twitter visuel
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Alors qu’on est entré dans le dernier semestre de l’année 2019, les regards sont déjà tournés vers l’année prochaine pour Twitter. La société californienne a des projets plein la tête. C’est le vice-président chargé du design et de la recherche sur Twitter, Dantley Davis, qui s’est exprimé ces derniers jours sur le sujet, via son compte Twitter. Votre agence SMO vous évoque les idées et les intentions qu’a le réseau social.

La modification des tweets verra-t-elle le jour ?

Réelle possibilité ou utopie ? La modification des tweets est un sujet complexe, qui avait déjà fait débat. Cette éventualité ne fait pas forcément l’unanimité chez les utilisateurs. Certains estiment qu’il serait trop facile de revenir sur ses propos. Notamment pour des personnalités publiques, telles que des politiques. – D’autres approuvent l’idée si elle est cadrée par des conditions et des limitations pour éviter aux personnes mal intentionnées de propager des fake news, ou des contenus différents de l’original par exemple. Les rumeurs tournaient autour d’une limite de temps pour la modification ; un utilisateur s’aperçoit généralement vite d’une potentielle erreur. Limiter la modification aux tweets comprenant que du texte et donc ceux avec des liens et des médias.

Depuis plusieurs années, les équipes de Jack Dorsey sont en pleine réflexion, et elles ont pu penser à énormément d’éventualités, afin d’être préparées au mieux, pour répondre aux craintes des utilisateurs. Elles ont pu s’inspirer par ailleurs, de Facebook, déjà au point à ce sujet depuis des années.

En tout cas, Jack Dorsey ne semble clairement pas fermé à l’idée d’introduire cette fonctionnalité. Voire plus. Son collaborateur en interne, Dantley Davis, a d’ailleurs publié une liste de fonctionnalités qui pourraient voir le jour l’année prochaine. Ainsi, dans les faits, vous pourrez, en tant qu’utilisateur :

  • vous retirer d’une discussion
  • bloquer les retweet d’un tweet
  • empêcher les utilisateurs de vous mentionner sans votre accord
  • retirer un utilisateur d’une conversation
  • publier un tweet seulement pour un hashtag, un intérêt ou des utilisateurs en particulier
  • catégoriser automatiquement les threads

Bien entendu, ces six fonctionnalités sont actuellement au stade de projet. Peut-être que ces idées ne verront jamais le jour. Le vice-président n’a donné aucun détail quant à ces idées, si ce n’est qu’il aimerait les mettre en place en 2020, à condition qu’elles améliorent l’expérience utilisateur et tout ce qui l’entoure. Par conséquent, nous n’avons pas plus d’informations sur la façon dont la société californienne compte s’y prendre pour les mettre en place.

« J’estime que, laisser plus de contrôle aux utilisateurs aidera à créer un réseau plus sain, et à réduire l’abus. En outre, ces fonctionnalités doivent être facile d’accès et d’utilisation »

Dantley Davis

Suivre un centre d’intérêt, c’est maintenant possible

Après des tests effectués sur sa version Android depuis le mois d’août dernier, Twitter a décidé de déployer une fonctionnalité concernant des centres d’intérêt. Les utilisateurs pourront enfin suivre des centres d’intérêt à présent, principalement axés sur les thèmes du sport, des jeux vidéo, et du divertissement. Pour le moment, environ 300 centres d’intérêt ont seulement été choisis et sont à la disposition des « twittos ». Cependant, on peut s’attendre au développement de cette section si cette dernière répond aux attentes.

Affichage d’un centre d’intérêt.

Du coup, avec cette section « Topics », l’une des volontés du réseau social est de faciliter l’arrivée des nouveaux utilisateurs. Lorsqu’ils débarquent sur la plateforme, ils ne savent pas forcément à qui s’abonner. C’est donc un moyen de trouver des abonnements en s’inspirant des comptes qui vont apparaître grâce à Topics. Puis, la seconde idée principale de Twitter est de simplifier l’expérience des utilisateurs assidus. Puis, grâce au Machine Learning, vos suggestions de centres d’intérêt seront de plus en plus précises avec le temps.

Cette fonctionnalité est en tout cas, très similaire à celle des abonnements à des hashtags sur Instagram. Enfin, elle est accessible à tous les utilisateurs depuis aujourd’hui (cf. le 13 novembre).

Pour conclure

Le réseau social à l’oiseau bleu dispose d’idées intéressantes, qui vont pour la plupart, dans le sens de leur vision ; protéger ses utilisateurs contre le harcèlement et leur apporter du contenu de qualité. Clairement, un environnement meilleur sur un réseau social peut avoir de multiples conséquences. En effet, on pense principalement à l’expérience utilisateur qui sera de meilleure qualité. Mais cette dernière engendrera, par exemple, l’arrivée des annonceurs. Twitter pourra alors se relancer dans un secteur qui lui a fait défaut lors du troisième semestre cette année, à cause d’un problème d’utilisation de données d’utilisateurs.

Alors, n’hésitez pas, et entrez en contact avec votre agence SMO. Ses experts Twitter se feront un plaisir de travailler à vos côtés.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire