google trips visuel
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

C’est maintenant officiel : un peu moins de trois ans après sa sortie, l’application Google Trips a plié bagage comme annoncé en juin dernier. C’est la quatrième application à laquelle le géant américain met un terme en 2019. À proprement parler, ce n’était pas forcément l’application la plus connue de Google, mais elle disposait de fonctionnalités plutôt intéressantes comme son système hors connexion par exemple. Cependant, la firme de Moutain View n’est pas à court d’idées afin de rebondir après cette décision. Votre agence digitale vous en dit plus.

Tout n’est pas perdu !

Ses principaux concurrents tels que TripIt ou RoadTrippers se réjouissaient de la nouvelle. Mais, c’était sans compter sur les projets de Google, qui ne veut logiquement pas perdre tout le travail effectué sur cette application.

Google Trips permettait aux globe-trotteurs de planifier leurs voyages dans les moindres détails, et d’avoir des recommandations personnalisées. La filiale de la société Alphabet a pris la décision de déplacer la plupart des fonctionnalités de l’application vers Google Maps et son moteur de recherche ; son envie d’interconnecter ses services au sein de son écosystème en est la raison principale.

Sur Google Maps, les utilisateurs peuvent retrouver les fonctionnalités de géolocalisation que proposait Google Trips et d’autres filtres ou onglets faisant référence à l’ancienne application. Et sur Google Search (moteur de recherche Google), vous pouvez retrouver la liste de vos voyages en saisissant la recherche « My Trips » sur votre appareil mobile. La liste apparaîtra en premier et vous serez bien entendu la seule personne à avoir accès à ce contenu.

Le petit nouveau : Google Travel

En plus de déplacer des fonctionnalités de Trips sur Maps et Search, Google lance l’application Google Travel afin de succéder, d’une certaine façon, à Google Trips mais aussi d’offrir davantage de possibilités.

Ainsi, les voyageurs auront la possibilité de récupérer leur historique sur ce nouvel outil dédié au voyage ; les notes et les endroits enregistrés, les vols et les réservations passés ou à venir seront archivés et disponibles sur Google Travel. Ensuite, les voyages,  effectués sur le site de la SNCF par exemple, apparaîtront sur Google Travel si vous avez effectué la réservation via votre compte Gmail. Cela émane toujours de la volonté de Google de lier ses services entre eux.

Cependant, le géant de Moutain View ne veut pas troubler ses internautes en offrant trop de services sur divers supports et on peut penser que Google Travel a été créé dans cette optique. Associé au moteur de recherche de Google, cet outil doit rassembler les fonctionnalités de Google Flight Search et Google Hotel Finder entre autres. 

google travel desktop
Page principale du service Google Travel.

Que retenir ?

Peu connu du grand public, le guide de voyage Google Trips n’en était pas pour autant une énorme déception avec tout de même plus de cinq millions de téléchargements sur environ trois ans. Google souhaite faciliter la navigation de ses utilisateurs et continuer de se développer dans le e-tourisme et sa stratégie tournera dorénavant autour de services alternatifs comme Google Travel, Google Maps ou Google Search.

Si vous souhaitez être conseillé dans votre stratégie, n’hésitez pas à faire appel à votre agence digitale.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire