Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Depuis quelque temps déjà, Google souhaite rendre son navigateur plus sûr pour ses utilisateurs. C’est pourquoi il s’active fermement à faire passer les sites web sous la mention HTTPS. Pour ce faire, la firme a annoncé prendre de nombreuses mesures pour s’assurer de l’accélération de l’adoption du protocole. Ainsi, si vous doutiez encore de l’utilité du passage en HTTPS, votre agence de référencement Google vous explique pourquoi il n’est plus question de réfléchir.

Avant tout, quelle est la différence entre HTTP et HTTPS ?

Avant d’entrer dans les détails et de vous expliquer pourquoi vous devez absolument passer votre site en HTTPS, il est important de poser les bases. HTTP, HTTPS, quelle est la différence ? Le protocole HTTP signifie Hypertext Transfer Protocol, soit le protocole de transfert hypertexte en français. Pour HTPPS, c’est donc la même chose, sauf qu’à cela s’ajoute la lettre « s » pour secure. Vous l’aurez compris, leur différence s’appuie donc sur la protection de vos données. En effet, la mention HTTPS assure la confidentialité et l’intégrité des données des internautes lorsqu’ils visitent un site web.

Ce protocole était, avant, mis en place pour les transactions financières réalisées sur les sites e-commerce ou encore les banques en ligne. Désormais, il est utilisé sur les réseaux sociaux, les boîtes mail… Et aujourd’hui Google veut l’intégrer sur tous les sites internet pour renforcer la sécurité sur son moteur de recherche.

Passer votre site en HTTPS, une obligation ?

Google le clame haut et fort, il veut que la mention HTTPS devienne une norme à laquelle aucun site ne devra échapper. En effet, Google veut favoriser les sites sécurisés. Et pour preuve, la dernière version de Chrome, lancée le 24 juillet, montre du doigt tous les sites non sécurisés. Chrome 68 affiche la mention « Non sécurisé » devant l’URL des sites sous http.

Mais Google ne s’arrête pas là. En septembre, Chrome 69 ne mettra plus en avant les sites HTTPS en affichant en vert la mention « Sécurisée ». Cela peut être un choix étonnant, mais c’est justement en ne mettant pas en avant les sites sécurisés qu’ils vont devenir une norme.

Prochainement, seul le cadenas restera affiché pour évoquer la mention « sécurisé » du site. Et il se fera plus discret avec sa couleur grise.

Par contre, les sites non sécurisés seront eux mis en évidence par un message d’avertissement. En octobre, la version Chrome 70 signalera en rouge tous les sites qui sont sous le protocole HTTP.

L’idée aujourd’hui n’est plus de signaler la présence d’un site sécurisé, mais bien de signaler ceux qui ne le sont pas pour les inciter à passer sous protocole HTTPS. Ils sont de moins en moins nombreux à l’être, raison de plus les mettre en évidence plutôt que les sites HTTPS.

Quelles sanctions à prévoir ?

Google n’aime pas réellement que les professionnels ne suivent pas les règles de son algorithme. Pénalité Penguin, Pénalité Panda, Google sanctionne et ne s’en cache pas. Alors évidemment, pour le renforcement de la sécurité de son moteur de recherche, des sanctions tomberont pour ceux qui ne suivront pas ses règles. Si votre site n’est pas passé en HTTPS, Google affichera fièrement une mention « site non sécurisé » en rouge. Cela va sans dire que c’est un signal d’alarme négatif pour l’utilisateur et donc pour votre site, d’autant plus si vous demandez des coordonnées bancaires, car si vous êtes un site e-commerce les internautes préféreront faire demi-tour et commander chez votre concurrent en HTTPS.

Et enfin, vous risquez évidemment de perdre des positions dans les résultats de recherche. Par conséquent, votre trafic en pâtira. Le protocole HTTPS est donc un des nombreux critères que prend en compte Google pour référencer un site. Alors pour éviter une quelconque sanction, vous avez jusqu’à octobre pour passer votre site en HTTPS… même si, entre nous, vous devriez le faire au plus vite.

Pour conclure

Le passage au HTTPS est devenu une évidence. Pour éviter toutes sanctions et perte de confiance, la question ne se pose même pas. De plus, à l’heure où le sujet de la sécurité des données des internautes n’a jamais autant été abordé, ce passage ne peut être que bénéfique pour votre site et votre trafic. Les internautes vous remercieront de votre transparence et vous accorderont plus facilement leur confiance. Alors, n’hésitez plus et passez au protocole HTTPS avec nos consultants en référencement naturel.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire