Bug Google sur le site Madmoizelle
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Cauchemar SEO pour le site madmoiZelle.com en ce lundi 18 janvier … L’équipe du web magazine féminin a vécu un scénario que tout site web redoute : voir progressivement son contenu désindexé dans les recherches Google. C’est juste la panique totale ! Cela signifie que les internautes ne vous trouvent plus et que vous disparaissez petit à petit des résultats Google.

Or, madmoiZelle.com est un site qui a de la bouteille comme on dit. Cela fait plus de dix ans que cette entreprise indépendante travaille proprement pour référencer son site et met un point d’honneur à produire du contenu unique. La triche et le pompage d’articles, ce n’est pas le genre de la maison chez madmoiZelle.

Bon élève qu’est madmoiZelle en SEO, on peut alors se demander mais POURQUOI ??? Pourquoi Google a désindexé 3/4 de ses pages sans raison ? Pourquoi ce bug ? Quelles répercussions pour le site de madmoiZelle ? Bref, beaucoup de questions qui nécessitent de revenir ensemble sur ce qui s’est réellement passé.

madmoiZelle pénalisée ou bug de Google ?

Bug de Google sur le site Madmoizelle

Lundi 18 janvier au matin, madmoiZelle lance un appel à l’aide sur les réseaux sociaux. Il leur arrive « un truc bizarre : [leurs] articles disparaissent des recherches Google » ont-ils signalé dans leur article de SOS.

Être pénalisé sans savoir pourquoi c’est plutôt flippant en référencement … madmoiZelle tente d’élucider le mystère en émettant des hypothèses. En effet, ils expliquent que ces derniers jours Google a fait une importante mise à jour dans son index qui avait, apparemment, pour objectif de supprimer les sites de spam. Et, il semblerait que le site de madmoiZelle ait été considéré comme l’un d’entre eux.

Toute l’équipe de madmoiZelle, au total une vingtaine de personnes, était abasourdie par cette bad news car elle ne comprenait pas le pourquoi du comment de cette sévère sentence.

En effet, le site féminin est loin d’être zéro en référencement. Il suffit de jeter un coup d’oeil sur ses performances avec l’outil GT Metrix.

Performances du site Madmoizelle sur GT Metrix

On constate très rapidement que le site a bien fait les choses. Les scores de performance liés à la vitesse de chargement du site sont très bien : il obtient un A pour son PageSpeed Score et un C pour le Yslow Score. Sachant que les notes vont de A à F, autant dire que le site respecte les critères SEO imposés par Google. Néanmoins, nous avons quelques recommandations à faire à madmoiZelle afin que son site ait des scores excellents ! Voici une petit liste d’améliorations possibles à apporter :

  • Différer le JavaScript
  • Spécifier la dimension des images
  • Mise en place des CSS Sprites
  • Add Expires Headers
  • Mise en place d’un CDN (voir le site Maxcdn.com)
  • Compresser au maximum les fichiers CSS et JS
  • Diminuer le nombre de requêtes sur la page

Si vous souhaitez accélérer le tempo et optimiser votre temps de chargement plus rapidement, nous vous recommandons de passer par l’outil Evoquer Fasterize, c’est payant mais ça permet d’accélérer simplement la vitesse de son site web.

Ce n’est pas moi qui le dis ! Moi, je suis à la comm’ (et ça me convient très bien, hein !) mais mes p’tits collègues de la pièce d’à côté, eux ne rigolent pas avec le référencement, ce sont de vrais « techos » comme on les appelle (ils détestent ce surnom ! ahaha). Ce sont eux qui m’ont soufflé tous ces bons conseils. Donc si l’envie vous prend d’ouvrir le débat sur les bonnes « reccos » à prendre, ce sont eux que vous devrez vous farcir ! Ils sont très gentils, n’ayez crainte 😉 Je vous laisse leur « 06 » ! Enfin leur fixe plutôt, bref vous trouverez votre bonheur ici pour les contacter.

En ce qui concerne son netlinking, madmoiZelle obtient aussi de bons scores. Voyons ça de plus près avec le célèbre outil Majestic qui permet d’analyser en un coup d’oeil le netlinking d’un site.

Analyse du netlinking de Madmoizelle avec Majestic

Pour rappel, le Trust Flow est l’indice de confiance d’une page. Il est calculé selon les liens issus d’une liste de sites web validés par Majestic. Ici, madmoiZelle obtient une note de 40.

En ce qui concerne le Citation Flow qui mesure l’indice de popularité d’un site (en fonction des liens externes et des sites référents reçus), le site de madmoiZelle obtient une note similaire.

madmoiZelle cartonne au niveau de son nombre de backlinks, presque 69 000 liens et plus de 800 domaines référents, les ancres sont bien diversifiées et les sites ont des thématiques proches de celles de madmoiZelle ! Bref, c’est excellent et cela appuie le fait que le web magazine féminin ne colle pas à l’identité de spammeur ; l’hypothèse de madmoiZelle sur la mise à jour du nettoyage de Google peut donc être écartée.

Mais quel est le véritable problème ? A priori, madmoiZelle n’a aucune raison d’être pénalisé puisque c’est un bon élève en matière de référencement. Serait-ce alors plutôt un bug interne à Google ? Suspens … (enfin, pas vraiment car la réponse est dans le titre de l’article !)

Google met fin au suspens en répondant officiellement à Madmoizelle

Mercredi 20 janvier, madmoiZelle peut se sentir comme la Reine des Neiges à savoir « libérééééééeeeeee, délivréééééeeeeee !!! »

Bug Google sur le site Madmoizelle

Vincent de Google répond personnellement à l’équipe de madmoiZelle. Voici sa réponse.

Réponse de Google au site Madmoizelle

Dans sa réponse, Google explique clairement que ce n’est pas la faute à madmoiZelle mais que le bug est une erreur interne à Google. En aucun cas, le site féminin n’est responsable de cette « désindexation massive ». En effet, Google aurait vu des noindex sur les pages là où il n’y en avait pas. Nous avons vérifié, effectivement lorsqu’on fait un petit tour dans le code source de la page, la balise meta robots est bien indiquée en « index, follow ». Besoin de lunettes Google ?

Google tente de rassurer les équipes de madmoiZelle en déclarant que des ingénieurs travaillent actuellement sur le problème et que cela reviendra à la normale très rapidement. Toutefois, la régularisation ne sera pas pour demain, on ne peut pas forcer les robots Google à indexer un site.

Sachant que le site madmoiZelle dépasse les 190 catégories et que Google permet uniquement la soumission de 10 URLs par mois, il ne faut pas avoir fait Math Sup pour faire le calcul du temps que cela prendra pour indexer intégralement le site.

Google propose néanmoins une solution d’urgence. Comme Vincent l’explique dans son mail, l’outil Explorer de la Search Console permet d’indiquer les pages les plus importantes qui ont besoin d’être indexées en premier. La page d’accueil de madmoiZelle avait d’ailleurs été désindexée mais, le fait de forcer la réindexation avait permis de la faire réapparaitre. Magie, magie ! Cela prouve une fois de plus qu’il ne s’agit pas d’une pénalité mais bien d’un bug.

Par ailleurs, nous avons vu que le site madmoiZelle avait fait le choix d’indexer tous ces mots-clefs comme des tags. Si vous faites le test dans Google avec la commande site:madmoizelle.com/motsclefs/, vous verrez 2990 résultats apparaître. Des mots clefs tels que : sexualité, boulet, kardashian, panteros 666 & cie. Or, nous pensons (quand je dis nous, c’est surtout les techos !) que cette technique ne permet pas d’apporter une réelle valeur ajoutée au site. De plus, cela créée du duplicate content interne. Nous recommandons plutôt de mettre la balise meta robots suivante :
<meta name= »robots » content= »noindex, follow »>
Cela permettra de ne pas indexer tous ces mots clefs qui créent du contenu dupliqué en indiquant toutefois aux robots Google de passer sur la page.

En attendant, quelles sont les répercussions pour le site madmoiZelle ?

Problème d’audience

L’agence de référencement en charge du site de madmoiZelle a fait les comptes. Les 3/4 de leurs articles ont été désindexés et, depuis lundi dernier, leur trafic généré par Google a chuté de 70 % !

Cauchermar SEO pour Madmoizelle
Y’a de quoi s’arracher les cheveux …

Grâce à l’outil SEMRush, nous avons pu aller un peu plus loin dans l’analyse de leur trafic.

Trafic du site MadmoizelleOn constate que depuis mi janvier, aux alentours du 18, leur trafic était au plus bas. Mais il est aussi remonté en flèche grâce à leur article de SOS qui a été massivement partagé sur les réseaux sociaux ( 2 500 partages). Cet article est actuellement celui qui génère le plus de trafic sur leur site. Comme quoi les interactions sociales ont une très forte influence sur le nombre de visites.

En ce qui concerne les mots clés qu’ils ont perdu ces derniers jours, voici le bilan.

Mots clés perdus sur le site Madmoizelle

Au 18 janvier, madmoiZelle a perdu 282 mots  clefs … Et, cela ne va pas en s’améliorant puisque trois jours plus tard ce sont 739 mots clefs qui ont disparus. OMG … Quand on se penche sur la liste de mots clefs perdus on remarque que presque la moitié sont liés à la catégorie « sexe ». Plutôt bizarre. On ne veut pas semer le doute dans les esprits mais serait-ce réellement un bug ou une pénalité déguisée de la part de Google ?

Problème économique

Sachant que le modèle économique de madmoiZelle repose à 99% sur la publicité, cette baisse d’audience liée au bug de Google leur a coûté « 30 à 40% de visites, soit environ 2,5 millions en moins par mois. » Si cette tendance venait à se confirmer dans les jours et les semaines à venir et que Google ne rétablissait pas nos pages au sein de son index, on ne va pas se leurrer : c’est une énorme claque pour le développement de madmoiZelle » a déclaré le site féminin. Autant dire qu’il y a urgence car c’est le business de madmoiZelle qui est en danger.

Nous n’allons pas renter dans les détails car nous n’avons pas accès à la Search Console de madmoiZelle mais si l’équipe technique du site souhaite en savoir plus, nous nous ferons un plaisir des les aider dans leur traversée du désert. En attendant, nous leur souhaitons bon courage et restons à leur disposition pour leur donner un coup de main !

Solidarité SEO envers Madmoizelle

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire