Ads : Facebook et Google bientôt bousculés ?

Alors que les résultats financiers du troisième et
avant-dernier trimestre de l’année font leur apparition, les experts commencent
à tirer des conclusions. Au-dessus de la mêlée, Facebook et Google monopolisent
trois quarts du marché des annonces publicitaires sur les réseaux, en France.
Cependant, certains médias commencent à mettre la tête à la fenêtre. Mais,
ont-ils la qualité et la consistance pour venir titiller les deux géants sur le
long terme ? Votre agence digitale
vous fait le point sur la situation.

Amazon se montre de plus en plus dangereux

2019 sera la première année où Google et Facebook cèderont
du terrain dans le secteur de la publicité digitale, aux États-Unis. C’est le
cabinet américain, eMarketer, qui s’avance sur le sujet, ajoutant que cette
perte de terrain restera tout de même minime.

C’est la faute de la montée en puissance de trois réseaux : Snapchat, Pinterest et Amazon. Le premier affiche la meilleure progression avec une hausse de 50%, affichée sur le bilan du troisième trimestre. Le réseau au fantôme a su inverser la tendance, et attirer les annonceurs grâce à son service Discover.

Ensuite, Pinterest a étonnamment la côte auprès des éditeurs. Le réseau progresse plus vite qu’Amazon : le bilan du troisième trimestre a dévoilé une hausse de 47% par rapport à l’an passé. Quant aux utilisateurs actifs, ils augmentent. Le réseau a d’ailleurs enregistré une hausse de 38% sur ses utilisateurs en dehors des États-Unis. L’environnement moins oppressant et l’utilisation de vidéos publicitaires afin de diversifier son offre Ads, font de Pinterest, une plateforme intéressante pour les annonceurs.

Enfin, le troisième et dernier, Amazon, est la menace la plus dangereuse. Avec 3,6 milliards de revenus publicitaires au troisième trimestre, c’est la société qui est la plus proche des deux mastodontes. Sur le long terme, elle peut prétendre à la fermeture du podium du marché publicitaire en ligne, voire mieux. La progression de ses revenus d’annonces publicitaires a dépassé celle d’Amazon Web Services, qui représentait la première source de profit de la société. En outre, Amazon devrait d’ailleurs clôturer son bilan de l’année 2019 en franchissant la barre des 10 milliards de dollars. D’après une étude de Juniper Research, les revenus publicitaires d’Amazon devraient progresser de 470 % d’ici 2023.

chiffre d affaires pub digital
Résultats des six sociétés majeures, pour le marché publicitaire en ligne.

Les deux géants positionnés confortablement

Il est vrai que le trio qui souhaite jouer les trouble-fête,
progresse bien plus rapidement que les deux géants américains. Ces derniers
peuvent cependant relativiser la situation ; malgré des chiffres
d’affaires révélant des sommes absolument astronomiques, ils sont constamment
en progression. Même s’ils sont dépassés par le trio évoqué, leur chiffre
d’affaires sur la publicité en ligne est d’une autre galaxie. Celui de Google
est dix fois plus grand que celui d’Amazon, et cent fois plus grand que celui
de Pinterest. Quant au chiffre d’affaires de Facebook, il est estimé à 17
milliards de dollars.

Leurs affaires autour de la confidentialité des utilisateurs
ou de pratiques anticoncurrentielles n’ont en tout cas aucun impact sur leur
réputation, dans le secteur de la publicité digitale. Alors, il paraît très
difficile de les voir délogés lorsqu’on voit la capacité qu’ils ont à toucher
l’audience et leur flexibilité. Google peut, en plus, bien évidemment compter
sur YouTube, et Facebook utilise parfaitement Instagram afin de continuer
d’attirer les annonceurs.

Que retenir ?

La puissance et l’impact de Google et Facebook sur le marché
publicitaire en ligne sont tels que, la concurrence paraît minime. Mais sur le
long terme, les réseaux comme Amazon ou Snapchat peuvent faire plus que de la
figuration. eMarketer estime que le marché de la publicité digital va encore grimper,
avec une hausse de 17%. Il y aura donc une première opportunité pour les
outsiders de gratter des parts dans les 151 milliards de dollars qui seront
générés dans le secteur.

Alors, n’hésitez pas ! Contactez votre agence digitale
afin de vous préparer au mieux dans votre stratégie digitale autour de l’Ads et
des réseaux sociaux. Ses experts vous mettront dans les meilleures
dispositions.