WhatsApp: la publicité arrivera-t-elle cette année ?
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Récemment, nous vous avions parlé du déploiement de WhatsApp Business en France, sur iOS. Disponible depuis l’an dernier sur Android en France, WhatsApp attise notre curiosité. Racheté en 2014 par Facebook, c’est sans grande surprise que WhatsApp va monétiser sa plateforme en proposant des formats publicitaires aux professionnels. Ici, on précise bien qu’il s’agit de rendre certains services payants aux professionnels uniquement, et non aux utilisateurs. En effet, la plateforme de messagerie fait l’objet depuis plusieurs années de rumeurs et d’hoax qui affirment que l’application WhatsApp deviendra payante pour les utilisateurs.

Bien entendu, ce n’est pas du tout au programme. Ce qui l’est en revanche, c’est la monétisation de la plateforme pour les professionnels.

WhatsApp Business : le réseau social va-t-il déroger à sa règle ?

Lancé pour la première fois en 2009, WhatsApp s’était toujours promis de garder sa plateforme accessible à tous en la maintenant gratuite ! Brian Acton, l’un des fondateurs de WhatsApp qu’il a quitté en 2017, disait même en septembre dernier :

« La publicité ciblée me rend malheureux. On n’améliore la vie de personne en rendant des publicités plus efficaces. »

Forbes

Depuis le rachat par Facebook, WhatsApp semble déroger à la règle.

L’arrivée des publicités

Prochainement, il n’est pas impossible que vous vous retrouviez face à une publicité sur WhatsApp. En effet, l’entreprise a pour objectif d’intégrer la publicité à sa plateforme. Dans quel but ? Ajouter de la publicité sur son réseau permettrait à Facebook de se dégager un certain revenu à partir de WhatsApp et ainsi rester rentable pour les années à venir. En effet, Facebook semble s’être lassé d’avoir proposé un contenu gratuit à ses utilisateurs qui ne lui rapportent pas les ressources nécessaires.

Pour le moment, Facebook ne s’est pas encore prononcé sur l’arrivée de la publicité sur WhatsApp, mais le vice-président de WhatsApp, Chris Daniels, a apporté quelques éléments à ce sujet en octobre dernier.

« Nous allons placer des annonces dans « Statuts ». Ce sera le principal mode de monétisation pour la société, ainsi qu’une opportunité pour les entreprises d’atteindre les utilisateurs de WhatsApp. »

The Economic Times

Les publicités seront donc présentes dans ce qui ressemblera à des Stories sur WhatsApp, un format similaire à celles d’Instagram ou encore de Snapchat. Elles permettent de diffuser un message, une photo, ou encore une vidéo sur votre compte, pendant une durée limitée à 24h.

Cette annonce a évidemment fait couler beaucoup d’encre auprès des utilisateurs puisque cela va à l’encontre des principes fondamentaux de l’application auxquels s’étaient toujours pliés les deux fondateurs Brian Acton et Jan Koum.

Les utilisateurs WhatsApp sont mécontent et s'expriment sur Twitter

Des fonctionnalités payantes ?

WhatsApp amorce également sa monétisation auprès des professionnels avec l’ouverture d’un espace de messagerie dédié aux échanges avec leurs clients. Ils pourraient alors leur envoyer des notifications personnalisées, comme par exemple le rappel d’un rendez-vous ou encore la confirmation d’une livraison. À noter que ces notifications doivent être informatives, elles ne doivent pas être utilisées dans un but promotionnel ou commercial. De plus, si un client entre en contact avec un professionnel sur WhatsApp après avoir cliqué sur une annonce Facebook, ce dernier a 24 heures pour leur répondre, à l’issue desquelles il sera facturé s’il ne répond pas.

Que retenir ?

Avec ces récentes annonces, la publicité risque fort d’arriver sur WhatsApp cette année. Facebook a d’ores et déjà amorcé la monétisation de l’application de message instantanée en développant une offre publicitaire pour les professionnels. En dépit des nombreuses rumeurs, WhatsApp restera gratuit pour les utilisateurs. Cette monétisation génèrera des revenus provenant de :

  • la publicité dans les Statuts (à la manière des Stories),
  • certains messages entre les professionnels et les clients qui seront facturés à l’entreprise au-delà de 24 heures de non-réponse,
  • la publicité du fil d’actualité Facebook qui redirige les utilisateurs vers WhatsApp après avoir cliqué sur un bouton.

Si vous souhaitez développer une stratégie digitale sur WhatsApp, nos experts sont là pour vous aider, n’hésitez pas à les contacter.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire