[Infographie] Filière vin et digital - Pourquoi vous devez être présent sur Internet ?
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

L’ampleur que prend Internet et les réseaux sociaux affecte de nombreux secteurs, y compris celui du vin. Les professionnels du secteur, qu’ils soient viticulteurs, vignerons, cavistes ou négociants, ont tout à gagner en tirant profit des opportunités offertes par le Web. A chaque étape du parcours client, les consommateurs français ont aujourd’hui le « réflexe Internet ». De la recherche d’information à l’achat, les pratiques ont beaucoup évolué. A vous, professionnels, de vous adapter à ces nouveaux usages ainsi qu’aux besoins et attentes du consommateur.

Répondre aux besoins d’information des amateurs de vin

Les Français s’intéressent de plus en plus à l’univers du vin. 30% d’entre eux se disent même très intéressés. Ils sont aussi conscients que ce domaine requiert un minimum de connaissances pour être capables d’apprécier le vin à sa juste valeur. Aussi, l’achat d’un vin est très souvent précédé d’une phase de recherche d’information. S’ils demandent d’abord conseil à leur entourage et à des professionnels du vin avant d’acheter, Internet arrive en 3e position des sources d’information consultées. C’est même une source d’information très influente sur la décision d’achat. Au restaurant, par exemple, 7% des Français se renseignent sur un vin via leur mobile avant de faire leur choix, ce chiffre monte à 14% chez les 26-34 ans.

Séduire et engager les consommateurs de vin

L’omniprésence des réseaux sociaux est telle qu’ils jouent un rôle clé dans le parcours d’achat des consommateurs de vin.

  • 20% des consommateurs de vin sont abonnés à des pages de vins et spiritueux sur les réseaux sociaux.
  • 25% d’entre eux postent des contenus liés à leurs dégustations.
  • 25% ont acheté un vin en particulier qui avait été recommandé sur les réseaux sociaux.

Être présent sur les réseaux sociaux ne peut que vous apporter des avantages en termes de visibilité, de notoriété, d’engagement et indirectement de ventes. Mais Internet peut aussi vous apporter des ventes directes.

Vendre sans intermédiaire votre vin

La grande distribution et les cavistes restent des lieux de vente de prédilection pour les consommateurs de vin. Toutefois, ces lieux d’achat sont suivis par ceux des producteurs et ensuite Internet. Ainsi, 29% des consommateurs achètent le plus souvent leur vin directement chez les producteurs et 13% privilégient le plus souvent Internet. Voyez donc comme la vente directe de vos vins sur Internet serait un relais de croissance supplémentaire, et aussi complémentaire à vos ventes sur site, ou bien encore à une distribution en GMS et chez le caviste si vous utilisez ce canal de distribution.

L’achat de vin en ligne commence à se démocratiser. 34% des Français ont déjà acheté du vin en ligne, et même 47% chez les 26-35 ans. Et devinez quels sites sont majoritairement privilégiés pour cet achat ? Ceux des producteurs de vin. Face à une concurrence pourtant accrue avec des grands acteurs du e-commerce (ventes privées, cavistes, grande distribution, box), les producteurs de vin sont finalement plus légitimes. 50% des consommateurs font leurs achats sur leurs sites Internet.

Convaincus ? Le e-commerce offre un levier de conversion propice à votre développement sinon un moyen de vous faire connaître, d’informer, de séduire et de fédérer une communauté d’amateurs autour de votre savoir-faire. Et si vous ne savez comment vous y prendre pour tirer profit du Web et des réseaux sociaux, faites confiance à nos experts SEO, SEA et Social Ads.        

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire