Twitter passe à 280 caractères : une fausse bonne idée ?
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Twitter a dans son ADN l’écriture lapidaire. 140 caractères, guère plus. De cette contrainte est née une écriture augmentée : hashtag, emoji, etc. Pourtant cela ne semble plus suffire : le réseau social vient de doubler son nombre de caractères il y a quelques jours. Mais est-ce réellement pour employer plus de mots que Twitter a élargi son cadre à 280 caractères ? Pas si sûr. La stratégie de l’oiseau bleu est bien de conserver son identité en propre, mais aussi de s’adapter et de gagner des parts de marché. Sur Internet, la quête de sens s’affirme. Or les idées s’exposent plus aisément en un tweet de 280 caractères. Et dans une ère où la communication par l’image est largement plébiscitée par les Internautes et les algorithmes, Twitter n’a-t-il pas d’autres choix que d’adapter sa formule ?

280 caractères sur Twitter, les nouveaux usages

Twitter observe ses communautés et tire parti des changements d’usage. Or selon le Blog du modérateur, 9% des tweets en anglais atteignaient la limite historique de Twitter. Certes, cela commençait à représenter un signal important à prendre en compte. Pour autant, est-ce la seule raison d’une telle évolution ? On notera d’ailleurs que le test des 280 caractères n’a pas été déployé dans certaines langues, dont le système d’écriture est considéré comme beaucoup plus dense. Japon, Corée et Chine demeurent donc à 140 caractères.

Twitter passe à 280 caractères : une fausse bonne idée ?Source : https://www.blogdumoderateur.com/twitter-280-caracteres-pour-tous/

Lors de l’annonce faite par Twitter, beaucoup d’utilisateurs se sont inquiétés d’un possible impact sur la qualité des publications. C’est leur caractère ramassé, dense et incisif qui a fait le succès de ce réseau social et qui suscite l’adhésion des followers. D’ailleurs, il n’est pas étonnant que Twitter précise que pendant les tests, seuls 5% des tweets dépassaient les 140 caractères. Dès lors, où trouver la réelle explication de cette mutation historique ? La réponse est sans doute à trouver dans le fait qu’un tweet avec un sondage ou une image prend généralement plus de place qu’un tweet avec de nombreux caractères. Selon nous, c’est bien là que se trouve la motivation première de Twitter. En janvier 2016, Twitter avait justement envisagé de repousser la limite du nombre de caractère à 10 000 ! Le réseau social s’est finalement ravisé. En mai 2016, il optait pour une nouvelle règle qui consiste à ne plus comptabiliser à outrance les photos et les liens inclus dans les 140 caractères. Force est de constater aujourd’hui qu’une publication accompagnée d’un visuel ou d’un sondage bénéficie d’un taux d’engagement plus important.

De plus, la concurrence des derniers nés sur le secteur des réseaux sociaux, Instagram ou Snapchat, divisent toujours un peu plus les parts de marché. Or les Internautes ne risquaient-ils de se détourner de Twitter au profit d’autres réseaux sociaux qui permettent plus aisément de poster des images ou des vidéos ? Face aux difficultés financières, Twitter doit attirer de nouveaux utilisateurs.

Dans un article, le célèbre lexicologue Alain Rey précisait : Le syllogisme (ou raisonnement logique) le plus articulé d’Aristote tient en 280 caractères, pas en 140. » Nul doute que le réseau social cherche ainsi à conquérir les plus dubitatifs du concept initial, à savoir : les Internautes les plus âgés. Les récalcitrants seront-ils conquis ? Cela reste définir dans les prochaines semaines. Alain Rey s’inquiète quant à lui d’un « bavardage creux ».

Surfer sur les atouts Twitter et gagner en taux d’engagement

Nous le précisions dans notre article sur les emojis : une image vaut 100 mots. Dans une communication digitale, le pratique du scrolling amène un nouvel enjeu. Il s’agit de s’exprimer avec toujours plus de rapidité et d’interactivité. Or une image véhicule des notions complexes. Et un sondage créé de l’interaction. La nouvelle formule de Twitter conserve donc ses atouts et permet d’augmenter le taux d’engagement de vos publications. La stratégie de doubler le nombre de caractères pourraient bien s’avérer gagnante. Pour résumer, il s’agit de profiter des 280 caractères, tout en restant fidèle à l’esprit Twitter. Certains Internautes quant à eux ont profité de la nouvelle pour faire le buzz, transformant leurs tweets en calligrammes.

N’hésitez pas à scroller ce tweet, la suite de notre article vous attend un peu plus loin!

Source : https://twitter.com/RocknCookies

 


Source : https://twitter.com/Polo_Seo

 

Pour conclure, l’augmentation sur Twitter à 280 caractères est à suivre de près. Car des contraintes digitales naît la créativité numérique qui ne cesse de s’exprimer.

Chez Powertrafic, nous sommes attentifs aux dernières évolutions numériques. Nous les décryptons pour vous et nous vous conseillons dans l’ajustement de votre stratégie digitale. Notre expertise, en particulier dans le Social Media et le Brand Content, est à votre service.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire