SEO : les bonnes pratiques pour optimiser son contenu en une infographie
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Avec la technique et le netlinking, le contenu est un des piliers fondamentaux du référencement naturel. On ne cesse de le répéter à nos clients, le contenu est une optimisation technique indispensable pour améliorer le SEO de son site internet. En effet, il est important qu’il contienne du contenu pertinent en quantité suffisante. L’outil SEMrush vient de publier une infographie très intéressante qui reprend les points essentiels pour optimiser le contenu de son site. Leur étude repose sur l’analyse de plus de 22 000 articles dont la longueur moyenne était de 810 mots. Parmi ces contenus, 24% d’entre eux contenaient du texte plagié.

15 pratiques pour optimiser son contenu SEO

Les pratiques SEO pour optimiser son contenu

La création d’un contenu unique

Le contenu plagié est un des motifs de pénalité que l’algorithme de Google prend en compte. Il est donc indispensable de rédiger un contenu unique pour ne pas être soupçonné de contenu dupliqué (duplicate content), et ainsi ne pas être pénalisé.

L’utilisation et le nombre de mots-clés

L’étude met en exergue le fait que l’importance des mots-clés dans un contenu est encore sous-estimée. En effet, seuls 2 mots-clés sont utilisés en moyenne dans un article. Or, il est indispensable de répéter certains mots-clés si l’on veut se positionner sur ces mêmes mots-clés sur Google. L’outil de SEMrush (SEO Writing Assistant) préconise d’utiliser 15 mots-clés dans un article. Cette analyse est fondée sur l’analyse des 10 pages les mieux positionnées pour des mots-clés donnés. Il faut, par contre, bien veiller à choisir les bons mots-clés. Il n’est, par exemple, pas conseillé de choisir des mots-clés trop concurrentiels ou avec un trop faible volume de recherche. L’étude des mots-clés est donc primordiale.

La longueur du texte

Selon l’étude, le temps moyen passé à lire un article est de 3 minutes. 73% des articles mettent moins de 5 minutes à être lus. Au contraire, les textes qui mettent entre 11 et 12 minutes à être lus ne représentent que 0,74% des 22 000 articles étudiés. Évidemment, le temps de lecture dépend de la longueur du texte. Il est généralement admis qu’un contenu SEO doit contenir au moins 300 mots. Or, l’étude nous montre que la longueur moyenne des textes analysés est de 810 mots. En revanche, lorsque l’outil analyse les contenus des 10 premiers résultats de recherche, il ressort que la longueur idéale d’un texte est de 1 137 mots.

L’optimisation de la structure du texte

Un texte doit être structuré, pas seulement pour l’expérience utilisateur, mais aussi pour améliorer son référencement naturel. Pour cela, il convient d’optimiser les éléments structurels du texte. Un article doit, par exemple, être structuré par des titres et des sous-titres qui se matérialisent par des balises Hn. Les balises title et meta-description peuvent aussi être optimisées. C’est d’ailleurs la balise meta-description qui est la plus utilisée par les rédacteurs, d’après l’infographie.

L’amélioration de la lisibilité

La lisibilité d’un texte est on ne peut plus importante pour faciliter la lecture de l’internaute. L’algorithme de Google agit justement dans l’intérêt de l’internaute. Aussi, la lisibilité d’un texte est un critère SEO qu’il ne faut pas négliger. L’analyse de SEMrush montre que parmi les articles analysés, seulement 0,27% ont obtenu un score de lisibilité parfait. De même, 60% des textes publiés qui ont obtenu un score supérieur à 60, l’équivalent de « facile à lire », se sont placés dans le top 10 des résultats de recherche de Google.

Analyse SEO d'un site

L’étude prouve bien que les optimisations SEO appliquées sur les contenus ont un réel effet sur le référencement naturel et le positionnement de votre site. Si vous souhaitez connaître quelles optimisations peuvent être faites sur votre site internet, vous pouvez nous contacter pour qu’on puisse réaliser un audit SEO.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire