Facebook : le réseau social va payer les utilisateurs pour conserver leurs informations
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Facebook revient sur le devant de la scène avec une nouvelle application : Study from Facebook. Cette nouveauté a pour but de collecter des informations précises sur ses utilisateurs. Mais cette fois-ci, ce ne sont pas les données que les internautes laissent sur le réseau social qui seront utilisées, mais celles se trouvant sur les applications de leur mobile. Votre agence de SMO vous aide, aujourd’hui, à y voir plus clair sur cette nouveauté de chez Facebook.  

Qu’est-ce que c’est ? 

L’application Study, créée spécialement par Facebook, a été développée pour que ses utilisateurs consentent à partager leurs informations, en échange de rémunération – il n’y a d’ailleurs aucune information sur son montant. Le but est de partager la façon dont ils utilisent les applications présentes sur leur mobile. Les données que récolte Facebook ont pour objectif de l’aider à développer de meilleurs produits pour sa communauté.    

Facebook pourra donc voir les applications que les personnes utilisent le plus et comment ils les utilisent. Pour ce faire, le réseau social souhaite être davantage transparent avec ses utilisateurs quant à la collecte et l’utilisation de leurs données. C’est pour cela qu’il a décidé de créer Study ; il laisse le choix aux internautes de la télécharger s’ils le souhaitent, tout en expliquant quelles informations il collectera et ce qu’il fera avec.

Les utilisateurs acceptent donc d’être récompensés pour partager leurs informations avec Facebook, et qu’elles soient utilisées par ce dernier. Le réseau social sera également épaulé par plusieurs partenaires afin de manager les participants. 

Application Study de Facebook
Application Study from Facebook – ©Facebook

Comment fonctionne Study from Facebook

Pour utiliser la nouvelle application de Facebook, Study, c’est simple. Les participants seront invités à installer l’application. Ensuite, ils auront simplement besoin de donner les permissions nécessaires, puis utiliser leur mobile comme à leur habitude.  

Pendant que les utilisateurs s’enregistrent, toutes les informations concernant le fonctionnement de l’application sont expliquées. Ils connaissent donc les enjeux avant d’accepter les termes. 

À travers Study, Facebook collectera plusieurs informations : 

  • Les applications installées sur le mobile 
  • Le temps passé sur les applications  
  • Le pays du participant et l’appareil et réseau utilisés 
  • L’activité des applications et les fonctionnalités les plus utilisées.

L’application n’est disponible que sur les supports Android. Elle n’est pas sur l’App Store car Apple refuse catégoriquement la collecte de données de ses clients, ce qui n’est pas le cas de son concurrent.  

Qui sont les personnes pouvant utiliser l’application ? 

Pour le moment, l’application est à disposition des personnes vivant aux États-Unis et en Inde. Seuls les internautes âgés de plus de 18 ans pourront utiliser Study. L’application vérifiera l’âge de ses utilisateurs grâce à leur profil Facebook.     

L’impact de Study sur la vie privée des utilisateurs  

Facebook est sujet à beaucoup de polémiques quant à l’utilisation des données personnelles qu’il récolte. Il souhaite donc préciser quelques éléments afin de rassurer les futurs utilisateurs de son application.  

Le réseau social précise alors qu’il ne collecte pas toutes les informations, comme les identifiants, les mots de passe, ou encore les messages, par exemple. Celles enregistrées ne sont ni vendues à des tiers, ni utilisées pour faire des publicités ciblées

Facebook laisse la possibilité aux internautes de mettre fin à leur utilisation de l’application Study, quand ils le souhaitent. Ils auront simplement à désinstaller l’application, et prévenir les développeurs de leur départ. Suite à cela, le réseau social arrêtera toute collecte d’informations.  

Que retenir ? 

Afin d’améliorer la qualité de ses produits et services, Facebook a décidé de créer l’application Study, qui servira à récolter les informations des utilisateurs contre rémunération. Pour cela, seules les personnes possédant un mobile Android auront la possibilité de télécharger l’application. Après avoir donné leur accord, Facebook pourra collecter et analyser les informations sur les applications qu’utilisent ses utilisateurs, comme leur type, les fonctionnalités qu’ils utilisent le plus, etc.   

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

1 réflexion au sujet de “Facebook : le réseau social va payer les utilisateurs pour conserver leurs informations”

  1. Cet article est très intéressant. Merci pour le partage. Perso, je comprends cette démarche, parce que pour être en mesure de satisfaire les attentes du public, il faut au moins les connaître. Toutefois, c’est aussi bien d’être prudent avec cette notion de partage… 😉

Laisser un commentaire