Translatotron : le nouvel outil de traduction directe de Google
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Google ne se suffit plus de Google Traduction en matière de traducteur. Le géant de l’Internet a présenté son nouveau système, associé à l’intelligence artificielle, qui est capable de traduire un texte dans une autre langue en temps réel. Vous pourrez retrouver son nouveau traducteur sous le nom de Translatotron.

Qu’est-ce que Translatotron ?

Translatoron est donc, depuis mai 2019, le nouveau traducteur de Google. C’est un module de traduction automatique qui est associé à de l’intelligence artificielle.

Comment fonctionne-t-il ?

Il permet donc de traduire en temps réel une conversation dans n’importe quelle langue. C’est grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle que sa synthèse vocale réussit à proposer des phrases naturelles qui reproduit l’intonation et la cadence du locuteur.

Pourquoi Translatoron est différent des autres traducteurs ?

Le nouveau système de Google se différencie des traducteurs déjà existants car il est considéré comme plus « direct » et rapide. En effet, contrairement aux autres, il ne transcrit pas les discours parlés en texte pour les traduire et ensuite les lire par une synthèse vocale. C’est le premier outil de traduction direct par la parole. Il ne passe pas par la transcription écrite, ce qui lui permet de limiter les erreurs.           

Les utilisateurs pourront désormais échanger normalement et rapidement avec des personnes qui ne parlent pas leur langue, grâce à une traduction qui possède un ton naturel et plus « humain » que les autres traducteurs.

Vous pourrez voir sur le blog de Google, un billet spécialement écrit pour introduire ce nouveau système. Dans cet article, Google explique que Translateron exploite un autre modèle que celui déjà utilisé par les autres traducteurs, comme expliqué précédemment. Il traduit les paroles qu’en une seule étape. Selon Google, ce système permettrait de mieux respecter les noms propres, mais également d’être plus réactif. Dans ce billet, vous pourrez également y entendre plusieurs exemples de traduction.

C’est avec l’aide de l’intelligence artificielle que le modèle utilise des spectrogrammes dans le but d’analyser les composantes fréquentielles de la voix, et d’un vocoder pour synthétiser celle-ci dans la langue souhaitée, en passant par un réseau neuronal pour la traduction.  

Architecture du modèle de Translatotor
Architecture du modèle de Translatotron – ©Google

Quand Translatotor sera optimal, car il n’est encore qu’expérimental à ce jour, Google pourrait proposer, à terme, ce nouvel outil sur sa plateforme de vidéo en ligne YouTube.

Que retenir ?

Google a donc développé et annoncé son nouvel outil de traduction, qui contient de l’intelligence artificielle. C’est grâce à cette dernière que ce nouvel outil, signé par le géant de l’Internet, que les traductions faites à l’oral seront plus qualitatives que celles faites par les autres traducteurs proposés. Il est plus rapide que ces concurrents, et le ton qu’il emploie est plus fluide et « humain ».

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Laisser un commentaire