Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Les Millennials constitueront la moitié de la population active d’ici 2020. Seulement voilà, ils échappent aux stratégies digitales que les marques avaient déployées depuis l’arrivée d’Internet. Les Digital Natives, comprenez ceux qui sont nés avec le Web, ont un comportement bien différent de la génération précédente dans leur consommation numérique. Découvrez pourquoi et comment travailler votre référencement naturel pour être visible dans leurs recherches.

Pourquoi il faut adapter votre SEO pour cibler les Millennials ?

Dans une interview menée par l’Huffington Post, le PDG de Kobe Digital explique que la génération des millennials perçoit différemment le SEO par rapport à la génération précédente. Ceci est donc dit.

En effet, la première grande différence est l’aisance avec laquelle la génération Y mène ses recherches sur Internet. Ce sont rarement des phrases entières qui sont renseignées, mais bien des mots-clés. Cette génération sait qu’elle s’adresse à un robot. Pour autant, si votre marque n’apparaît pas dans la première page des résultats de recherche, c’est une forme de couperet qui tombe. Votre image auprès de l’internaute Millennial devient mauvaise, car la réponse aux requêtes est considérée comme un curseur de notoriété et de qualité. Leur niveau d’exigence sur la visibilité digitale est donc une seconde différence de poids.

Par conséquent, le SEO s’impose comme un levier marketing et de communication indispensable. Mais encore faut-il savoir quels mots-clés renseigner, car le langage de la nouvelle génération n’est pas celui de la précédente.

5 astuces SEO pour toucher la génération Y

1- Être concis

Une majorité de Millennials lira des articles de 300 mots et boudera les textes plus longs. On parle désormais de « snacking content », simplement parce que l’accès à l’information sur le web se fait dans de micro-moments. Il vous faut donc être court et avoir à l’esprit le contexte dans lequel votre texte sera lu.

Astuce 1 : Optez pour des textes concis, mais pas moins de 300 mots pour autant, car c’est le minimum pris en compte par les robots de Google. Et placez un sablier (grâce à un plugin sur vos articles) pour indiquer à l’internaute le temps de lecture. Une durée de moins de 3 minutes est très incitative.

2 – Interpeller directement

Si les Millennials sont votre cible, il convient de se mettre à leur niveau. Les jeunes se vouvoient rarement entre eux, n’est-ce pas ? Le tutoiement et un langage moins soutenu sera approprié. Mieux vaut éviter une approche impersonnelle. La génération Digital Native est aussi la génération Selfie. Leur individualité – qui frise parfois avec le narcissisme – doit vous engager dans une écriture interpelant votre cible. L’internaute doit se sentir pris à partie par votre message et avoir la sensation d’être l’unique correspondant de vos mots.

Astuce 2 : Profitez des méta descriptions pour travailler un texte original et accrocheur. C’est souvent votre premier point de contact avec le Millennial. Puis dans votre texte, engagez votre lecteur dans le partage par un « call to action ». La génération Y, si elle est convaincue de votre produit ou de vos valeurs, est « bonne joueuse » sur le partage ou le like.

3- Employer le vocabulaire ad hoc

La sémantique est la clé en SEO. Mais encore faut-il employer le même vocabulaire que celle de votre cible. Si vous ne parlez pas le Millennial couramment, découvrez le glossaire digital native réalisé par Konbini. Par exemple, connaissez-vous le terme « Askip » qui signifie « À ce qu’il paraît ». La génération Y aime beaucoup raccourcir les mots ou les expressions. Soyez-y attentifs.

Astuce 3 : Attention, si le « parler jeune » est important, pour cette génération les actions comptent plus que les mots. Autrement dit, les entreprises doivent aussi intégrer le fait de valoriser leurs actions auprès de leurs clients.

4 – Des mots à la reconnaissance vocale

Les progrès dans le domaine de la reconnaissance vocale, mais aussi des chatbots via l’intelligence artificielle, nous laissent à penser que la place de l’écriture va se réduire considérablement au fil des années au profit de la commande vocale. Si l’on considère les débats aux États-Unis qui posent la question de la pertinence de l’apprentissage de l’écriture manuscrite aux enfants, on peut anticiper le fait que le SEO sera prochainement vocal et son contenu visuel sera fait de vidéos principalement.

Astuce 4 : Commencez à travailler votre sémantique sous forme de réponse aux questions : Qui, Quoi, Où, Quand, Comment ? C’est ce qu’on appelle le SEO vocal.

5- Optez pour le bon design

L’UX Design compte également dans les attentes de la génération Y sur le Web. Une fois sur votre page, pour s’assurer que votre internaute ne reparte pas dans la seconde, soignez la couleur ! C’est bête, mais c’est la première chose que voit l’œil. Il serait en effet dommage de miser autant sur le SEO à l’attention des Millennials et d’obtenir un mauvais score dans le taux de rebond.

Saviez-vous par exemple que le rose est la couleur emblématique de cette génération ? Couronné couleur de l’année par Pantone en 2016, il a triomphé à la New York Fashion Week 2017. Le « millennial pink » ne faiblit pas, bien au contraire, il s’ancre dans une culture Digital Native. Cette couleur se revendique comme l’anti « rose Barbie ». C’est un rose pâle devenu couleur d’une époque. Il est porté en dress-code étendard par la génération des « girl bosses », mais aussi porté par les hommes appelés « métrosexuels ». Générationnelle et féministe, cette couleur a été réappropriée par les filles et revendiquée par les garçons sur fond de débat autour du genre. Enfin, la teinte « tranquille » et « douce » est aussi perçue par certains comme l’aspiration à la « quiétude » dans une période troublée sur le plan politique, climatique et économique.


Astuce 5 : Optez pour les couleurs de teinte pastel, afin de valoriser votre contenu et conserver vos internautes Millennials sur votre site ou votre contenu, après les avoir attirés grâce au SEO adapté à leur génération.

Conclusion :

À la question : est-ce qu’il existe un SEO spécifique pour toucher les Millennials, la réponse est donc oui. Si cette génération vous intéresse dans le développement de votre business, notre agence de référencement et de stratégie digitale vous accompagnera avec plaisir.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire