Fleets : les stories revisitées par Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le concept des stories créé et développé par Snapchat en 2013 a été, depuis, repris par bon nombre d’autres réseaux sociaux. Des années après ses homologues Instagram, Facebook, Messenger, WhatsApp, YouTube, puis récemment LinkedIn, voici que Twitter décide de rajouter cette légendaire fonctionnalité à ses outils. Attention donc à l’impression de déjà-vu ! Car en effet, même si les concepteurs l’ont soigneusement renommé « fleets », le modèle de la nouvelle option reste tout bonnement calqué sur celui de la version originale de Snapchat. C’est par un tweet explicatif de Kayvon BEYKPOUR, directeur produit de Twitter, que l’annonce est tombée ce mercredi.

Fleets : pourquoi ce nom si particulier ?

Le mot « fleets » est la contraction de deux mots, à savoir : fleeting et tweets. En d’autres termes, il s’agirait de fleeting tweets. L’adjectif anglais fleeting signifie fugace, en référence au fait que les posts en question n’apparaîtront que le temps d’une journée (c’est-à-dire pas plus de 24 heures en moyenne). Ce sont donc, vous l’aurez compris, des posts éphémères. À moins, bien sûr, que les twittos fassent des captures d’écran pour les partager dans le fil public ou sur d’autres plateformes (nous y reviendrons). Par ce nom, Twitter souhaitait surtout se détacher de l’étiquette « stories » qu’ont gardée ses autres concurrents.

Comment cela va-t-il fonctionner ?

Pour le coup, il n’y a pas de réelles différences avec les stories telles qu’on les connaît déjà. Même si Twitter s’évertue tout de même à mettre en lumière l’originalité de sa nouvelle fonctionnalité. Les utilisateurs d’autres réseaux sociaux n’auront réellement pas de mal à se l’approprier. Reste à savoir si le concept sera aussi bien accueilli sur ce réseau social de microblogging qu’ailleurs.

Dans tous les cas, les fleets apparaîtront sur une bannière horizontale tout en haut de la page d’accueil. La twittosphère pourra faire défiler les contenus publiés de la gauche vers la droite et vice versa, pour ainsi passer du fleet d’un twittos à celui d’un autre. Chaque fleet sera, comme sur Instagram, représenté par une bulle toute ronde avec en fond une photo de profil du compte qui le publie. Pour signaler qu’un nouveau fleet vient d’être posté, la bulle sera entourée d’un cercle bleu rappelant la couleur phare du réseau social.

Fleets, les stories revisitées par Twitter
Fleets, les stories revisitées par Twitter

Quelle réelle utilité pour la twittosphère ?

De nombreuses doléances sont remontées de la part de twittos concernant la pérennité de leurs posts sur le réseau. En effet, les principales remarques faites à Twitter concernant ses fonctionnalités portent sur l’impossibilité de modifier les tweets, et le fait que les posts soient visibles par tout le monde, y compris les personnes externes au réseau ou encore, celles qui ne font pas partie de la communauté de suiveurs de la personne. En intégrant cette nouvelle fonctionnalité, le réseau social essaye ainsi de faire oublier ces options qui dérangent. On pourra y poster des vidéos, des GIF animés, des photos. Aussi bien des visuels téléchargés depuis la bibliothèque personnelle, que de nouveaux réalisés sur l’application elle-même. Les followers pourront y répondre en DM (Direct Message) ou tout simplement à l’aide d’émojis.

Les fleets sont un très bon compromis. Surtout pour les twittos timides qui prennent leurs marques sur le réseau, ou pour les adeptes de posts éphémères également. Les autres membres pourraient les percevoir comme dérangeants. Il faut dire qu’ils rappellent un peu trop les stories Snapchat et Instagram, pour ne citer que celles-là. D’autant plus que depuis sa création, Twitter a rarement modifié ses fonctionnalités. Les mises à jour y sont, pour la plupart, très souvent mal accueillies. Le fil d’actualités sera, quant à lui, considérablement réduit. La nouvelle bannière prendra certainement un peu de place. Mais cet inconvénient sera vite pallié grâce à la rentabilité engendrée par l’arrivée des stories sur la plateforme. En effet, ce type de contenus sera surtout un nouvel emplacement sur lequel Twitter rajoutera, pour sûr, de la publicité afin de générer des profits.

Disponibilité de la fonctionnalité

Depuis l’annonce, cette option « fleets » est déjà disponible en test sur le Twitter brésilien mais uniquement sur la version mobile (iOS et Android notamment). À l’heure actuelle, il est certain que la nouvelle fonctionnalité sera déployée à l’international sous peu. Mais personne ne sait réellement si elle sera étendue à la version desktop ou à l’application Twttr. Voyons si dans les mois à venir la twittosphère mondiale adhèrera au concept des fleets. Comptez sur nos spécialistes des réseaux sociaux pour vous en tenir informés. En attendant, si vous souhaitez obtenir un accompagnement Twitter Ads, vous pouvez toujours nous contacter.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire