Le lazy loading et le seo: Réponse de John Mueller
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Les images occupent une place centrale dans le référencement naturel. Pourtant, plusieurs webmasters négligent ce paramètre d’une importance capitale pour faire évoluer leur classement. Voilà pourquoi vous aurez tout à gagner à implémenter les stratégies de lazy loading des images de votre site comme l’explique John Mueller.

Le concept du lazy loading

Avec l’algorithme Google Mobile Speed Update, les référenceurs n’ont jamais été aussi conscients de l’impact des performances du temps de chargement d’un site sur son classement. Plus le site est rapide, mieux il est placé dans les résultats de recherches.

Le lazy loading consiste alors à reporter l’affichage d’une image au moment où elle sera visualisée par l’internaute. Cette démarche permet d’utiliser les fonctionnalités d’un site de manière optimale pour améliorer ses performances. Mais cette méthode doit être appliquée correctement pour permettre à GoogleBot d’avoir un accès constant aux images que vous placez progressivement sur votre site.

Comment bien utiliser le lazy loading selon John Mueller ?

Cette technique n’est efficace que lorsqu’elle est réalisée avec précision. Autrement dit, vous devez permettre à vos images d’être indexées par Google. Vous pouvez, bien évidemment, cibler celles auxquelles vous allez appliquer ce processus sans toutes les inclure.

John Mueller, spécialiste en analyse des tendances du référencement chez Google, a apporté les clarifications nécessaires à appliquer les nouvelles mesures d’indexation des images. Vous pouvez dès maintenant procéder comme ceci :

  • Vérifiez si vos images portent le code de la version mobile de site. Utilisez pour cela, l’outil de test de compatibilité mobile de Google.
  • Si elles sont incompatibles, ajoutez la balise « noscript » entre crochets aux images que vous voulez soumettre au lazy loading.
  • Si vous avez du mal à faire une sélection parmi vos photos, appliquez le processus sur la totalité. Cela ne sera que bénéfique pour votre référencement.
  • À l’aide de l’outil mobile-friendly de Google, vérifiez que vos images sont toutes dans le code source.

Mobile friendly, le nouvel outil Google

Le lazy Loading dans le cas Wikipédia

Wikipédia applique cette méthode d’indexation des images de manière particulière. Elle exerce ce processus sur les images présentes dans les articles individuels, mais aussi sur les pages de destination de ces images liées à l’article principal. John Mueller précise alors que Google peut ainsi indexer la page d’arrivée de cette image et la faire apparaître dans les résultats de recherche.

Les pages d’atterrissage d’images de Wikipédia apparaissent souvent lors d’une recherche d’image sur Google, mais les pages de destination de ces images ne sont pas incluses, sans doute parce qu’elles contiennent beaucoup trop de contenu.

Il n’est donc pas impératif d’indexer vos images sur Google. Cependant, comme les résultats de recherche d’images apparaissent plus souvent sur la première page, vous pouvez repenser votre stratégie de chargement d’images. Selon Mozcast, les images occupent 29 % des recherches sur Google.

À noter : Cette technique n’est pas applicable sur les images de Google+. Ainsi, si vous souhaitez utiliser une image de Google+ avec lazy-loading sur vos réseaux sociaux, vous devez modifier son chargement.

Conclusion

Le processus de téléchargement différé peut impacter votre classement de manière significative. À condition de l’appliquer convenablement sur les photos déjà présentes sur votre site et sur celles que vous implémenterez à l’avenir. Prenez contact avec notre agence pour obtenir l’aide de nos meilleurs spécialistes SEO.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire