Comment l'e-tourisme capte les millennials.
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Ultra-connectée et les yeux toujours rivés sur son smartphone, la génération Y  représente plus de 40% de la population active en France. Ayant la « bougeotte », ces millennials constituent un marché important pour l’e-tourisme, lequel doit s’adapter à leurs nouveaux modes de consommation.

Quelle stratégie touristique pour capter les millennials ?

Alors que la génération précédente était une génération fidèle, voyageant tous les ans au même endroit, les millennials en sont tout l’opposé. Cette nouvelle génération infidèle est toujours à la recherche d’un nouvel endroit ou d’une nouvelle expérience à découvrir. Avec la démocratisation des transports, les millennials souhaitent principalement partir à l’étranger, à la recherche d’une autre culture, de nature et de patrimoine. On parle alors de « marketing d’expérience », puisqu’ils souhaitent davantage vivre une expérience plutôt que visiter un pays.

Adapter l'e-tourisme aux millennials : la stratégie digitale de Rouen

L’arrivée du digital : naissance du e-tourisme

Si le digital a impacté tous les secteurs, il n’a pas épargné le secteur du tourisme offrant ainsi l’opportunité à de nouveaux acteurs d’entrer sur le marché et de le modifier considérablement. On parle de plateformes communautaires comme Airbnb, ou alors de comparateurs comme Trip Advisor ou bien Booking. Cependant, chez les professionnels du tourisme, le digital a remis les compteurs à zéro et devient un vrai atout pour les moyennes et petites villes. Avec le digital, les médias sociaux ont fait leur apparition et grâce à ce nouveau canal de communication les villes peuvent s’offrir une visibilité auprès d’un lectorat plus large et plus qualitatif. Le numérique et les réseaux sociaux ont amené de nouveaux acteurs comme les influenceurs et de nouveaux métiers : social media manager, community manager, etc.

Les villes n’ont ainsi plus qu’à convoquer leur créativité, ce qui représente un point crucial pour toucher les millennials. Mais la stratégie digitale sur les réseaux sociaux ne s’invente pas. Des agences comme la nôtre vous conseillent ou vous soutiennent pour vos publications sponsorisées sur Facebook, Instagram, LinkedIn ou encore Snapchat. Découvrez ici l’un de nos cas client : l’office de tourisme de Versailles qui a augmenté son trafic de plus de 78% sur son site !

La stratégie e-tourisme de l'office de tourisme de Versailles

E-tourisme sur les réseaux sociaux

L’arrivée des réseaux sociaux a offert aux petites et moyennes villes l’opportunité d’être aussi visibles que les grandes villes. Les offices de tourisme l’ont bien compris et ont saisi l’occasion pour développer la notoriété de leur ville auprès des habitants du bassin parisien et le grand quart ouest. Ces derniers sont bien plus faciles à toucher qu’une cible étrangère, puisqu’ils sont plus proches et résident dans des zones très bien desservies. L’objectif mené sur les réseaux sociaux est de travailler l’image perçue de la ville en externe.

Samir Sirat, qui est chargé de communication à l’Office de Tourisme de Rouen et que nous avons déjà eu l’occasion d’interviewer, explique : « Nous nous sommes rendus compte que les visiteurs sont tous conquis par la ville. Cependant, au départ ils n’avaient aucune idée de ce qu’ils allaient y trouver. Parfois, ils confondent Rouen avec Reims et ne savent pas identifier Rouen à un monument fort comme ils le feraient avec le vin pour Bordeaux ou le marché de Noël pour Strasbourg. Notre objectif depuis deux ans s’appuie donc sur l’image perçue de la destination.».

Pour cela, Rouen Tourisme accentue énormément ses publications sur Instagram et Facebook autour des maisons à pans de bois, la Cathédrale, le Gros-Horloge, afin que les visiteurs associent Rouen à une entité forte. Le partage de contenus des habitants de la ville est aussi très utilisé par l’office de tourisme puisqu’ils souhaitent, à travers cela, montrer que leurs posts représentent parfaitement la destination mais aussi renforcer le sentiment d’appartenance des habitants à leur ville. C’est l’une des tendances clés sur Instragram en 2018, nous vous détaillons les autres astuces ici.

Architecture d’un passé présent à #rouen

Une publication partagée par Rouen Normandie Tourisme (@rouentourisme) le

Le marketing d’influence

L’arrivée du digital dans le secteur du e-tourisme a, en plus des réseaux sociaux, amené de nouveaux acteurs comme les influenceurs qui représentent un réel atout en termes de visibilité pour les marques. À son échelle, l’Office de Tourisme de Rouen est la seule ville à accueillir autant d’influenceurs. Cela a débuté en 2015 lors de l’ouverture du Panorama XXL. Rouen Tourisme a accueilli dix influenceurs qu’il a fait monter en rappel jusqu’au sommet du Panorama, leur offrant une vue imprenable et privilégiée au-dessus de Rouen.

Mais l’Office de Tourisme ne s’est pas arrêté là et continue toujours d’organiser des événements avec des influenceurs de milieux différents dans le but de toucher de nouvelles cibles à chaque fois. En 2017, Rouen Tourisme a convié cinq influenceuses beauté / lifestyle locales à venir vivre une journée exceptionnelle, afin de montrer qu’outre les monuments, il y a plein de choses à faire à Rouen. Au programme, création de bougies le matin dans les jardins des sculptures au Musée des Beaux-Arts, atelier de création d’attrape-rêves dans une des salles du Gros-Horloge et pour finir un goûter avec vue sur la Cathédrale en dégustant des cupcakes de chez Cam’s Cakes. Cette expérience a permis de faire découvrir la ville à une audience plus jeune.

Cependant, Rouen Tourisme ne laisse pas de côté les influenceurs de voyage et a récemment invité Bruno Maltor, un des plus importants blogueurs de voyage français, à venir visiter la capitale normande pour un week-end. Une réelle opportunité de visibilité pour Rouen auprès des millennials.

Conclusion : e-tourisme à Rouen

L’arrivée du digital dans le secteur du e-tourisme a apporté de nombreuses opportunités que Rouen a su utiliser pour répondre à des objectifs bien clairs. Aujourd’hui, Rouen Tourisme a su s’adapter aux besoins des millennials et comptabilise presque 37 000 likes sur Facebook, 4 000 followers  sur Twitter et presque 15 000 abonnés sur Instagram. Notre agence de stratégie digitale et d’acquisition de trafic Powertrafic a également accompagné la Ville de Rouen dans sa visibilité numérique.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire