Google Ads : les raisons pour lesquelles une campagne ne fonctionne pas
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Faire des campagnes sur Google Ads, régie publicitaire de Google et anciennement Google AdWords, est devenu indispensable lors de l’élaboration d’une stratégie digitale, afin d’optimiser le référencement payant d’un site Internet. Cependant, une campagne peut facilement ne pas être performante, en raison de différents facteurs. Votre agence SEA vous donne donc quelques conseils pour optimiser vos campagnes.

Les paramètres de campagne, le premier réflexe

La création d’une campagne Google Ads commence par ses paramétrages. Cependant, c’est une étape souvent mise à l’écart, à cause du nombre de paramètres, mais qui a un impact sur les performances d’une campagne.

Plusieurs options sont à paramétrer :

  • La langue de ciblage
  • La zone de ciblage
  • La stratégie d’enchère
  • Le choix du réseau

Configurer les campagnes dès leur création permettra d’éviter de perdre du temps par la suite. 

Le budget à définir

L’argent, dans les campagnes Google Ads, est également un frein dans les performances de ces dernières.

Le budget peut devenir un problème quand il est trop bas, ou quand il est limité. Pour éviter qu’il le soit, il faut l’ajuster aux objectifs et au marché visés. Effectivement, plus ce dernier sera large, plus les concurrents seront présents sur Internet. Par conséquent, les mots-clés seront davantage coûteux pour les entreprises. Dans ce cas, il faut augmenter le budget dans le but d’avoir le meilleur positionnement possible, et ainsi passer au-dessus des concurrents. 

Les bons mots-clés pour une meilleure campagne

Lors de la création des annonces, le choix des mots-clés est extrêmement important. Une campagne peut facilement ne pas fonctionner à cause de ces derniers. Leur choix est donc à ne pas négliger lors de l’établissement d’une stratégie digitale.

Utiliser l’option « requête large » pourrait toucher tous les internautes qui tapent le mot-clé, y compris ceux qui ne font pas partie des cibles. Il faut alors utiliser la requête « mots-clés exacts », afin que ces derniers apparaissent dans les résultats des cibles visées. Par ailleurs, ils doivent être bien choisis et correspondre aux services, ou produits, proposés par l’entreprise.

Après cette première requête, il est vivement recommandé d’utiliser l’option « mots-clés à exclure ». Cette dernière servira à ne pas afficher les annonces de l’entreprise qui contiennent les mots-clés désignés, dans le but de ne pas apparaître dans les requêtes non pertinentes, et ainsi éviter de perdre de l’argent inutilement à cause des internautes non ciblés qui cliqueraient sur l’annonce.

Autre défaut concernant les mots-clés : s’il y en a trop. Ce n’est pas parce qu’il y a beaucoup de mots-clés que les chances qu’une campagne fonctionne augmentent. Il est conseillé de choisir 20 à 30 mots-clés qui seront les plus pertinents. Il faudra, au fur et à mesure de la campagne, enlever ceux qui ne fonctionnent pas. La conséquence de choisir trop de mots-clés est que le référencement du site Internet peut considérablement baisser. Ceci sera dû aux impressions inutiles engendrées par les clics, qui, par la suite, baisseront le CTR.

Optimisation des campagnes Google Ads

Les annonces avec Google Ads

Les annonces servent de premier contact avec l’internaute. Il est donc important de bien les faire et de les soigner.

La première erreur, avec les annonces, est d’en faire peu lors de l’élaboration d’une campagne. Ne pas en faire assez la rendrait peu visible, et donc inefficace. Il est alors conseillé de faire au minimum 1 annonce par mot-clé défini.  

L’avantage de créer plusieurs annonces pour un mot-clé est que progressivement le système de Google Ads affichera la plus performante et cela permettra d’augmenter les chances d’apparaître dans les requêtes de Google.

Toutefois, le système du géant d’Internet doit trouver les annonces pertinentes afin de les afficher. Pour ce faire, il faut insérer le mot-clé dans le titre des annonces, de façon à les mettre en avant.

Il faut également ajouter, après avoir écrit les mots-clés, des arguments concernant le service ou produit proposé, afin de faire monter le Taux de Clics (CTR) et les conversions. Il est donc utile d’utiliser un Call To Action afin de pousser l’internaute à cliquer sur l’annonce, comme expliqué dans l’article des astuces à savoir afin d’augmenter sa visibilité avec Google Ads.

Les landing pages

Les pages de destination, autrement dit landing page ou page d’atterrissage, sont un point clé lors de l’élaboration de la stratégie de référencement d’un site Internet.

Ces pages peuvent être un obstacle dans le référencement payant d’un site web, si elles sont mal exploitées ou pas exploitées. Afin qu’elles soient performantes, il faut faire attention à leur contenu, puisqu’un internaute peut quitter les landing pages en quelques secondes. Pour éviter cela, il doit être en corrélation avec ce que l’internaute a vu dans l’annonce. Cependant, le contenu ne doit pas être trop riche en informations, sinon l’internaute se perd et peut quitter la page. Le contenu doit, par conséquent, être précis et concis.

Faire suivre une annonce sur la page d’accueil du site Internet de l’entreprise, et ne pas créer de landing page, est une erreur. En effet, dans ce cas, la page d’accueil n’est pas faite pour faire de la vente immédiate, ce qui fait perdre de la conversion.  

Pour en savoir davantage sur les landing pages, vous pouvez lire l’article sur les 6 règles d’or à connaître pour les optimiser.

Si vous avez besoin de conseils afin d’établir votre stratégie de référencement, votre agence de référencement payant est là ! N’hésitez pas à nous contacter, nos experts sont là pour vous aider.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Laisser un commentaire

Powertrafic : agence digitale Google Partner Premier