howto google balise
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Pour améliorer l’expérience de recherche de ses utilisateurs, Google a finalement décidé d’intégrer, dans son outil de test de données structurées, les fameuses balises « HowTo ». L’annonce est tombée en fin de semaine dernière. Il était presque quatre heures de l’après-midi, quand les webmasters du géant américain ont tweeté jeudi, la nouvelle. Ils partageaient, entre autres avec leurs followers, que tous ceux qui étaient éligibles à l’Assistant Google pouvaient désormais utiliser l’outil des résultats enrichis, pour prévisualiser les résultats susceptibles d’être affichés par Google Home et ses équivalents.

Les données structurées : késako ?

Une balise de données structurées, appelée aussi balise sémantique, permet, comme son nom l’indique, de structurer le contenu d’une page. Par exemple, sur une page de recette, ces balises vont permettre de classer les informations et d’indiquer les ingrédients, les temps de cuisson et de préparation, les températures de cuisson, la difficulté d’exécution de la recette, etc.

Ce faisant, on facilite l’exploration (c’est-à-dire le crawl) de votre page et son analyse par les robots de Google qui comprendront plus rapidement le contenu de la page. Ainsi Google pourra s’appuyer sur ces données structurées pour afficher des informations sur votre page dans les résultats de recherche. Il s’agit d’éléments visuels (étoiles, photos, avis, puces, encadrés, etc.) qui enrichissent les résultats naturels classiques. C’est d’ailleurs ce qui lui a valu le nom de résultats enrichis, en anglais rich snippets. Sous cette forme, ces résultats ont pour effet de se démarquer des pages concurrentes et d’encourager le clic. D’autant plus que certains rich snippets prennent la forme de featured snippets, c’est-à-dire d’un extrait de contenu apparaissant dans un encadré en position zéro. Ce format attire immédiatement l’attention des internautes et donne davantage d’informations sur la page que les autres résultats naturels.

Quel type de données structurées existe-t-il ?

À l’heure actuelle, il en existe plusieurs. Il peut s’agir notamment d’images sous forme de carrousel, d’extraits d’avis, de questions/réponses, du logo d’une entreprise, de la fiche d’établissement Google Knowledge Graph avec les horaires d’ouverture, l’itinéraire, etc. Bien sûr, cette liste de données structurées par Google est non exhaustive.

En mai dernier, Google nous présentait deux nouveaux types de balises, à savoir : la « HowTo » et la « FAQ ». La première permet d’épingler des contenus de type tutoriels, quand la seconde met en avant les différentes questions très souvent posées à propos d’un sujet donné.

À quoi sert la balise HowTo ? 

Google a officiellement ajouté la balise « HowTo » à son outil de test des données structurées. Pour optimiser le passage de ses robots sur chacune des pages d’un site, quoi de mieux que de les aider en y intégrant des informations encore plus détaillées sur le contenu ?

Les balises « HowTo » s’inscrivent dans cette optique. Elles permettent aux pages de type guide d’être mieux indexées dans la base de données de Google. Toutes ces améliorations n’ont pour seul but que celui d’améliorer les analyses faites par les robots de Google, grâce aux balises.

howto-google
La balise HowTo de Google

Contrairement à ce que l’on pourrait s’imaginer, cette balise n’intègre pas que des textes, elle peut prendre en compte également des images et contenus vidéo.

L’intégration de la balise « HowTo » améliore fortement l’utilisation de l’assistant vocal. Elle permet d’indiquer notamment que le contenu de la page à examiner est un ensemble d’étapes successives qui ont pour finalité l’exécution d’une tâche. Autrement dit, elle signale la présence d’un guide, d’un mode d’emploi, conçu en vue d’aboutir à un résultat bien spécifique.

balise howto google home
Aperçu de la balise HowTo sur Google Home

Bénéfice d’un tel outil mis à disposition

Il convient tout de même de préciser que la balise « HowTo » n’est pas prise en compte pour le positionnement d’un site sur Google. Toutefois, cette nouvelle fonctionnalité n’est pas non plus à négliger. Puisqu’elle permet non seulement d’augmenter la visibilité d’un site internet, mais aussi et surtout, par ricochet, d’améliorer le taux de clic et le trafic.

Ceci dit, si vous souhaitez examiner les données structurées des pages de votre site, vous avez toujours à votre disposition un outil de test mis en place par Google vous le permettant.

Notez que la balise « HowTo » est déjà mise à la disposition de tout le monde, dans n’importe quel pays du monde et dans la langue de votre choix. Elle n’est néanmoins disponible que sur les appareils portables (téléphones et tablettes) et donc, pas sur les ordinateurs.

Quelques conditions à tout de même respecter

Pour bénéficier de la visibilité des résultats enrichis, certaines conditions demeurent, notamment :

Dans tous les cas, l’ajout de cette balise à l’outil de test des données structurées reste une bonne nouvelle pour la communauté SEO. L’outil s’adresse cependant à des personnes disposant d’un niveau de technique assez avancé. Sachez que nos experts en référencement naturel peuvent vous accompagner dans cette démarche. N’hésitez pas à nous contacter pour bénéficier de leur savoir-faire.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

1 réflexion au sujet de “Les balises « HowTo » intégrées à l’outil de test des données structurées”

  1. La balise How To, les liens no follow et do follow, j’en ai appris aujourd’hui en vocabulaire de référencement. En tout cas, c’est toujours intéressant d’en savoir davantage sur cet univers qui fait vivre beaucoup de travail indépendant comme les graphistes, les rédacteurs, les modérateurs…

    Répondre

Laisser un commentaire