La digitalisation des cabinets comptables : enjeux et perspectives pour la profession

Dans un monde où toutes les professions tendent à s’automatiser en partie ou complètement afin de gagner en efficacité grâce à des outils informatiques. Les cabinets d’experts-comptables ont pris, eux aussi, le train de la digitalisation. 

Cette profession a été l’une des premières à intégrer l’utilisation des ordinateurs pour faciliter le traitement des nombreuses données comptables notamment par des logiciels comme Excel afin d’automatiser les formules mathématiques et réaliser des tableaux et analyses de résultats. Au fur et à mesure des années, les technologies avancent et se perfectionnent tandis que le secteur des experts-comptables traditionnels perd de la vitesse en matière de progression numérique. Par ailleurs, des nouveaux modèles de comptables font leur apparition, transformant ce métier essentiel aux entreprises françaises. 

De nouveaux acteurs sur le marché des experts-comptables

Le secteur comptable change peu à peu et voit apparaître des nouveaux acteurs entièrement dématérialisés. Les cabinets comptables en ligne répondent à un besoin de réactivité de plus en plus important des entreprises avec lesquelles ils travaillent. Ces pure players, comme Ça Compte Pour Moi, proposent des services de gestion automatisés disponible en temps réel grâce à des applications et logiciels de partage rapide de données. Ce système leur permette de proposer des prix plus attractifs que les concurrents traditionnels et de proposer un service d’accompagnement fiscal et stratégique plus important. Cette transformation du métier de comptable est d’autant plus demandée durant la crise sanitaire actuelle liée à la Covid-19, car de nombreuses entreprises doivent changer leurs stratégies digitales et marketing afin de rester en vie et continuer leur exercice. 

Les intérêts de l’automatisation des tâches de l’expert-comptable

L’intérêt principal de l’intégration du digital dans les cabinets d’experts-comptables est bien évidemment le gain en efficacité. En effet, ce métier qui était, autrefois, très chronophage, se voit changer par l’ère numérique et va permettre d’accentuer le travail sur la partie d’analyse financière et de conseils stratégiques et non plus sur la réalisation de document comptable en tous genres. Le but étant évidemment de réaliser un meilleur accompagnement des entreprises

De plus, avec l’augmentation des données comptables des entreprises, les erreurs possibles liées à leur traitement manuel, ne le sont plus du tout grâce aux logiciels de traitement automatique de données. Également, ces nouvelles méthodes de travail permettent de se concentrer sur la résolution de problèmes ayant des délais très courts et un caractère urgent. 

Les outils permettant la digitalisation

Les entreprises comptables plus traditionnelles souhaitant se digitaliser, font généralement le choix de mettre en place des plates-formes collaboratives dans le but de partager instantanément des documents et ainsi éviter d’organiser des rendez-vous superflus. 

Concernant une partie des cabinets comptables traditionnels et les cabinets en ligne, des outils plus avancés sont utilisés. Tel que le chatbot (robot de discussion) afin de répondre immédiatement aux interrogations des clients par rapport aux questions fréquemment posées. 

Également, pour répliquer face aux besoins grandissants de transparence, de rapidité et d’accessibilité des clients, des applications disponibles sur mobiles, ordinateurs et tablettes leurs sont mis à disposition, avec même la possibilité de synchroniser les services bancaires en lignes, afin d’avoir accès à tout moment à son tableau de bord financier. 

Puis, l’IA (Intelligence Artificielle), fait sa place dans le milieu comptable pour traiter toute sorte de données et ainsi gagner davantage de temps pour la casquette de consultant de l’expert-comptable. 

L’Intelligence Artificielle, un levier à la digitalisation des cabinets d’experts-comptables

Dans une recherche d’accroître l’efficience des missions à réaliser, l’IA fait évidemment partie des technologies à utiliser et à maîtriser. Par exemple, l’OCR (Optical Character Recognition) va permettre d’extraire des données de documents comptables numérisés comme des factures pour les intégrer automatiquement dans les bilans et autres comptes de résultats. En outre, la détection de fraudes et erreurs sur ces mêmes documents numérisés est possible. 

L’expert-comptable peut également réaliser, rapidement, en temps réel, des résultats prévisionnels et ainsi anticiper des frais éventuels liés à l’environnement interne et externe de l’entreprise. Enfin, le comptable peut réaliser l’analyse d’un secteur d’activité afin d’alerter ses clients des variations éventuelles du marché grâce à un traitement des données, qui vont être rendues anonymes, de sa base de données.

La défiance des outils informatiques par les cabinets comptables traditionnels

Cependant, toutes ces intelligences technologiques font face à une défiance de la part de cabinets d’experts-comptables traditionnels. Bien qu’ils utilisent des outils tel que des « clouds » pour partager des documents avec leurs clients, beaucoup ne restent pas moins réfractaire à l’utilisation d’intelligence artificielle. En effet, ils manquent de formations et de compétences à ce sujet, ce qui provoque une certaine hésitation et un manque de confiance en l’IA

Le métier d’expert-comptable tend donc à se transformer davantage en conseiller stratégique par la digitalisation de tout le processus de traitement de données comptables des entreprises. Cette transformation modernise la profession et met fin au cliché du comptable à lunettes tapant sans cesse sur sa calculatrice. Dorénavant, l’expert-comptable est réellement un consultant expert en gestion d’entreprise. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn