les nouveaux symptômes). En tout, 78% des Français privilégient les professionnels de santé comme source d’information. Internet se place tout de même juste derrière eux. Les sites internet spécialisés dans la santé comme Doctissimo représentent la 3e source d’information privilégiée par les Français.

3. E-santé : quels sont niveaux de confiance accordés aux différentes sources d’information ?

e-santé : niveaux de confiance des patients envers les professionnels de la santé et les sites spécialisés

Les Français ont de plus en plus recours aux sites internet liés à la e-santé. Néanmoins, ils ne leur accordent pas le même crédit qu’aux professionnels de santé. Internet ne peut se substituer aux médecins et pharmaciens. Les sites peuvent être complémentaires, mais ils ne sont pas aussi fiables qu’un professionnel de santé.

  • 94% des Français font confiance aux médecins et 86% aux pharmaciens.
  • Les sites internet des institutions de santé, comme la CPAM, sont crédibles pour 68% des Français, alors qu’un Français sur deux fait confiance aux sites sur la santé, comme Doctissimo.
  • Les sites des laboratoires pharmaceutiques pâtissent de leur mauvaise image puisque seulement 28% des Français  leur font confiance.

4. E-santé : quels services en ligne sont le plus utilisés par les patients 2.0 ?

En dehors de la recherche d’information, Internet permet aux patients 2.0 de prendre des rendez-vous en ligne. Plusieurs sites dédiés à la prise de rendez-vous ont été créés, tels que rdvmedicaux.com, doctolib.fr ou encore mondocteur.fr. Dernièrement, ce sont les Hôpitaux de Paris qui se sont associés à la start-up Doctolib pour proposer les rendez-vous en ligne.

Plus rare, mais néanmoins pratiqué,  l’achat de médicaments sans ordonnance fait partie des services en ligne utilisés par les patients 2.0. Les pharmacies en ligne se développent et jouent sur les prix pour attirer les internautes. C’est par exemple le cas de pharmacie-en-ligne.com, 1001pharmacies.com ou lasante.net.

Enfin, la e-santé permet aussi de poser des questions à un professionnel de santé sans quitter son domicile. Même si la télé-consultation est peu répandue en France, on entend de plus en plus parlé de cette pratique qui, dans certains pays, comme en Grande-Bretagne, au Danemark ou en Suisse, est beaucoup plus répandue.

La e-santé créé de nouvelles pratiques auxquelles il faut s’adapter. Face à ces patients 2.0, il est nécessaire d’adapter votre démarche. En tant que professionnels de la santé, vous devez saisir les opportunités offertes par le Web. Proposez des rendez-vous en ligne, soyez référencé sur Google My Business, si vous avez un site ou un blog, proposez des contenus médicaux pour informer vos patients et faire de la prévention, ce qui, en plus, sera bénéfique pour votre référencement naturel dans les moteurs de recherche, … Avec Internet, les opportunités sont nombreuses !

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search