passage-5g-visuel
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Attendue pour succéder à la 4G, la 5G arrive à grand pas. Cette cinquième génération devrait être progressivement opérationnelle dès 2020. Son déploiement est énormément remis en question car il y a des appréhensions autour de la santé de la population. Cependant, cette nouvelle technologie de réseau mobile présente d’énormes enjeux numériques. Votre agence digitale vous apporte des précisions.

Les objets connectés

Notre monde tournera autour des gadgets à partir de l’année prochaine. Ce sont les conceptions de ces derniers qui vont se multiplier : selon les prévisions, les objets connectés vont passer de 700 millions actuellement, à 3,2 milliards en 2023. Des objets du quotidien tels que des frigos ou des pèse-personnes, seront liés entre eux et auront un impact sur vos quotidiens, que nul n’aurait pu imaginer. Alors, la connexion sera décuplée, et les utilisateurs profiteront d’une latence quasiment inexistante. Le rapport à la technologie va prendre une nouvelle dimension pour les mobinautes alors qu’il était déjà très conséquent.

« La 5G, c’est un peu l’eldorado des objets connectés. Elle a été en grande partie désignée pour faciliter les échanges entres les objets connectés. »

Jean Varaldi, directeur général de Qualcomm France.

La collecte des données

Le passage à la 5G va amener le digital dans une nouvelle ère. Le seul point capable d’entacher la progression de cette technologie sera la réglementation. Mais, le Règlement Général sur la Protection des Données sera vraisemblablement contourné grâce aux conditions générales, trop longues pour être lues par les internautes.

Ensuite, vos préférences resteront liées à votre environnement et la collecte de données sera nettement plus rapide. Cela résultera sur un ciblage publicitaire plus développé et précis, qui utilisera des informations démographiques, comportementales ou même de géolocalisation. Des bannières publicitaires numériques sont d’ailleurs déjà à l’étude. L’adaptation de ces panneaux serait effectuée en fonction des profils démographiques des passants ou de l’heure.

La réalité virtuelle

La 5G va encourager l’éclosion d’un phénomène : les formats publicitaires interactifs. Alors que l’attente ne sera plus problématique pour les téléchargements ou les diffusions en direct, il faut s’attendre à voir des utilisateurs friands de contenus vidéo, avec des taux de rebond à la baisse, en plus de taux de clics à la hausse. En effet, selon les estimations de la société Immersv, le taux de clics sur les publications vidéo passera d’une moyenne estimée entre 2 et 6% à 22%. L’interaction immersive n’aura bientôt plus de barrières, et des contenus encore plus créatifs en Réalité Virtuelle ou 4K par exemple, seront plus fréquents.

La réalité augmentée

Nous évoquions ce sujet il y a peu de temps. La Réalité Augmentée est un phénomène qui intéresse de plus en plus les développeurs ces derniers temps. Avec la 5G, l’intérêt va grandir et elle sera beaucoup plus simple d’accès. À tel point que, selon Donia Nefiz, consultante en transformation numérique et Offer manager Médias & Télécoms chez mc2i Groupe, à l’achat d’un téléphone, une application de Réalité Augmentée sera intégrée.

publicité réalité augmentée

En conclusion

Sans l’arrivée de la 5G, le flux des données, en augmentation continue, aurait saturé le web. En outre, améliorer la connectivité est d’autant plus une priorité, lorsqu’on voit que les français utilisent de plus en plus internet, en y passant presque 3 heures par jour. Les conflits d’intérêts autour de possibles risques sanitaires n’empêcheront pas son déploiement, car la 5G va nous faire passer dans une nouvelle dimension digitale et économique.

Votre agence digitale reste à votre écoute si vous souhaitez développer votre stratégie et bénéficier de conseils d’experts.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Laisser un commentaire