Intelligence artificielle : Après BERT, Google dévoile sa technologie MUM

À l’occasion de l’événement Google I/O 2021, Google a annoncé une nouvelle version de son algorithme nommé MUM (Multitask Unified Model ou Modèle Unifié Multitâches). Ce nouvel algorithme est rempli d’intelligence artificielle. Selon Google, il serait 1 000 fois plus puissant, car il permettrait d’explorer de façon encore plus approfondie les intentions de recherche de ses internautes. D’après Google, « Comme BERT, MUM est construit sur une architecture Transformer, mais il est 1 000 fois plus puissant et peut fonctionner en multitâche afin d’identifier une information de manière inédite. MUM ne se contente pas de comprendre le langage, il le génère également. (…) Nous avons déjà lancé des pilotes internes avec MUM et nous sommes enthousiasmés par son potentiel d’amélioration des produits Google. »

Google BERT, un algorithme déjà dépassé ?

Lancé en octobre 2019, BERT (Bidirectional Encoder Representations from Transformers), permet actuellement, de fournir des résultats toujours plus pertinents aux recherches des internautes. Avant l’utilisation de BERT par Google, les mots-clés étaient pris individuellement sans forcément créer des liens entre eux. BERT a permis de prendre les phrases dans leur ensemble tout en tenant compte du contexte. Cet algorithme fonctionne déjà avec une part d’intelligence artificielle, car il se base sur un réseau de neurones qui traite le langage naturel.

MUM va bousculer BERT en proposant des hautes technologies

Ce changement d’algorithme est né d’un constat simple : les internautes ont besoin, en moyenne, de huit recherches sur le célèbre moteur de recherche, pour accomplir des tâches complexes, par exemple, le fait de vouloir planifier une sortie en famille.

MUM va permettre aux internautes d’avoir une réponse à des requêtes qui sont, actuellement, très difficiles à traiter. L’exemple qu’a donné Google lors de l’annonce de MUM est « J’ai fait une randonnée sur le Mont Adams et je veux faire une randonnée sur le Mont Fuji l’automne prochain, que dois-je faire différemment pour me préparer ? ». Actuellement, Google pourrait aider l’utilisateur, mais cela nécessiterait de nombreuses recherches mûrement réfléchies : vous devriez rechercher l’altitude de chaque montagne, la température moyenne en automne, la difficulté des sentiers de randonnée, le matériel à utiliser, etc. Après un certain nombre de recherches, vous finirez par obtenir la réponse dont vous avez besoin. Avec ce nouvel algorithme super puissant, n’importe quelle requête de ce type, formuler à Google, pourra obtenir une réponse bien plus satisfaisante qu’auparavant. Les moteurs de recherche que nous avons à disposition actuellement, ne sont pas assez sophistiqués pour pouvoir répondre comme le ferait un réel expert. Mais grâce à MUM, les réponses à des besoins complexes sont extrêmement faciles. Dans le futur, il y aura besoin de réaliser moins de recherches pour accomplir les tâches. 

La fonctionnalité multitâche pour satisfaire plus rapidement les utilisateurs 

MUM est donc en capacité de fonctionner en multitâches (comme son nom l’indique) et de permettre un gain de temps considérable dans les traitements et les analyses de données. C’est parce que MUM est basé sur une architecture open source Transformer, c’est-à-dire un réseau de neurones récurrent (RNN pour l’anglais recurrent neuronal network), comme peut l’être BERT. Ce réseau de neurones récurrent va donc aider à nettement mieux comprendre les langages et à procéder à des tâches telles que la traduction de contenus en direct ou encore des jeux de questions-réponses. À travers son architecture Transformer, MUM est capable de comprendre plus aisément les contextes des requêtes et va y répondre sans que tous les besoins soient explicités. Cet algorithme va alors pour répondre facilement à des besoins en matière de recherche vocale, qui sont très difficiles à résoudre en temps normal. Le nouveau bijou de Google peut être utilisé dans 75 langues et il comprend des informations à travers les textes et les images, grâce à sa multimodalité. Il est évident de penser que l’algorithme pourrait s’étendre, à l’avenir, à davantage de modalités, comme l’audio et la vidéo.

Un peu de patience pour voir apparaître ce nouvel algorithme

Il n’y a encore aucune date de sortie d’annoncer de la part de Google pour ce nouvel algorithme, même approximative. Il est toujours en phase de test en interne au sein du géant Google. Les seules indications fournies par Google concernant les délais MUM sont les suivantes : « Dans les mois et les années à venir, nous apporterons à nos produits des fonctionnalités et des améliorations liées à la technologie MUM. Bien que nous n’en soyons qu’au début de l’exploration de MUM, il s’agit d’une étape importante vers un avenir où Google pourra comprendre toutes les différentes façons dont les gens communiquent et interprètent naturellement les informations ». Il va donc falloir patienter pour pouvoir constater les avancées apportées par ce nouvel algorithme.

Évidemment, MUM ne va pas changer toutes les SERP composées de requêtes simples, mais cette technologie va permettre d’aller encore plus loin en termes de compréhension du langage naturel et d’analyse des requêtes complexes.

Google change relativement rapidement ses modèles dans le but de proposer des améliorations toujours plus complètes et facilitant les manipulations des utilisateurs sur les outils de Google. En peu d’années, Google est passé de la technologie Hummingbird, à Rankbrain, à BERT et maintenant à MUM. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn