visuel compte fake
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le 20 août dernier, LinkedIn a révélé avoir supprimé plus de 21 millions de faux comptes de sa plateforme, sur le premier semestre de l’année 2019. Les autres gros réseaux sociaux sont aussi victimes de ces pratiques frauduleuses et doivent effectuer du tri. Votre agence digitale vous donne plus de précisions.

Le cas LinkedIn

Avec autant de comptes supprimés sur un semestre, cela entache un peu son image, surtout en tant que réseau social professionnel. Mais LinkedIn a voulu montrer sa transparence en publiant un article sur son blog, le 20 août dernier, qui donne tous les détails de sa lutte contre les comptes fake :

  • sur les 21,6 millions comptes fake supprimés, il y en a 19,5 millions qui ont été supprimés automatiquement à l’inscription, sans avoir vu le jour sur LinkedIn.
  • sur les 2,1 millions restants, 67 000 sont supprimés à la suite de signalements des utilisateurs. Le reste l’est grâce à un mix entre l’analyse par l’homme, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique.
  • 98% des comptes sont supprimés grâce à la défense automatique du réseau, caractérisée par les mêmes intelligence artificielle et apprentissage automatique

« Lorsqu’on met fin aux faux comptes, les opportunités économiques se multiplient. »


Paul Rockwell, responsable confiance et sécurité

LinkedIn met tout en place pour que son réseau soit un environnement sain et sécurisé. Le réseau au 645 millions de membres ne peut pas se permettre de laisser de telles pratiques alors qu’il doit créer des réseaux et donc faciliter les opportunités de travail.

Le combat de Facebook contre les fake news

En ce qui concerne Facebook, les chiffres sont beaucoup plus impressionnants en raison de la taille de son réseau. De plus, étant un point important de sa stratégie, le géant américain traque davantage les comptes diffusant des fake news ; le réseau social doit faire face à des propagandes ou des informations erronées qui circulent en masse, surtout à l’approche de grands évènements politiques. Cependant, la société de Marc Zuckerberg met des moyens en œuvre.

« Désormais, nous sommes capables de détecter des faux comptes de façon plus efficace »

Shabnam Shaik

Ces mots de la responsable de l’équipe de sécurité sont arrivés après les élections présidentielles françaises 2017. À ce moment, ces mesures avaient permis de mettre la main sur une trentaine de milliers de comptes et de les supprimer. Il y a même une équipe de cyber sécurité qui a été mise en place pour être plus efficace.

En matière de statistiques et de chiffres, la création de faux compte a été en hausse pour le dernier trimestre de 2018 et le premier de l’année 2019. Selon le rapport de Facebook, plus de deux milliards de comptes fake ont été désactivés au premier semestre 2019, soit une hausse d’un milliard par rapport au dernier trimestre de 2018. Le géant de la Silicon Valley explique ces résultats par l’augmentation des attaques préparées et automatiques. Puis, parmi les comptes fake supprimés, 99% ont été reportés et désactivés par la plateforme avant que ses utilisateurs ne les signalent.

graphic facebook comptes fake
Graphique des comptes fake supprimés par Facebook par trimestre.

À l’heure actuelle, les comptes fake représentent 5% de ces 2,4 milliards d’utilisateurs actifs, et c’est ce que Facebook continue de combattre.

En conclusion

Les réseaux sociaux ont une telle importance de nos jours, qu’autour de ces derniers, résident des pratiques frauduleuses, mais qui restent légales lorsque ce sont des réels utilisateurs qui monnaient leurs abonnements. Ces grands réseaux ne peuvent que ralentir leur progression grâce à des mesures comme la limite de « follow » par jour qu’a fixé Twitter en avril dernier, par exemple. On imagine mal le « trafic » d’abonnements et de likes s’arrêter avec cette génération connectée. Et il sera aussi très difficile d’arrêter définitivement les comptes non authentiques en raison des techniques d’automatisation afin de les créer.

Votre agence SMO est à votre écoute, si vous souhaitez développer votre stratégie digitale, n’hésitez pas à la contacter.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

1 réflexion au sujet de “La lutte des réseaux sociaux face aux faux comptes”

Laisser un commentaire