Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Google nous avait prévenu l’été dernier concernant la mise en place de nouvelles mesures ce 10 janvier 2017, toujours dans l’optique d’améliorer la navigation sur mobile. A compter d’aujourd’hui donc, Google va sanctionner les sites dont les pages seraient difficilement accessibles par les mobiles, notamment à cause de l’usage de pop-ups ou d’interstitiels trop imposants.

Le but d’une recherche Google est de répondre rapidement à la requête d’un utilisateur, seront donc défavorisés dans le classement des résultats les pages aux contenus peu accessibles aux mobinautes.

Le libellé mobile-friendly disparaît des résultats de recherche

Jusqu’à maintenant et depuis deux ans, un libellé « mobile-friendly » était inscrit à côté des sites proposant une navigation mobile optimisée. Ce label a désormais disparu, Google estimant que 85% des sites sont maintenant adaptés aux mobiles. Attention cependant, car le critère mobile-friendly sera bien entendu toujours pris en compte dans le classement des résultats.

Google sanctionne les pop-ups et interstitiels trop imposants sur mobile

Alors que les sites sont de plus en plus adaptés à la navigation mobile, Google a constaté que de plus en plus d’entre eux affichaient des pop-ups ou interstitiels qui eux, gênent considérablement la navigation du mobinaute, du fait de la taille limitée de son écran.

Pour pallier à ce problème, Google sanctionnera avec une perte de classement dans les SERPs, les pages dont l’affichage serait gêné, et où le contenu ne serait pas immédiatement accessible dès l’arrivée sur la page.

Seront ainsi sanctionnés les sites qui affichent :

  • Une pop-up qui recouvre le contenu principal, alors que l’utilisateur parcourt la page à laquelle il a accédé suite à sa recherche
  • Un interstitiel que l’utilisateur doit au préalable fermer pour accéder à son contenu
  • Un interstitiel qui s’affichent au-dessus de la ligne de flottaison, imposant à l’utilisateur de faire défiler la page pour accéder à son contenu

Cependant, Google tolère quelques techniques, à condition qu’elles soient utilisées avec parcimonie. De cette manière, ne seront pas affectés les sites qui affichent :

  • Des interstitiels répondant à des obligations légales (concernant l’utilisation des cookies, ou l’âge de l’utilisateur)
  • Des boîtes de connexion pour accéder à un contenu non accessible publiquement
  • Des bannières prenant peu de place à l’écran et pouvant être facilement fermées (proposant le téléchargement d’une application via Safari par exemple)

Ces indicateurs ne font bien sûr partie que de centaines d’autres qui sont utilisés par Google pour indexer votre site, veillez donc à ne rien laisser au hasard ! Et pour gérer et améliorer le référencement de votre site, vous pouvez toujours faire confiance à nos experts.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire