L’Oréal renouvelle son concept de réalité augmentée
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Parmi les tendances annoncées pour cette année 2020, la réalité augmentée est placée très haut sur la liste, et l’arrivée de la 5G est une des raisons de cette montée en puissance. La technologie alliant réel et virtuel, se développe progressivement, notamment dans le secteur de la cosmétique. Dernièrement, c’est l’Oréal qui s’est distingué avec un nouvel outil pour ses clients. Votre agence digitale se charge de vous exposer les faits.

Un nouveau concept pour l’Oréal

Après avoir effectué des premiers essais concluants il y a plusieurs mois, la société française a décidé de se prêter de nouveau au jeu. Toujours à l’aide de la réalité augmentée, couplée à l’intelligence artificielle, l’Oréal offre la possibilité à ses clients, de faire des essais plus réels, de teintes de couleurs de cheveux de ses gammes Garnier Nutrisse et Garnier Olia.

Visuel AR de l'Oréal pour la couleur de cheveux
Affichage de la fonctionnalité en réalité augmentée de l’Oréal pour essayer les couleurs de cheveux

Le concept est utilisable à tous les endroits où les produits Garnier en question, sont vendus. Le fonctionnement est le suivant : les utilisateurs doivent lancer Google Lens, puis pointer leur caméra vers la boîte de la coloration de leur choix. L’application de reconnaissance d’images de Google identifie le produit, et c’est ModiFace qui active l’essai virtuel en réalité augmentée.

« Nous avons réalisé que la réalité augmentée combinée à l’Intelligence Artificielle allait vraiment changer l’expérience des consommateurs chez l’Oréal, et l’industrie en général. C’est pour cette raison que nous décidons d’aller encore plus loin. »

Lubomira Rochet, directrice du numérique chez l’Oréal France.

Les marques de cosmétique sous le charme

Comme on peut le voir, la réalité augmentée s’impose de manière croissante, dans les stratégies proposées. Les sociétés de cosmétique sont particulièrement séduites ; des entreprises comme Ulta Beauty et Sephora avaient bien anticipé l’impact et l’ampleur qu’allait prendre ce phénomène, et ont pris le pari d’investir avant l’heure. Il y a un peu plus d’un an, la première avait décidé de mettre le grappin sur deux startups spécialisés dans la réalité augmentée et l’intelligence artificielle, QM Scientific and GlamST. En 2018, l’Oréal s’est offert la société ModiFace, avec qui elle était en étroite collaboration depuis 2012.

« Nous avons remarqué que la réalité augmentée et l’intelligence artificielle allait vraiment changer l’expérience du consommateur, que ce soit pour l’Oréal ou l’industrie. […] Un partenariat n’était plus assez (bien pour nos ambitions). Nous voulions vraiment nous procurer cette fonctionnalité en interne. »

Lubomira Rochet.

Bien que les prévisions estimaient une ascension de l’intelligence artificielle, ainsi que de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée, ces investissements n’assuraient en rien une issue favorable.

Toutefois, les ventes de l’Oréal sur les trois premiers semestres de l’année ont bel et bien augmenté de 8% (22 milliards d’euros de ventes globales), en comparaison à la même période en 2018. La société française a d’ailleurs annoncé que les ventes en ligne avaient été majeures dans la croissance du groupe, avec une hausse de 49% sur la première moitié de l’année en 2019, en comparaison à la même période en 2018.

Pareillement, la société italienne We Make-up avait glané des résultats tout aussi prometteurs, avec une hausse du taux de conversion de 27%, à l’aide d’une campagne publicitaire en collaboration avec Facebook, autour de la réalité augmentée.

Que retenir ?

Ces nouvelles technologies sont le marché de l’avenir pour le digital. Bien qu’elles aient eu du mal à être exploitées et à exploser, elles vont représenter des milliards d’euros dans les prochaines années. Selon les spécialistes, la réalité augmentée va, par exemple, générer plus de 20 milliards de dollars d’ici 2021.

Ces résultats amassés grâce à l’utilisation de la technologie séduisent les marques de cosmétique, et elles auraient tort de ne pas en profiter. Alors, il faut bien évidemment faire preuve d’ingéniosité, afin de proposer des concepts différents, mais qui attirent les consommateurs, car ce sont les principaux artisans de ces résultats intéressants. Ainsi, l’impact de la technologie de ModiFace est indéniable, sur les achats en ligne.

Alors, n’hésitez pas à contacter votre agence digitale ! Son équipe d’experts profils très variés saura répondre à toutes vos attentes autour des nouvelles technologies les plus en vogue.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire