SMO : le successeur de Vine, officiellement lancé
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Après des premières invitations de sa version bêta, envoyées à des privilégiés en avril dernier, Byte s’est enfin décidé à ouvrir ses portes au grand public. L’application qui doit succéder à Vine, a de grandes ambitions. Cependant, elle arrive dans un secteur où, TikTok est parfaitement installé. Ainsi, votre agence SMO vous dévoile les plans que Dom Hofmann souhaite mettre en place afin de faire décoller son projet.

Le retour de Dom Hofmann

Plus de trois ans après la fin de son aventure (cf : octobre 2016), Vine voit son concept de vidéos en boucle de six secondes, être réanimé par l’un de ses co-fondateurs, Dom Hofmann. Cela fait maintenant un moment qu’il travaille sur ce projet, lui qui avait quitté les rangs de l’équipe en place sur l’ancienne application, en 2014, pour créer son propre projet (qui était à ce moment, l’application Peach).

L’ère de Vine avait pris fin, à la suite d’une trop forte concurrence, et un Jack Dorsey (ayant racheté l’application) en panne de solution. C’est notamment après l’arrivée des vidéos de quinze secondes sur Instagram, en 2013, que le réseau voyait les premières difficultés.

Concernant Byte, Dom Hofmann avait fait part de son projet en novembre 2018. Son idée est de reprendre le même concept que son application de partage vidéo précédente. Comme la plupart des applications à qu’il va tenter de gratter progressivement du terrain, Byte sera composé d’un feed, une section explorer, de notifications et le profil. Il sera également possible d’upload une vidéo de votre téléphone, si elle est d’une durée de six secondes ou moins, comme le permet le concept de Byte.

Écrans d'affichage de Byte
Écrans d’affichage de la nouvelle application.

Des débuts prometteurs

Alors, les premiers chiffres sont sortis, et ils sont plutôt encourageants pour la suite du projet de Dom Hofmann. Selon Bloomberg, l’application Byte se retrouvait en tête des applications gratuites téléchargées sur l’App Store de sa sortie, le 25 janvier, jusqu’au lundi 27, aux États-Unis et au Canada. De plus, elle était positionnée dans le top 10 des applications gratuites en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et en Norvège. Sensor Tower ajoute que Byte a déjà été téléchargé plus de 780 000 fois.

Bien évidemment, on est très loin des chiffres affichés par ses concurrents, particulièrement pour TikTok et ses 800 millions d’utilisateurs actifs.

TikTok intouchable ?

Byte pourra-t-il être un concurrent sérieux à TikTok sur le long terme? C’est une question qui mérite d’être posée. En tous cas, le nom de la nouvelle application de Dom Hofmann, rappelle étrangement le nom de la société qui détient TikTok, en l’occurrence, ByteDance. Simple coïncidence ou moyen de se faire remarquer d’emblée, Dom Hofmann n’a pas donné d’explication au choix de ce nom d’application.

À l’aide de quelques personnalités connues, Byte retrouvera probablement un succès similaire à Vine. Grâce à ces jeunes créateurs, l’application avait réussi à créer une grosse communauté autour de thèmes différents ; Zach King, avait réussi à amasser la bagatelle de quatre millions de followers, et plus d’un milliard de vues, autour de tours de magie. On peut aussi noter les succès d’Amanda Cerny et de King Bach, qui avait attiré des millions d’utilisateurs, autour de la comédie.

« Le point le plus important de l’application Vine, a toujours été les personnes qui la composent. »

Dom Hofmann

Ainsi, un écosystème de jeunes talents pourrait aussi émerger de l’application Byte et l’aider à attirer des utilisateurs, et même des annonceurs. On se souvient qu’à l’époque de Vine, Logan Paul était rémunéré autour de 200 000 dollars, afin de faire un Vine pour une marque. CBS ajoutait même que, Dunkin’ Donuts, grand chaîne de restaurants américaine, voyait en ces créateurs, une audience et une portée similaire à celle d’une publicité en prime time à la télévision.

Les créateurs récompensés ?

Par ailleurs, l’une des conditions de la potentielle réussite de l’application passera par le fait de se différencier d’une concurrence très rude. Dom Hofmann a l’air d’avoir une idée bien précise de ce qu’il compte entreprendre afin de se démarquer. Pour montrer que son service vidéo peut rivaliser avec ses concurrents, il a fait une promesse au moment de la présentation de son application : celle de rémunérer les créateurs. C’est effectivement une particularité que ne présentent pas ses concurrents, notamment TikTok.

De plus, en instaurant des options de monétisations, Dom Hofmann a pour objectif, d’éviter l’exode de ses futurs créateurs, vers d’autres services et applications, comme peuvent le faire les utilisateurs réputés sur TikTok et Snapchat. Ces derniers se tournent vers YouTube afin d’y créer une communauté et d’avoir des revenus publicitaires réguliers. Le fondateur de Byte voit donc en ce projet de monétisation, la possibilité de retenir ses utilisateurs talentueux et connus. Par ailleurs, Byte choisira ses créateurs pour démarrer. Ce programme pilote est en tout cas, actuellement à l’étude.

Enfin, Dom Hofmann ne ferme absolument la porte à la publicité. Et il est conscient que cela reste très difficile de pouvoir survivre, sans annonces publicitaires. Cependant, son intention première est de démarrer son projet sans l’aide d’annonces sponsorisées.

« Nous envisageons la possibilité d’introduire un partage des recettes publicitaires. Mais, nous allons démarrer avec nos propres fonds. »

Don Hofmann

Pour conclure

Il est bien évidemment très prématuré pour se prononcer sur ce projet de reprise du concept de Vine. Dom Hofmann fait un énorme pari, sachant que des applications comme Snapchat, Instagram et notamment, TikTok, sont déjà bien installées et appréciées des utilisateurs. Néanmoins, les souvenirs créés par son prédécesseur, Vine, vont peut-être aider à attirer les créateurs, et les utilisateurs.

C’est pourquoi nous évoquons avec vous aujourd’hui, l’arrivée de cette application. Les spécialistes de votre agence digitale seront en mesure de diriger votre stratégie SMO sur ce nouveau réseau lorsque les annonces seront déployées. Soyez donc attentifs aux avancées de Byte, et n’hésitez pas à les contacter !

UPDATE : le 1er février, Dom Hofmann a annoncé la première annonce publicitaire en collaboration avec Nike. Nous vous évoquions ce point, et le créateur de Byte a décidé de passer à l’action sur les annonces publicitaires, plus rapidement qu’on pouvait l’imaginer. Toujours est-il que, cette première annonce sponsorisée ne fait que confirmer les premiers pas très encourageants de l’application américaine.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire