Retour sur le salon Que du Web à Deauville
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Les 27 et 28 avril 2017, se tenait le salon « Que du Web » à Deauville où la confrérie du référencement s’est réunie. Un salon où se retrouve principalement des geeks passionnés du Web et du SEO venus parler techniques, outils et tendances. Vous vous demandez peut-être ce que ça doit donner des centaines de geeks ensemble, rassemblés dans le « 21e arrondissement de Paris ». Nous avons la réponse. Trois de nos collaborateurs sous couverture se sont immiscés à l’intérieur du sacro-saint Que du Web. Henri, Eddy et Robin ont passé deux jours en mission secrète dans le Centre International de Deauville, voici ce qu’ils ont découvert.

Salon Que du Web Deauville

Les geeks savent recevoir !

Non, le salon Que du Web n’était pas un lieu où régnait le chaos. Dès leur arrivée, ils ont été agréablement surpris par l’excellente organisation du salon. Tout était millimétré et savamment orchestré par les frères Peyronnet et leur équipe de choc. Il faut avouer qu’ils savent recevoir. Certainement un moyen d’amadouer pour mieux enjôler de nouvelles recrues… Mais nos trois collaborateurs ne sont pas tombés dans le piège si facilement, bien qu’on n’ait failli perdre Eddy au délicieux buffet qui a particulièrement retenu son attention.

Il faut reconnaître que les geeks sont très perspicaces

Pour mieux se fondre dans le décor, l’équipe de Powertrafic s’est ensuite infiltrée dans plusieurs conférences où ils ont été impressionnés par la qualité des sujets abordés et des intervenants qui les ont présentés. AMP, passage en HTTPS, recherche vocale, data et e-marketing, … autant de sujets remarquablement maîtrisés et présentés par Sylvain et Guillaume Peyronnet, Thomas Largillier, Thierry Samper, Arthur Perez, Jean-Baptiste Marchand-Arvier et même le président de la Wikimedia Foundation, Christophe Henner.

Les geeks savent faire la fête

Dès le début du salon Que du Web, le ton est donné. Et avant le cocktail du jeudi soir, Que du Web a su amadouer nos collaborateurs à coups de petits fours et de macarons.

Les geeks ont de l’humour

Nul besoin de commenter. La preuve en images.

Ils se sont faits démasquer

Finalement, le deuxième jour, alors que le salon Que du Web allait s’achever, Eddy et Henri ont été démasqués par NWX. Ils ont bien essayé de s’enfuir en provoquant une coupure de courant, mais rien n’y a fait.

Le bilan

Bien qu’ils aient été démasqués, Eddy, Henri et Robin sont revenus indemnes du salon Que du Web, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.

Enfin… le salon Que du Web a quand même laissé quelques séquelles. L’excellente organisation a eu raison d’eux. Nos collaborateurs nous en disent que du bien et ils comptent bien être présents l’année prochaine.

Le mot de la fin

Un grand bravo à la A-team !

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire