Et les 3 facteurs SEO à privilégier selon Google sont...
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

On a souvent entendu dire que les trois piliers du référencement naturel était le contenu, la technique et le netlinking. L’annonce faite par l’un des Webmasters Trends Analysts de Google, Martin Splitt, au cours d’une interview bouleverse l’ordre établi. C’est lors d’une interview filmée qu’il s’est prêté au jeu des questions réponses. En effet, Google vient de lancer une série YouTube à destination des experts SEO et des développeurs pour aborder le sujet des mythes liés au référencement naturel. L’idée est d’apporter des réponses aux questions fréquentes que l’on peut rencontrer sur le SEO. Et à la question « quel est le top 3 des facteurs SEO à considérer », Martin Splitt a répondu ça :

Facteur SEO n°1 : le contenu

Martin Splitt explique que le facteur SEO numéro 1 n’est pas le framework que vous allez utiliser, mais bien le contenu. Il est indispensable que votre site comporte du contenu et qu’il soit, de surcroît, de très bonne qualité, donc qu’il apporte une plus-value à l’utilisateur. Le contenu doit, en effet, répondre aux besoins des internautes ou à quelque chose qu’ils cherchent à faire.

Un contenu qui répond aux internautes

Il ne suffit pas de montrer à quel point votre entreprise est la meilleure. Il faut répondre aux requêtes des internautes. Les contenus doivent clairement y répondre. Par exemple, si un internaute cherche un produit bien précis, Google va lui proposer des pages proposant ce produit. Le contenu de votre page produit doit donc offrir une plus-value à l’internaute en détaillant précisément les caractéristiques du produit. La valeur ajoutée serait aussi de lui proposer en plus un comparateur de produits ou d’autres fonctionnalités e-commerce qui lui seraient utiles. Lorsque la requête ne concerne pas un produit spécifique, mais un sujet ou une thématique, alors il faut rédiger un contenu adapté aux besoins des internautes. Certes les mots-clés sont importants, mais il faut aussi se focaliser sur le but de la page, ce qu’elle va leur apporter. Martin Splitt explique :

Si votre contenu mentionne où vous êtes, ce que vous faites, comment vous m’aidez avec ce que j’essaie d’accomplir, c’est fantastique.

Martin Splitt

Un contenu qui reprend le langage utilisé par les internautes

Martin Splitt ajoute également qu’il est important de se concentrer sur les expressions que les internautes emploient pour faire leurs recherches Google. On sait qu’ils ont de plus en plus recours aux mots-clés de longue traîne et au langage naturel. C’est une évolution à prendre en compte dans son contenu.

Parlez le langage que j’utilise.

Martin Splitt

Les termes employés dans vos contenus reflètent peut-être votre produit, mais est-ce que ce sont ceux qu’un acheteur emploierait ? Les contenus sont parfois beaucoup trop techniques, en particulier sur les sites B2B. Si vous vendez des tarières thermiques, par exemple, il serait bon de proposer du contenu qui explique à quoi cet outil sert. Si vous expliquez que cela est utilisé pour percer ou creuser des trous dans le sol, pour faire des travaux de forage, etc., vous allez directement répondre aux besoins des internautes qui tapent la requête « outil pour creuser un trou ». Voici deux exemples de fiches-produits, l’une avec un contenu beaucoup trop technique, l’autre avec un contenu technique auquel s’ajoute un contenu explicatif sur le produit.

Mauvais contenu fiche-produit
Exemple de fiche-produit avec du contenu composé seulement de caractéristiques et de termes techniques
Bon contenu de fiche-produit
Exemple de fiche-produit avec des caractéristiques techniques, mais aussi du contenu qui explique à quoi sert le produit.

Facteur SEO n°2 : les métadonnées

Selon lui, le facteur le plus important après le contenu est le recours aux balises meta qui vont décrire le contenu. Cela va permettre aux robots de Google de lire et comprendre plus facilement le contenu de votre page. Mais c’est aussi utile pour les internautes. La méta description, par exemple, représente un petit extrait de la page qui apparaît dans les pages de résultats, permettant ainsi aux internautes d’identifier rapidement quelle page correspond à leur requête, c’est-à-dire à leurs besoins et attentes. De même, les méta titres sont tout aussi importants. Vos pages doivent contenir des titres qui correspondent à la thématique de la page, tout en étant unique. Vous n’êtes sans doute pas sans savoir que Google pénalise les contenus dupliqués. Vous devez donc veiller à rédiger du contenu, des méta descriptions et des titres uniques.

Facteur SEO n°3 : la performance du site internet

Nous l’avons souvent répété dans nos articles, en particulier depuis le passage au Mobile-First Index, le temps de chargement d’un site est un critère SEO très important. La performance d’un site est justement le 3e facteur qu’a mentionné Martin Splitt. John Mueller, porte-parole SEO de Google, avait récemment déclaré à ce sujet que ce facteur de classement ne se substituait pas à tous les autres. Beaucoup de facteurs de classement sont pris en considération, ce qui est une bonne chose. L’idée n’est donc pas de tout appliquer parfaitement. La vitesse de chargement est, certes, très importante, mais cela ne veut pas dire qu’un site très rapide finira systématiquement en haut du classement. La nuance est là. La performance d’un site est un facteur SEO, mais ce n’est pas nécessairement un facteur de classement algorithmique. En revanche, l’algorithme ne mettra pas en valeur dans le haut du classement des sites qui ne sont pas performants car Google ne souhaite pas que ses utilisateurs vivent une expérience trop longue sur les pages référencées.

Que retenir ?

Alors que l’on avait tendance à voir partout que les principaux facteurs de référencement naturel étaient le contenu, la technique et le netlinking (ou la popularité), Google met en avant un top 3 légèrement différent. Pour l’un de ses porte-paroles SEO, il faut se concenter sur le contenu, les meta tags et la performance du site. La vitesse de chargement d’un site serait donc plus importante que le netlinking aux yeux de Google. Si le sujet vous intéresse ou si vous souhaitez faire un bilan sur l’optimisation SEO de votre site, n’hésitez pas à nous contacter.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

1 réflexion au sujet de “Et les 3 facteurs SEO à privilégier selon Google sont…”

  1. Salut. Effectivement, j’ai aussi appris que pour une bonne optimisation SEO, c’était les contenus et les métas, entre autres, qui comptaient le plus. Merci pour cet article qui ouvre d’autres horizons. 😉

    Répondre

Laisser un commentaire