Les secrets pour générer de l'engagement sur Instagram
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

L’ascension d’Instagram continue. Le réseau social comptabilise aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs actifs par mois. En France, on dénombre pas moins de 17 millions de Français inscrits sur le réseau social, selon les chiffres annoncés par le vice-président de Facebook. Le succès fulgurant du réseau social a incité Instagram a modifié en juin 2016 l’ordre d’affichage de ses publications, en privilégiant un algorithme plutôt qu’un ordre chronologique. Un changement qui n’avait pas été apprécié des utilisateurs et des marques, ces dernières déploraient notamment une baisse de leur taux d’engagement. Dès lors, la guerre du meilleur taux d’engagement est déclarée, cet indicateur étant considéré comme une référence pour mesurer la notoriété d’une marque.

Dans un souci de transparence, Instagram a donné une masterclass à Paris le 26 mai 2019 en collaboration avec L’ADN pour donner quelques conseils sur les pratiques les plus engageantes sur le réseau social. En parallèle, une récente étude publiée par Hubspot et Mention a montré les dessous de l’engagement sur Instagram à travers l’analyse de plus de 48 millions de publications et de plus de 306 000 comptes influents. Grâce à la masterclass Instagram et à l’étude sur l’engagement, nous allons pouvoir vous donner quelques conseils pour améliorer votre taux d’engagement sur le réseau social.

Les chiffres sur l’engagement

Pour rappel, l’engagement mesure le nombre d’interactions entre les utilisateurs et les publications d’une marque. Cela se traduit par des mentions « J’aime » et des commentaires, mais aussi par de nouvelles catégories d’interactions avec l’apparition des Stories telles que le nombre de vues, les partages et les messages directs. L’étude de Mention et Hubspot a permis de quantifier cette notion d’engagement.

Le nombre de mentions J’aime par post

Les résultats montrent qu’un post reçoit en moyenne 5 963,1 mentions J’aime. Mais attention, il s’agit là d’une moyenne qui n’est pas forcément très représentative. En effet, parmi le panel de comptes étudiés, il y a de nombreux comptes d’influenceurs dénombrant de fort taux d’engagement. Hubspot et Mention ont donc aussi calculé la médiane, qui permet de diviser l’ensemble des mentions en deux parts égales. On obtient alors une médiane de 100. Cela signifie que 50 % des utilisateurs Instagram ont moins de 100 mentions J’aime sous chacune de leur publication.

Le nombre de commentaires par post

L’étude des commentaires par post soulève le même problème que pour les mentions J’aime. Un post vidéo recense en moyenne 150 commentaires, alors que la médiane nous apprend que 50 % des utilisateurs reçoivent moins de 4 commentaires par vidéo. On remarque également que les commentaires sont les plus nombreux sous les contenus vidéo. Ils sont, en effet, en moyenne deux fois plus nombreux sous les vidéos que sous les images statiques. Selon l’étude, un post sur Instagram recensait en moyenne 100,34 commentaires. La vidéo est donc le type de contenu le plus engageant. N’est-ce pas là une première bonne pratique à mettre en place que de miser sur le format vidéo ?

Les 6 bonnes pratiques pour générer de l’engagement sur Instagram

#1 Privilégiez la vidéo pour obtenir plus d’engagement

On vient de le voir plus haut, la vidéo engrange deux fois plus de commentaires que les autres types de contenus. Il est donc conseillé de porter ses efforts sur ce format en ayant recours à :

  • la Story
  • la vidéo permanente
  • l’IGTV
  • la vidéo dans le fil d’actualité
  • le Live.

Parmi ces formats, il y en a un à privilégier car source d’un fort taux d’engagement, il s’agit de la Story.

#2 Engagez grâce aux Stories

Les Stories connaissent un véritable succès. Selon Instagram, 500 millions d’utilisateurs utilisent ce format en 2019, contre 225 millions en 2016. Son caractère éphémère incite les utilisateurs à venir quotidiennement les visionner. À cela s’ajoutent de nombreuses formes d’interaction (les Stickers) à insérer dans les Stories pour les encourager à interagir sur vos Stories. Les stickers sont très engageants. Ils permettent de faire réagir les utilisateurs ou d’entamer la discussion avec eux, grâce aux stickers « Questions », « Jeu questionnaire » ou encore « Sondage ».

Exemples de stickers dans les Stories Instagram incitant à l'interaction
Exemples de stickers dans les Stories Instagram incitant à l’interaction

#3 Stories : privilégiez la quantité à la qualité

En matière de Stories, il faut sortir des sentiers battus. Contrairement aux publications du fil d’actualité, il faut publier du contenu en grande quantité, quitte à négliger un peu la qualité. Les critères de l’algorithme qui classe les Stories ne sont pas officiellement connus, mais on peut supposer que le nombre d’interactions qu’un utilisateur a avec l’auteur des Stories est pris en compte. On peut donc en déduire que plus un utilisateur va visionner les Stories d’un compte, plus ces dernières apparaîtront dans les premières positions. Pour cela, il faut que vos Stories soient les plus nombreuses possibles pour réussir à capter les utilisateurs à tous les moments de la journée et pour leur proposer un contenu nouveau à chaque visionnage. Instagram recommande d’en publier idéalement 6 par jour.

#4 Utilisez tous les leviers d’Instagram

Instagram offre de multiples outils pour améliorer la visibilité d’une marque. Il est donc judicieux de tous les utiliser.

  • Le fil d’actualité : même si on vous conseille d’avoir recours aux Stories, il ne faut pas négliger le fil d’actualité. Il faut juste opter pour une stratégie différente. Là où les Stories permettent plus de légèreté, d’humour et d’instantanéité, le fil d’actualité permet de suivre une ligne éditoriale propre, permettant de véhiculer votre image de marque. De même, dans le fil d’actualité, n’hésitez pas à recourir à tous les outils que propose Instagram. Vous pouvez alterner entre la publication d’images statiques et de vidéos, mais aussi des Boomerang.
  • Les vidéos Boomerang : ces mini-vidéos qui tournent en boucle sont amusantes et dynamiques.
  • Les vidéos IGTV : ce format vertical, conçu pour le mobile, permet de diffuser des vidéos plus longues que sur les Stories par exemple, jusqu’à 1 heure contre 15 secondes. D’après Instagram lors de sa masterclass, les vidéos IGTV sont davantage regardées durant le week-end. Prenez-le en compte. À vous ensuite de trouver le type de contenu que vous souhaitez publier.
  • La bio du profil : On l’oublie souvent, mais la bio est l’une des premières choses que l’on voit sur le profil d’un compte. Il est donc vivement conseillé de remplir cette « vitrine ».
  • Les hashtags : les hashtags restent toujours un moyen de donner plus de visibilité aux publications, à condition qu’ils soient judicieusement utilisés. Cela fait donc l’objet d’un nouveau conseil.

#5 Utilisez les hashtags… de façon pertinente

L’étude de Mention et Hubspot a également porté sur les hashtags. Sur Instagram, on voit souvent des posts avec une liste à rallonge de hashtags dans la légende, voire même en commentaire, le but étant de maximiser la visibilité des posts et donc l’engagement. C’est pourtant une erreur. En effet, l’étude a montré le contraire puisque plus un post contient de hashtags, plus l’engagement est faible.

Engagement par rapport au nombre de hashtags

L’analyse qui est ensuite faite explique cette tendance par le fait que les comptes les plus influents n’ont pas besoin de recourir aux hashtags pour obtenir des interactions, ce qui peut donc fausser ces résultats. Au contraire, ce ne sont pas les nombreux hashtags d’un mauvais post qui lui feront gagner de l’engagement. De plus, à force de voir de longues listes de hashtags, les utilisateurs ont réussi à les ignorer. Une autre raison avancée est que les hashtags ne sont tout simplement pas pertinents par rapport à la publication. Ainsi, il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité de hashtags.

Il convient, en effet, d’ajouter des mots-clés avec parcimonie et de bien les choisir. Instagram recommande d’utiliser environ 4 hashtags qui sont susceptibles d’être chercher par les utilisateurs que vous ciblez. Quant à Hubspot et Mention, leur recommandation est similaire puisqu’ils conseillent d’en utiliser 4 ou 5 maximum. Ceux qui fonctionnent le plus sont ceux qui ne sont pas trop généralistes. Ils doivent donc être précis et pertinents. Pour communiquer sur des informations locales par exemple, il faut penser à recourir aux géotags. Pour une marque, il peut être pertinent de créer ses propres hashtags.

#6 Personnifiez les comptes tel un influenceur

Dans son article, L’ADN rappelle que l’audience du réseau social est principalement jeune. Vous devez donc adopter une stratégie de contenu qui leur plaira, mais aussi personnifier le compte avec quelqu’un de jeune. Il s’agit ensuite d’animer une communauté, en répondant à ses abonnés par exemple, comme le ferait un influenceur. Derrière l’animation du compte, la personne qui incarne le compte doit divertir, renseigner et inspirer les followers tout en ajoutant sa touche de personnalité.

Que retenir ?

On pense souvent que pour susciter de l’engagement sur Instagram, il y a une part de tâtonnement et d’expérimentation. Mais il y a quand même une part non négligeable de technique, qui quand on l’applique porte ses fruits. Ainsi, les hashtags, le profil du compte et tous les autres outils proposés par Instagram sont à exploiter au maximum. Il faut quand même veiller à les utiliser judicieusement.

L’étude de l’engagement montre aussi les tendances que vous devez adopter pour générer de l’interaction. La tendance qui ressort le plus est la vidéo. Ce format est véritablement à adopter, en particulier lorsqu’elles sont associées avec les Stories. Si vous suivez ces conseils, vous serez en bonne voie pour générer de l’engagement. Mais cela ne fait pas tout, évidemment. le contenu doit être suffisamment intéressant et pertinent pour attirer l’attention de vos abonnés. À vous d’étudier votre cible et ses besoins. Le moment de publication est aussi un critère à prendre en compte. L’étude sur l’engagement a, par exemple, démontré que les taux d’engagement étaient les plus forts entre 9h et 11h. Bien d’autres critères peuvent être pris en considération, mais comme chaque marque est unique, nous vous conseillons de vous rapprocher de notre équipe d’experts. Ils sauront vous guider sur la bonne stratégie Social Media. Contactez-les !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Laisser un commentaire