[Infographie] La to-do list de 2019 pour optimiser le SEO de votre site
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le mois de janvier de chaque année est celui des bonnes résolutions. Et si cette année, le référencement naturel de votre site en faisait partie ? SEMrush a justement publié une liste de tâches et de conseils pour optimiser votre SEO en 2019. Nous vous les avons condensés dans une infographie. Au programme : optimisations techniques, mobile, HTML, UX et bien d’autres thématiques où il faudra porter votre attention cette année.

[Infographie] La to-do list de 2019 pour optimiser le SEO de votre site

Quelles sont les priorités SEO à mettre en place en 2019 ?  

Optimisations techniques

Pour bien commencer l’année, il est important de partir sur de bonnes bases en nettoyant votre site. Pour cela, vous devez effectuer un crawl du site. À l’aide d’un crawler (un robot de crawl), vous obtiendrez la liste des URL de votre site ainsi que les erreurs relatives à chacune d’entre elles. Chez Powertrafic, nous avons opté pour les outils Screaming Frog et OnCrawl, mais on peut très bien utiliser SEMrush comme le suggère l’article. Il est conseillé de combiner ces crawlers avec la Google Search Console pour repérer les erreurs 404 afin de les corriger ou de les supprimer. 

Parmi les optimisations techniques recommandées, il y a le passage en HTTPS. On ne le dira jamais assez : passer en HTTPS est devenu une nécessité. Ce protocole de sécurité garantit, en effet, à l’internaute la protection de ses données et de ses transactions. Qui plus est, les sites non sécurisés sont dorénavant clairement identifiables. Les navigateurs, en particulier Google Chrome, pointent du doigt les sites qui ne sont pas sécurisés… ce qui n’est pas rassurant pour un internaute sur un site e-commerce.

Alerte connexion non sécurisée pour les site en HTTP sur Google Chrome

De plus, les signaux d’expérience utilisateur tels que le taux de rebond, le temps passé sur votre site, etc. sont de véritables facteurs de positionnement. Impossible de négliger cet aspect donc ! Et si cette migration vous effraie, sachez que Googlebot explore les URL sous HTTPS et les réindexe beaucoup plus rapidement qu’avant. 

Conseil Powertrafic : Faire une analyse de logs

Nos experts SEO recommandent de faire une analyse des logs du serveur. Les logs s’apparentent à des fichiers qui conservent un historique de tous les trafics entrants sur le site. C’est comme un journal de bord qui sauvegarde sous forme de lignes de code toutes les connexions, les erreurs, les accès serveur… Pour le SEO, l’analyse des logs a pour but de comprendre comment Google (à travers ses Googlebots) perçoit votre site internet. Elle va mettre en lumière la fréquence de passage de Google ainsi que les pages Web qui sont explorées et celles qui ne le sont pas.

Mobile

On le sait, le mobile prend une place de plus en plus importante dans notre quotidien si bien que nos recherches sur Internet se font avant tout sur ce support plutôt que sur ordinateur. C’est notamment pour cette raison qu’en 2018 Google a déployé son Mobile-First Index lequel privilégie l’exploration de la version mobile d’un site plutôt que sa version desktop. Être mobile-friendly doit être une priorité en 2019. Mais, que veut-dire être mobile-friendly ?   

En plus de la nécessité d’adapter son site au mobile (avec un Responsive Design), il est indispensable d’offrir une bonne expérience utilisateur en optimisant la vitesse de chargement. Comme il est souligné dans l’article de SEMrush, être mobile-friendly ne se limite pas à avoir un site web adaptatif. Il faut chercher des points d’amélioration là où l’expérience utilisateur sur mobile est entravée. On peut par exemple penser aux interstitiels ou pop-up qui s’affichent en plein écran.

Pour 2019, vous pouvez envisager de passer au format AMP (Accelerated Mobile Pages). La technologie AMP vous permettra d’afficher des pages minimalistes en termes de design tout en privilégiant l’expérience utilisateur. Si l’aspect graphique du site est mis de côté, c’est pour améliorer l’UX grâce à un temps de chargement des pages très faible (il peut être de moins d’une seconde avec l’AMP). Cependant, une version AMP ne veut pas dire pour autant qu’il s’agit d’une version sans images ni design graphique.      

HTML

Google comprend tout particulièrement le HTML5. Vous avez donc tout intérêt à structurer vos pages en utilisant des balises structurelles telles que des balises titres, strong, blockquote, etc. Parmi les balises de données structurées, il y en a une nouvelle sur laquelle vous devez porter votre attention. Il s’agit de la balise « speakable ». Elle permet d’identifier la partie du contenu qui peut être lue par un assistant vocal. À l’heure où la recherche vocale est en pleine expansion, cette balise s’avère très utile.   

HTML5 sémantique : exemple de la balise speakable

De la même manière, le balisage sémantique facilite l’exploration et la compréhension de votre contenu par Google. C’est dans ce contenu balisé que ce dernier va puiser l’information qu’il mettra en avant dans les résultats de recherche via les extraits enrichis.

Par exemple, si votre site propose une liste d’événements culturels, il est recommandé de baliser ces événements pour les signaler à Googlebot quand il viendra explorer le site. Le robot comprendra alors que ces informations peuvent être affichées sur les SERP sous forme d’extraits enrichis.

Ce type d’informations présente un double intérêt : une meilleure compréhension des moteurs de recherche et une mise en avant des informations recherchées par l’internaute. Double intérêt donc !       

Seulement, les balises ne font pas tout. Ainsi, il n’en existe pas pour s’afficher en Featured Snippet (un bloc en haut des SERP dédié à un extrait optimisé d’une page). C’est alors que la qualité du contenu intervient.

Si vous souhaitez faire apparaître votre site dans l’Answer Box de Google, il est important d’optimiser le fond du contenu en plus de sa forme. L’idée est d’adapter son contenu en fonction de la requête que l’internaute est susceptible de taper.  

Exemple d'une Answer box sur les SERP provenant d'un site avec du langage conversationnel

Expérience utilisateur

Déployer une stratégie SEO n’est pas l’unique facteur de succès de votre site auprès des utilisateurs. En effet, être bien positionné sur un mot-clé que l’internaute aura tapé sur Google ne suffira pas toujours à le faire cliquer sur votre lien. Encore faut-il que vos balises title et meta description correspondent bien à sa requête et suscitent son intérêt.

Enfin, une fois sur le site, vous devez réussir à le garder. Votre contenu doit répondre à sa requête et son parcours utilisateur doit être fluide, d’où l’importance de bien combiner l’UX et le SEO.    

Netlinking

L’acquisition de liens reste un enjeu majeur dans votre stratégie SEO de 2019. Obtenir des backlinks, oui, mais pas au détriment de la qualité. Il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité. Veillez donc à choisir des backlinks provenant de domaines fiables, influents et cohérents par rapport à votre thématique. Les annuaires n’étant, malheureusement, plus aussi efficaces qu’auparavant, préférez plutôt des sites média, ou encore des sites d’information lorsque c’est possible.     

Recherche vocale

Comme expliqué plus haut dans l’article, la recherche vocale prend de plus en plus d’ampleur. En plus d’utiliser une balise « speakable », il faut adapter son contenu en conséquence. Sachant que la recherche vocale favorise les requêtes de longue traîne en langage naturel, votre contenu doit aller dans ce sens.

  • Utilisez un langage conversationnel ;
  • Utilisez des mots-clés interrogatifs (comment, quoi, quand, pourquoi…) ;
  • Utilisez du contenu géolocalisé, etc.

Acquisition multicanal

Certes, on passe de plus en plus de temps sur Internet, mais les consommateurs ne délaissent pas pour autant les autres canaux pour se renseigner, acheter ou faire appel à un SAV. Il est donc nécessaire d’être présent en ligne sur plusieurs canaux et d’optimiser cette présence.

Être présent signifie faire vivre ces canaux en étant actif. Ainsi, il faut publier régulièrement du contenu sur son blog, publier périodiquement sur ses réseaux sociaux, actualiser son profil Google My Business, gérer sa réputation en ligne…

Le SEO fonctionne d’autant plus s’il est en synergie avec d’autres canaux. Gardez à l’esprit que si le référencement naturel amène un internaute sur votre site internet, il peut aussi l’amener jusqu’en magasin.

Conclusion

Nous sommes conscients que toutes ces tâches représentent un investissement important en termes de temps, mais aussi d’argent. On ne peut que vous recommander de prioriser vos actions SEO. Il y a peu de temps, nous vous parlions justement d’un document qui aurait fuité de chez Google. Celui-ci apportait de précieux conseils pour améliorer l’UX de son site tout en indiquant quelles actions étaient les plus rentables à mettre en place.

Grâce à nos deux articles, vous avez là de bonnes bases pour déployer votre stratégie de référencement naturel en 2019… même si ces recommandations nécessitent l’intervention d’experts SEO qui sauront mettre en place ces actions.     

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Laisser un commentaire