France.tv Slash : la social TV qui capte les millennials
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

France.tv Slash est tout nouveau en son genre. Il s’agit d’un média numérique lancé par France Télévision à destination des millennials. Conçu pour être diffusé sur les réseaux sociaux, il réinvente le format du petit écran, lequel devient vertical et mobile. Gratuit, les publicités ne tarderont pas. Serait-ce une opportunité pour votre marque dans le cadre de votre stratégie digitale ?

1 – France.tv Slash : création de la « social TV »

Les millennials sont sur les réseaux sociaux : slash aussi

France.tv a évolué depuis sa création. S’il a été dans un premier temps un bouquet de chaînes du service public, il devient désormais une plateforme numérique. Sur cet espace, différents contenus sont développés en fonction de cibles de mieux en mieux identifiées grâce aux données collectées. Par ailleurs, le service de télévision France TV s’attèle à capter les millennials, suivant la directive du gouvernement qui souhaite faire du numérique et des jeunes une priorité.

Programme télévisuel des France.tv Slash

Cependant, comme le souligne la directrice des activités jeunesse de France TV, Tiphaine de Raguenel, pour ces jeunes entre 18-30 ans :

« les réseaux sociaux sont aussi importants dans leur consommation que la télévision, voire plus »

En fait, clairement plus. La rupture générationnelle entre les « enfants de la télé » et les « digital native » se mesure d’une part par l’augmentation de la tranche d’âge des téléspectateurs et d’autre part par l’augmentation du nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux, en particulier Snapchat et YouTube. En effet, selon les données de France Télévision, l’âge moyen des téléspectateurs est 48 ans contre 33 ans sur ses chaînes YouTube.

Le concept lancé par France.tv Slash consiste ainsi à diffuser une partie de son programme sur les réseaux sociaux : Facebook, YouTube, Instagram, et bientôt Snapchat. Slash réunit pêle-mêle mini-séries, reportages, portraits et tutos.

Quand la Social-TV repose sur l’engagement de sa communauté

Parce que France.tv Slash est une Social TV,  il est dépendant des algorithmes sur les réseaux sociaux. En quelque sorte, le taux d’engagement remplace le baromètre de l’audimat. Le nombre de vues est certes important, mais ce qui prime plus encore, c’est le dialogue avec une communauté. Si la notion de buzz est exclue de l’esprit de service public, en revanche, la volonté de créer des conversations et des échanges est bien là.

Le « Slash Test », par exemple, réunit l’équipe de Slash. Inutile de préciser qu’il s’agit de jeunes entre 18 et 30 ans, bien entendu. Ils jouent les cobayes face caméra et « testent » produits ou tendances du moment. Le but repose sur le système de réactions.

Slash : quèsaco le nom et le logo ?

Le logo et le nom de Slash n’ont pas été choisis au hasard. Le terme « Slash » désigne la conjonction qui permet de donner des alternatives, des choix : et/ou. La chaîne explique qu’elle entend jouer sur la notion d’inclusion. Le programme se visionne sur la plateforme France.tv et/ou sur les réseaux sociaux. Ceci est aussi un clin d’œil à l’esprit du temps qui fait de l’écriture inclusive une nouvelle façon de dialoguer. Le logo, quant à lui, représente un cercle coupé en deux. Glissant sur le diamètre, chacune des deux parties demeurent en contact, tout en opérant un décalage. C’est le ton qui est donné : décomplexé, décalé. Enfin, on note que le trait de la diagonale forme le slash (/ ) qui apparaît ainsi en filigrane.

Logo de France.tv Slash

Les valeurs des millennials

L’essence de ce projet est avant tout de reconquérir le cœur des millennials. Ces derniers délaissent la télévision et les programmes « classiques ». La ligne éditoriale a été revue et se concentre sur ce qui concerne les jeunes, comme « les premières fois » (travail, amour, logement, etc.) et les questions du quotidien qui les taraudent.

La série Skam est un des programmes phares. Elle se définit comme la série basée sur des histoires vraies, inspirées des histoires vécues par les millennials.

 

Le teaser de présentation de la plateforme France.tv slash est également très parlant.

Cette vidéo réunit l’ensemble des valeurs qui caractérise les millennials : le goût de l’ailleurs et du voyage (une attirance particulière pour la Chine et le Japon), l’approche collaborative, le développement personnel et le dépassement de soi, le « Girl Power », le développement durable, l’individualité.

Comment France.tv Slash surfe sur les valeurs des millennials

2- 100% millennials : Slash se visionne sur mobile

Le format 100% vertical

Puisque les jeunes consomment la vidéo sur leur smartphone, Slash a pensé l’intégralité de son programme dans un format « mobile friendly ». Conçues au format carré, les vidéos supportent tout autant d’être visionnées à l’horizontal sur destkop, comme à la verticale sur un téléphone portable. 

La durée flash de Slash

La ligne éditoriale a été basée sur des formats courts pour s’adapter aux micro-moments de la journée. Ainsi la série Skam fonctionne en séquences de moins de 10 minutes, diffusées à des heures stratégiques de la journée. Les lycéens peuvent « picorer » un extrait à l’heure de la récré, puis à la sortie des cours. L’intégralité de l’épisode est retransmise en fin de semaine.

Skam sur Instagram et France.tv Slash

3 – Slash : opportunité et publicité pour les marques

Slash sur France.tv fait bouger les lignes dans le monde audiovisuel public et marque un changement dans la consommation du contenu télévisuel. Compte tenu de la baisse des crédits dans ce secteur, les moyens sont limités. Gratuit, France.tv Slash devra rapidement se tourner vers la publicité. Il faut peut-être y voir une opportunité à saisir pour les marques, à l’heure où Facebook et ses utilisateurs saturent d’annonces.

Notre agence de référencement Powertrafic est depuis longtemps spécialisée dans la publicité digitale sur Internet et sur les réseaux sociaux (appelée « Social Ads »). Si vous souhaitez publier des annonces sur ces canaux et travailler votre stratégie numérique, n’hésitez pas à nous contacter.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire