Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Mis à jour le 19/04/17

Entreprendre une refonte complète de son site est un projet qui ne se discute pas à la légère ! Un nouveau site requière de répondre à divers besoins : nouveau design, changement du nom de marque, migration vers un nouveau CMS, amélioration de l’expérience utilisateur avec de nouvelles fonctionnalités, etc. Bref, autant de raisons qui vous poussent à sortir un beau petit billet, dans l’espoir que votre nouvelle acquisition brillera dans les résultats Google et qu’elle vous garantira un meilleur trafic !

Mais attention, une refonte comporte aussi des risques qu’il faut savoir au préalable maîtriser. Bien souvent vos peurs se résument à la perte de votre positionnement Google, à la baisse de votre trafic, au développement de nombreuses pages introuvables et surtout au fait d’avoir un site inactif.

Pas de panique ! Tout est possible, tout est réalisable 😉 Mais pour éviter les dégâts, certaines précautions sont à prendre de manière réfléchie et planifiée. En ce qui concerne le référencement, bien souvent délaissé lors d’une refonte, voici nos 8 conseils SEO pour éviter le cauchemar …

Avant toute chose, soyez conscient qu’une refonte n’est pas sans risque zéro, surtout si vous négligez l’étape SEO. Une mauvaise gestion du référencement peut avoir des répercussions plutôt désagréables : perte de vos acquis SEO de votre ancien site,  baisse du trafic lié au changement d’adresse et déperdition des liens externes pointant vers les anciennes pages.

C’est donc votre performance business et votre chiffre d’affaires qui sont en jeu. Vous êtes maintenant prévenus qu’on ne badine pas avec le SEO !

Conseil n°1 : Analysez la structure de votre ancien site 

 

Avant de vous lancer tête baissée dans la refonte, soufflez et prenez le temps d’analyser votre ancien site pour ne pas refaire les mêmes erreurs.

Vous pourrez ainsi déterminer l’importance des différentes pages et vérifiez qu’il n’y ait pas déjà des anciennes redirections.

Prendre le temps d'analyser l'existant

Conseil n°2 : Optimisez votre arborescence 

Vous n’allez certainement pas reprendre la structure de votre ancien site, vous souhaitez du changement ! Vous allez donc en profiter pour modifier en profondeur la structure de votre site, notamment en réfléchissant à son arborescence et à son balisage.

Quel est le risque si je n’écoute pas la leçon ?  Perdre le bon positionnement de vos pages lié à votre ancien site ou ne pas voir indexer vos nouvelles pages.

Conseil n°3 : Soignez vos contenus 

Véritable opportunité pour repenser à votre stratégie éditoriale, vous devez avoir en tête que votre nouveau site doit apporter de nouveaux contenus pertinents qui répondront à la demande des internautes. L’amélioration des contenus permet aussi de faire le ménage dans vos contenus existants et de supprimer ceux qui n’ont plus d’intérêt pour les internautes.

Cela coule de source, mais nous vous rappelons que tout contenu dupliqué est sévèrement puni par la loi Google !

Quel est le risque si je n’écoute pas la leçon ? Chuter dans le classement des résultats Google et pour les plus malchanceux être puni pour duplication de contenu

Conseil n°4 : Faites des redirections 

Très important, c’est LE conseil de base pour tout référenceur lors d’une refonte. Un nouveau site nécessite souvent de changer l’URL pour tout le site ou pour une partie des pages. Si les anciennes pages ne sont pas redirigées, les redirections 301, elles vont générer des impasses et l’internaute se verra confronté à ces fameuses pages introuvables, les erreurs 404 tant redoutées, que Google n’indexera plus progressivement.

Il est donc impératif de faire des redirections entre les anciennes pages et les nouvelles, prévoyez au minimum des redirections pour les pages principales, telles que celles des catégories et celles qui génèrent du trafic. La redirection page par page est laborieuse et longue mais elle est nécessaire pour conserver votre positionnement et ne pas perdre vos internautes.

Sachez que, plus une refonte générera d’erreurs 404, plus vous serez vulnérable à une chute brutale de votre positionnement et devrez redoubler d’efforts pour retrouver votre classement. Alors quitte à y passer du temps, faites le bien dès le départ.

Quel est le risque si je n’écoute pas la leçon ? Obtenir un grand nombre d’erreurs 404 qui pourraient vous faire perdre votre positionnement.Redirections SEO, les erreurs à éviter

Conseil n°5 : Trouvez un compromis entre design et SEO

Le design et le SEO ne font pas toujours bon ménage, le beau ne sert pas toujours le bien ! L’objectif est de ne pas freiner les performances SEO avec un design trop lourd qui utiliserait des technologies incompatibles telles que le flash, le Javascript ou encore Iframe, qui sont peu “SEO-friendly”.

Il faut donc trouver un compromis entre design et performance SEO en y intégrant la problématique référencement dès le lancement de la phase design.

Quel est le risque si je n’écoute pas la leçon ? Se retrouver avec le phénomène de la page blanche sur sa page d’accueil par exemple.

Conseil n°6 : Contrôlez vos liens

 

Après avoir mis en place vos redirections qui fonctionnent, assurez vous que vos  backlinks pointent directement vers la nouvelle URL de la page, sinon faites en la demande auprès des différents web-masters pour changer l’URL de vos liens.

Parallèlement, le maillage interne de votre site devra être lui aussi adapté à vos nouveaux contenus. Même si les redirections sont bonnes, vérifiez que  vos liens internes pointent directement vers vos nouvelles URLs.

Quel est le risque si je n’écoute pas la leçon ? Baisse d’efficacité du net-linking, baisse du positionnement de vos pages principales, et diminution du trafic via ces pages.

Contrôle des liens SEO

Conseil n°7 : Faites du bruit autour du lancement du site 

Ne laissez pas passer cette occasion, votre nouveau site a le mérite d’être connu ! Sa promotion engendrera à coup sûr des backlinks qui seront favorables à votre bon référencement.

Conseil n°8 : Restez en alerte 

Soyez rassuré si, suite à votre refonte, vous subissez une baisse de positionnement et/ou de trafic. Google a besoin de temps pour assimiler tous ces changements.  Mais si vous suivez nos conseils, vous limiterez les dégâts et au bout de quelques jours ou semaines,  votre positionnement et votre trafic devraient à nouveau être boostés. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il y a des éléments qui bloquent, il faut donc les analyser et réajuster le tir rapidement.

Il est très important de suivre les évolutions de la nouvelle indexation, durant les heures, les jours et les semaines qui suivent le lancement de votre nouveau site.

Si vous préférez être sûr de ne pas faire d’erreurs, n’hésitez pas à nous confier votre projet de refonte, promis on vous évitera le drame !

EDIT du 19/04/17

Jusqu’à il y a peu, même des redirections 301 bien effectuées ne permettaient pas au site web refondu de perdre un minimum de PageRank. En juillet 2016Google a rassuré les entreprises en refonte de site que si toutes les redirections étaient bien effectuées, le site ne perdrait en rien de son positionnement. Et comment faire pour s’assurer de ne perde aucune place sur aucune de ses pages ? Rediriger chacune des anciennes pages vers sa nouvelle équivalente, en évitant l’erreur de tout rediriger vers sa page d’accueil, en laissant Google et les visiteurs se débrouiller … Par ailleurs, depuis peu Google favorise les sites sécurisés en HTTPS ! N’hésitez donc pas à quitter le HTTP,  ce qui vous permettra une meilleure visibilité dans les résultats de recherche. Pour savoir comment faire, c’est par ici ( et n’oubliez pas de bien effectuer tout autant vos redirections bien sûr !)

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire