La publicité digitale à son plus haut niveau depuis 10 ans
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Selon la dernière étude publiée par eMarketer, la publicité digitale dépasserait la publicité traditionnelle en 2019, aux États-Unis. Une tendance qui devrait s’observer en France. Déjà en 2017, la publicité en ligne dans le monde avait dépassé la publicité TV en termes d’investissements publicitaires. En France, la publicité en ligne n’a jamais atteint un si haut niveau et une si forte croissance en 10 ans. Aujourd’hui, on revient donc sur le marché florissant de la publicité en ligne.

Quand le digital a dépassé la TV

L’année 2017 a marqué un tournant dans l’histoire de la publicité. Pour la première fois, les annonceurs ont dépensé plus d’argent dans le digital que dans la TV. Alors qu’en 2016 les investissements publicitaires dans ces deux canaux étaient encore très proches, ils se sont nettement distinguées en 2017. La publicité en ligne s’est offert 41% de parts de marché avec 209 milliards de dollars dépensés dans le monde entier, contre 35% de parts de marché pour la TV, soit 178 milliards de dollars. Le média traditionnel a bel et bien été détrôné à l’échelle mondiale, mais qu’en est-il en France ?

Évolution des dépenses publicitaires allouées au digital et à la TV

La publicité en ligne en France : 10 ans de croissance

Chaque année, le SRI et l’UDECAM en partenariat avec PwC publient les résultats de leur 10e Observatoire de l’e-pub. Cette année encore, la publicité web explose les compteurs. C’est bien simple, depuis 2008, elle n’a cessé de progresser. En 2018, elle s’est élevée à 4,9 milliards d’euros, ce qui représente une augmentation de 17% par rapport à 2017.

Évolution annuelle de la publicité digitale en France
Source : SRI France

En 10 ans, le marché a été multiplié par 2,5.

Observatoire de l’e-pub en 2018 – SRI France

Ce marché est principalement porté par le Search qui représente 45% de parts de marché. Cependant, il est en léger recul en termes de PDM bien qu’il ait progressé de 11%, principalement grâce au mobile. Il est suivi de près par le Display qui cumule 40% de PDM et a progressé de 30% par rapport à 2017. Ce sont les réseaux sociaux qui tirent cette progression vers le haut avec une hausse de 63% du Display Social en 2018.

La publicité digitale est donc un marché en pleine croissance qui fait de l’ombre aux médias traditionnels. Si jusque-là, elle ne les avait pas encore dépassés, c’est bientôt chose faite… du moins aux États-Unis.

Les médias traditionnels bientôt détrônés ?

Les prévisions avancées par eMarketer annoncent une hausse de 19% des dépenses publicitaires en ligne en 2019, pour un montant de 129 milliards de dollars. Au contraire, celles allouées aux médias traditionnels s’élèveraient à 109 milliards, soit une baisse de 4%. En 2021, la part des dépenses en publicité digitale devraient même atteindre 62% selon leurs estimations.

En 2017, le digital représentait en France un tiers des dépenses publicitaires, soit 3,4% de plus qu’en 2016. D’après la dernière étude du SRI France, il a atteint 39,2% de parts de marché en 2018. Le digital tend à égaler doucement, mais sûrement les médias traditionnels.

Que retenir ?

En France, la publicité digitale est en bonne voie de dépasser les médias de communication traditionnels. Et c’est Google et Facebook qui profitent le plus de cette dynamique. L’étude d’eMarketer met aussi en exergue la progression d’Amazon Advertising parmi les acteurs du secteur. Affaire à suivre donc. L’équipe Powertrafic reste en veille active sur ce sujet. Nous vous tiendrons au courant de l’évolution du marché et des acteurs.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Laisser un commentaire

Powertrafic : agence digitale Google Partner Premier