Vidéo verticale : 4 raisons d'améliorer vos bannières digitales
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Vos vidéos digitales : horizontales ou verticales ? La réussite de votre stratégie marketing en dépend. Choisir le bon format de vos publicités est moins anodin qu’il n’y paraît. L’année 2018 s’amorce avec une explosion du mobile et de la vidéo verticale. Voici 4 raisons pour faire basculer vos annonces sur le web.

1. Une raison physique : on scrolle vers le bas sur mobile

Le numérique transforme tant nos comportements que certains caricaturistes s’amusent d’une évolution de l’homo-sapiens vers un homo-mobilis. En somme, le format des annonces publicitaires, lequel était conçu pour s’afficher sur ordinateur, doit impérativement s’adapter au mobile. La consommation digitale s’envisage désormais sur smartphone dans les micro-moments de notre nomadisme du 21e siècle. Les lois de la physique sont alors implacables. Sur le mobile : on scrolle vers le bas et assez peu sur les côtés.

Vidéo verticale : passage de l'homo sapiens à l'homo mobilis

Qu’on se le dise, c’est un tournant dans l’histoire du content marketing. À sa genèse, il était déconseillé de diffuser des photographies ou vidéos prises à la verticale. Un article du Nouvel Obs, d’une voix pédagogique, titrait ainsi  : « Pour réussir vos photos de vacances, arrêtez de tenir votre smartphone à la verticale ». Mais si cette recommandation valait en 2015, en 2018 c’est tout l’inverse ! Pourquoi ? Parce que le mobile devient le premier support de visionnage des vidéos.

60% des vidéos en ligne seront vues depuis un smartphone en 2018*

* Source

YouTube est également passé à la vidéo verticale à l’été 2017. Ainsi, les bandes noires ne s’afficheront plus lorsqu’une vidéo aura été captée dans ce sens. Le réseau social spécifiquement dédié à la vidéo s’est donc mis à ce format, soucieux d’offrir la meilleur vision vidéo à ses utilisateurs. Et les marques lui emboîtent le pas. Nespresso – une marque toujours à la pointe des tendances – a décidé de prêcher la bonne parole de la vidéo verticale. Dans cette vidéo, elle ne nous dit pas autre chose que : le monde change, il faut vivre avec son temps… Autrement dit : basculer vos formats à la perpendiculaire !

2. Une raison ergonomique : occuper tout l’écran

Le format de la vidéo verticale a été initié sur les réseaux sociaux. Sans surprise, c’est Snapchat qui a franchi en premier le Rubicon. Evan Spiegel, co-fondateur de ce média social, explique que les adolescents n’ont pas le réflexe de tourner leur smartphone lorsqu’une vidéo a été filmée à la verticale. Ce qui veut dire qu’une partie de l’écran était occupée par deux bandes noires.

La vidéo verticale et l'ergonomie

Or, l’engagement sur les réseaux sociaux est meilleur lorsque l’internaute est nourri d’un sentiment d’expérience immersive. Occuper l’écran dans son intégralité est un objectif dans la création de contenu digital. Et le design de l’iPhone sans bord devrait accentuer cette tendance de la vidéo verticale dans les mois à venir.

La vidéo verticale et l'iphone sans bordure

3. Une raison culturelle : le selfie prédomine

On vient de le voir, la vidéo verticale est une tendance issue des réseaux sociaux. Il faut comprendre que ce qui a encouragé à passer à ce format, c’est aussi la pratique du selfie sur ces plateformes. Ces « ego-portraits » – comme les nomment les Québécois – supplantent le format « paysage ».  C’est l’humain qui prime à la verticale.

Par exemple, le site Mashable a publié la vidéo du chef cuisinier Dominique Ansel. Imaginez-vous, un chef étoilé de toute sa hauteur et tenant dans votre main et vous chuchotant sa toute dernière recette. L’effet est tel que partages, likes ou commentaires suivent immédiatement.

Les sites « mobile first », qu’encouragent depuis peu les algorithmes de Google, ont tout intérêt eux aussi à favoriser les vidéos verticales.

4. Une raison esthétique : le nouveau cadre de la vidéo verticale

Si le format 16:9 a été considéré pendant des années comme un format cinématographique, donc porteur d’esthétisme, l’arrivée de la vidéo verticale est en train de faire bouger ce monopole. Par exemple, le festival du film vertical récompense exclusivement les films tournés au format vertical. Le Vertical Cinema, quant à lui, diffuse des films expérimentaux verticaux dans des lieux insolites, des églises, des musées.


Les marques ont donc tout intérêt à travailler leur content marketing en privilégiant ce format pour leurs publicités digitales. On vous précise ici les dernières tendances à ce sujet. Les artistes, en particulier pour la diffusion de clips, l’ont adapté. Et comme on le sait, l’avant-garde artistique est souvent précurseur des tendances à venir… Le clip ci-dessous de musique hip-hop coréenne a été filmé en espace exigu et à la verticale bien sûr !

Conclusion : Repenser la verticalité de votre contenu

Nous savons qu’à l’heure actuelle, 98% des mobinautes tiennent leur smartphone en format portrait. Alors, n’hésitez plus, passez vos vidéos au format vertical.

Notre agence digitale Powertrafic accompagne depuis dix ans les marques et les entreprises dans leur stratégie digitale. Nos experts en content marketing et publicité digitale sauront vous guider dans cette transition verticale pour augmenter votre taux d’engagement et vos taux de conversion.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire