moteurs recherche alternatifs
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Bon nombre de personnes encore aujourd’hui sont enclins à privilégier l’usage de Google au détriment d’autres moteurs de recherche. Certains ne le savent pas, mais bien qu’entreprise dominante sur son marché, Google a tout de même de nombreux concurrents, qui savent eux aussi, tirer leur épingle du jeu. Découvrez-en quelques uns.

1- Les 13 % non négligeables de la part de marché restante

Un combat à armes inégales : voilà bien celui qui a lieu depuis quelques années maintenant sur ce marché très peu concurrentiel. Google rafle le marché des moteurs de recherche et y règne en maître. Son premier concurrent est Bing qui, au passage, arrive en deuxième position avec seulement 6,25 % des parts du marché. On peut d’ores et déjà dire que la filiale de la société Alphabet a encore de très belles années devant elle.

Toutefois, il est impératif pour vous de ne plus négliger les autres plateformes accessibles en ligne. En effet, Google n’est définitivement pas le seul moteur de recherche disponible sur la toile. Le géant du web doit ce surnom au fait qu’il ait maintenu sa position de leader dans son domaine, depuis toujours. Par exemple, en janvier 2020, il détenait pas moins de 86,02 % des parts du marché, selon le site de Statista.

Des moteurs de recherche, il en existe pléthore. Mais les concurrents de Google doivent se partager entre eux les 13 % restants des parts du marché. Autrement dit, une infime partie qui reste tout de même non négligeable. Si vous vous concentriez uniquement sur la base des analyses de Google jusqu’ici, il vous est impératif aujourd’hui de commencer à repenser votre stratégie marketing actuelle.

2- Les inconvénients de l’utilisation de Google comme moteur de recherche

Aujourd’hui, vous n’êtes pas sans savoir que Google devient un véritable gendarme virtuel. Pour cause, il instaure des règles bien strictes auxquelles doivent se tenir les propriétaires de sites internet. Sous peine de quoi, le moteur s’autorise à sanctionner lourdement ses utilisateurs les plus récalcitrants. Vous cherchiez le premier argument pour vous initier aux autres moteurs de recherche ? En voilà un : les pénalités de Google

Google tient avant tout à faire régner l’ordre sur sa plateforme. Il n’hésite ainsi donc pas à taper sur les doigts de ses usagers lorsque cela s’avère être nécessaire. Il y a plusieurs sites qui en ont déjà fait les frais. Si votre stratégie n’était basée que sur Google, vous risqueriez d’être profondément affecté, surtout si vous faites partie de ceux qui ne respectent pas vraiment les règles qui y sont pratiquées.  Que faire dans ce cas ? Soyez présents ailleurs que sur Google, pour mettre toutes les chances de votre côté en cas de pénalités.

Il convient tout de même de préciser que les autres moteurs de recherche s’inspirent énormément de la règlementation en vigueur sur Google. Si votre site est sanctionné par ce dernier, pour non-respect des règles d’usage, il y a de fortes chances pour vous que vous le soyez également sur ces autres plateformes qui calquent leur règlementation sur celle de Google. Ainsi, il en va de votre intérêt de la respecter au mieux, peu importe la plateforme sur laquelle vous comptez être présent.

3- Google : un moteur de réponse ?

Vous l’aviez peut-être déjà remarqué, Google a considérablement amélioré son algorithme. À la base, un moteur de recherche était censé suggérer les meilleurs résultats à l’internaute qui effectuait une demande pour qu’il puisse lui-même se rendre sur le site internet de son choix et ainsi trouver l’information qu’il recherchait. Grâce à son algorithme de plus en plus intelligent, Google propose désormais des réponses bien plus précises. C’est le principe même de la fameuse position 0 : le saint-graal du référencement naturel !

Un exemple de la position zéro sur le moteur de recherche Google.

Ce phénomène a tout de même généré une baisse du taux de clic des internautes. En effet, il suffit désormais à Google de piocher les informations dans les pages qui ont été indexées sur son moteur et proposer le contenu le plus précis possible à l’internaute en quête de réponse. Un gain de temps pour ce dernier, mais un nombre de visites moins important pour les sites internet répertoriés sur la plateforme.

4- Quelques autres avantages à choisir un moteur de recherche autre que Google

Un des arguments les plus pertinents qui pourrait achever de vous convaincre : ne faites surtout pas comme tous les autres ! Pensez donc à vos concurrents. Imaginez-vous un seul instant qu’ils se soucient un tant soit peu des autres moteurs de recherche mis à leur disposition ? Quasiment tout le monde base sa stratégie digitale sur Google, à tort ou à raison. À vous de ne pas en faire autant. Ne laissez pas cette opportunité d’avoir plus de clients. Il s’agit tout de même de 8 %  sur un marché moins compétitif : de quoi y réfléchir à deux fois. Sur d’autres moteurs de recherche, votre contenu sera peut-être mieux mis en lumière que sur Google, car l’univers y est moins concurrentiel.

5- Les valeurs défendues par ces autres moteurs de recherche

Il s’agit entre autres de Bing, Yahoo, Ecosia, DuckDuckGo et Qwant. Chacune de ces plateformes dispose d’un avantage concurrentiel non négligeable.

Quand Bing et Yahoo jouissent de leur ancienneté au même titre que Google, Ecosia par exemple présente comme atout un ADN plutôt éco-responsable. Son argument phare est qu’à chaque recherche effectuée sur sa plateforme, ce n’est pas moins d’un arbre dans le monde qui se voit replanté. Quand on sait l’importance que jouent les plantes dans notre écosystème, la démarche de ce moteur de recherche qui se veut vert est clairement à féliciter, voire même encourager.

L’interface eco-friendly du moteur de recherche Ecosia.

Dans une optique un peu plus centrée sur l’humain, arrive la protection des données. En effet, DuckDuckGo et Qwant ont basé leur argumentaire sur la sécurité et la protection de la vie privée de leurs utilisateurs. Pour tous ceux qui ne souhaitent plus être trackés sur le net, voici un moyen de bénéficier du droit à l’oubli tout en effectuant des recherches sur internet.  Un excellent moyen de profiter des services mis à notre disposition en ligne, sans sacrifier la confidentialité de nos données.

Autre avantage, et pas des moindres, sachez que vous avez des moteurs de recherche 100 % français qui existent. Notamment Qwant qui, pour le coup, est vraiment la plateforme idéale pour les plus soucieux d’encourager les initiatives locales.

Si malgré cela, vous n’avez toujours aucune idée de l’importance pour vous en tant qu’annonceur de figurer sur d’autres moteurs de recherche, notre agence spécialisée en SEO peut vous conseiller afin d’aiguiller au mieux votre choix. Le référencement naturel ne s’improvise définitivement pas, alors n’attendez plus et contactez nos experts !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 réflexions au sujet de “5 raisons de ne pas négliger les autres moteurs de recherche”

  1. Bonjour,
    Avant qu’un site puisse paraître sur la première page des résultats d’un moteur de recherche, il faut d’abord que ces moteurs « sachent » que le site existe.
    Merci.

    Répondre
  2. Bonjour,
    Pour fournir des informations aux internautes, chaque moteur de recherche s’appuie sur ses propres base de données, qui contiennent des informations sur tous les sites qu’il a « découvert » sur le web.
    Merci.

    Répondre

Laisser un commentaire