Influenceur : un métier d‘avenir ?
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

L’avenir est tourné vers le digital. De ce fait, les entreprises, elles aussi, se digitalisent de plus en plus ainsi que certains métiers. De nouveaux métiers ont émergé  : Community Manager, UX Developer, influenceur… C’est sur dernier métier que nous allons revenir aujourd’hui revenir. Les influenceurs au sens d’aujourd’hui sont surtout présents sur les réseaux sociaux. Qui se cache derrière ce métier ?

Qu’est-ce qu’un influenceur ?

En 2018, 45 % des Français utilisent les réseaux sociaux. Quasiment la moitié de la population est présente sur l’une de ces plateformes, que ce soit Facebook, Instagram, Twitter, etc. De ces réseaux sociaux est né un nouveau métier, celui d’influenceur. C’est un métier encore très récent dans notre société, du moins dans le sens où on l’entend aujourd’hui. Déjà dans les années 1940, des marques utilisaient la notoriété de personnes populaires et célèbres pour promouvoir leurs produits. En revanche, avec l’ère du digitale, l’influenceur n’est plus exactement le même qu’il y a près de 80 ans.

Influenceurs, qui sont-ils et que font-ils ?

Un influenceur est, comme son nom l’indique, une personne qui influence les choix des consommateurs. Ils ont généralement une communauté importante sur les réseaux sociaux. Dans certains cas, l’influenceur fonctionne en partenariat avec des marques, telle une égérie du Web. Les marques leur font confiance car le marketing d’influence s’avère très efficace. En effet, les abonnés d’un influenceur suivent plus facilement ses conseils plutôt que ceux de la publicité traditionnelle. En plus, l’influenceur détient de nombreuses compétences marketing :

  • Il sait produire du contenu qualitatif, et ce, avec une récurrence certaine afin de ne pas perdre d’abonnés ;
  • Il sait également gérer une communauté et modérer (eh oui, ce n’est pas rien d’avoir des centaines de personnes qui vous suivent) ;
  • Il est capable de se démarquer des autres afin d’attirer des abonnés potentiels ;
  • Il sait gérer son audience.

L’influenceur dispose alors de nombreuses compétences afin d’entretenir son réseau, mais aussi ses relations avec les marques avec lesquelles il travaille.

Les différents types d’influenceurs

Vous êtes en présence de nombreux influenceurs dans votre quotidien, que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans votre cercle privé. Vous pouvez être influencé en tant que consommateur. Pour autant, il faut savoir les différencier les uns des autres, notamment pour les influenceurs web qui se divisent en différentes catégories.

Selon la taille de leur communauté

Tout d’abord, les influenceurs peuvent être séparés en 3 grandes catégories en fonction de la taille de leur communauté :

  • Les micro-influenceurs sont ceux qui possèdent une communauté de 10 000 à 100 000 followers.
  • Les macro-influenceurs sont ceux qui ont une communauté allant de 100 000 à 500 000 abonnés.
  • Puis les « stars des réseaux sociaux » sont celles qui ont plus de 500 000 abonnés et peuvent toucher le million par exemple.

Comme vous l’aurez compris, selon la taille de sa communauté, la visibilité change d’un influenceur à un autre. Néanmoins, la taille d’une communauté ne fait pas tout. Comme je l’avais évoqué dans un article précédent, certains font appel à l’achat d’abonnés pour gonfler leur communauté. Le nombre ne signifie donc pas un gage de qualité. Il reste tout de même important à titre indicatif pour les utilisateurs des réseaux sociaux, mais également pour les marques, qui peuvent cibler en fonction de leurs besoins en visibilité, le type d’influenceur auquel elles feront appel.

Selon leur catégorie d’influence

On ressort majoritairement trois grandes catégories d’influence en 2018.

  • La catégorie life-style est probablement la catégorie la plus répandue. Elle consiste à promouvoir des produits et à générer de nouvelles tendances, un style de vie. Ce sont généralement des « effets de mode ». Leur communauté est présente, grâce aux bons conseils que l’influenceur donne.
    Par exemple, EnjoyPhoenix possède 4,4 millions d’abonnés, elle est donc la plus grande influenceuse life-style sur Instagram en France.

EnjoyPhoenix influenceuse life-style la plus suivie en France

  • La catégorie des métiers artistiques est une catégorie plus particulière. Elle ne représente pas des influenceurs à proprement parler, mais plutôt des acteurs, des chanteurs qui se servent de leur communauté déjà conséquente pour promouvoir leurs propres évènements, leurs produits, etc. Par exemple : Selena Gomez et Beyoncé (avec respectivement 144 millions et 119 millions d’abonnés) font partie des dix comptes Instagram les plus suivis au monde. Leur carrière musicale et leur notoriété leur ont alors permis d’être influentes auprès de leur communauté. De ce fait, elles peuvent promouvoir les différents évènements auxquels elles participent, mais elles en profitent également pour promouvoir leurs albums et donc pour influencer leurs abonnés.

 

  • La catégorie sport est une des catégories les plus représentées. Elle regroupe principalement des influenceurs célèbres comme les sportifs de haut niveau qui font la promotion de marques reconnues dans leur sport respectif. Les sportifs qui ont une communauté importante sont des influenceurs recherchés par certaines marques. Elles cherchent, en effet, à promouvoir leurs produits grâce à l’image et à la notoriété d’ambassadeurs sportifs. On peut notamment citer le partenariat entre Nike et le footballeur Cristiano Ronaldo, qui fait partie des personnes les plus suivies sur Instagram en 2018 dans le monde.

Classement des meilleurs influenceurs mondiaux sur Instagram

Pour finir, passons à une catégorie qui prend de plus en plus d’ampleur. Il s’agit des influenceurs grand public, autrement dit les personnages publics, célébrités ou people dont la notoriété s’est faite le plus souvent grâce à la téléréalité. Vous ne le savez peut-être pas, mais une très grande partie des stratégies marketing des marques font appel à ces influenceurs. La raison est simple, ces influenceurs ont réussi à créer leur propre approche et leur propre utilisation de la communication marketing d’influence. On pense notamment en France à Caroline Receveur ou encore à Nabilla Benattia. Ce qui intéresse plus particulièrement les marques, c’est l’âge de leurs abonnés (13-24 ans).

Conclusion

Pour conclure, l’influenceur est un métier actuel, mais aussi en devenir car il va encore être amené à se transformer. De nombreuses personnes souhaitent se lancer dans ce nouveau métier. Néanmoins, n’est pas un influenceur qui veut. La notoriété d’influenceur peut prendre du temps à se construire, voire ça peut ne pas prendre du tout auprès des utilisateurs. Peu d’influenceurs réussissent à vivre correctement de ce métier. Avec l’évolution à venir des réseaux sociaux et du numérique, le métier d’influenceur pourra même évoluer vers une forme complètement différente de ce que nous connaissons actuellement. En revanche, il est sûr que le marketing d’influence existera toujours. Les influenceurs issus des réseaux sociaux, par contre, ne seront plus les mêmes. Les influenceurs peuvent aussi être des clients, des salariés ambassadeurs d’une marque. Et la forme de ce marketing d’influence peut aussi se déplacer des réseaux sociaux vers un autre canal.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire