noms domaine expirés visuel
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Bien que les options soient plutôt diversifiées, optimiser le référencement d’un site internet n’est pas une tâche facile pour autant. Récupérer un nom de domaine expiré est une technique très utilisée, et qui fait ses preuves, depuis maintenant plusieurs années. Alors, dans quelle mesure, utiliser un nom de domaine, peut-il vous aider dans votre stratégie en référencement ? Notre agence SEO s’est penché sur la question pour vous donner sa vision et ses éléments de réponse.

Les composantes de ce marché

La situation  

La reprise de noms de domaine expirés est effectivement une technique répandue et commune depuis des années. On peut le constater avec les bureaux d’enregistrement de noms de domaine expirés qui se multiplient sur la toile, et les prix qui peuvent par moment, être très élevés. Ces bureaux d’enregistrement, appelés aussi registrars dans un contexte plus digital, sont de plus en plus nombreux à vendre ou mettre aux enchères une énorme variété de noms de domaine achetés malicieusement. C’est devenu un véritable business.

En outre, ils sont distribués pour une durée d’un an, à minima, selon l’enregistrement. On peut compter entre autres, parmi les sites de commercialisation de noms de domaine, YouDot, service d’enchère, ou bien encore DomStocks, quant à lui, service d’achat direct.

Les sociétés concernées

Justement, deux cas de figure sont possibles lorsque vous avez pour intention d’acquérir un nom de domaine expiré. D’une part, vous pouvez être une société qui démarre. Vous n’avez donc pas d’historique digital, alors c’est le commencement. D’autre part, vous pouvez être déjà détenteur d’une entreprise. Par conséquent, vous n’avez pas la même intention que la précédente.

Les mauvaises pratiques

Comme pour la plupart des pratiques dans le milieu du digital, il y a des personnes mal intentionnées qui cherchent à passer outre et contourner les règles, ou qui ont un mauvais esprit. C’est le cas pour deux notions utilisées, à mauvais escient :

  • le cybersquatting : cette pratique consiste à mettre la main sur un nom de domaine correspondant à une marque commerciale, avec comme intention, d’utiliser la notoriété de cette dernière (généralement à mauvais escient), ou, en tant que concurrent, de nuire à la société en question. C’est une pratique illégale, et différente du détournement de nom de domaine, qui est quant à lui, perçu comme une offense morale, tout au plus.
  • le black hat : ce procédé digital est utilisé afin de contourner l’algorithme de Google, et se servir des failles que le moteur de recherche présente. L’intention est de tromper le robot d’indexation, quitte à avoir recours à des moyens jugés extrêmes, tels que troubler le référencement de sa concurrence, avec du contenu dupliqué, des faux avis, etc.

Mais, grâce au développement et aux mises à jour régulières des algorithmes de Google, ces techniques ne peuvent plus s’avérer autant payantes que par le passé. Il est possible que cela fonctionne, mais sur un court laps de temps, avant que ces sites mal intentionnés ne soient démasqués, puis déclassés ou rayés du moteur de recherche tout simplement.

L’exploitation de ces noms de domaine

Après avoir fait un point général sur les noms de domaine et analysé les pièges extérieurs à éviter, nous pouvons désormais entrer dans le vif du sujet. Utiliser ces noms de domaines comporte de nombreux avantages, mais aussi des risques.

Les risques à éviter

Tout d’abord, si vous souhaitez récupérer un nom de domaine expiré, nous vous conseillons de ne pas vous précipiter. Cela pourrait être une erreur fatale ! Alors, prenez le temps de faire un travail d’analyse. Lors de l’achat d’un domaine expiré, les marketplaces présentent les informations dont elles disposent, mais elles ne sont pas forcément infaillibles et/ou actualisées. En effet, l’historique du nom de domaine est trop important pour l’utilisation qu’on cherche à effectuer par la suite. Ainsi, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises, et de se retrouver avec un nom de domaine qui est mal indexé par le robot Google, il y a des sites qui peuvent vous apporter des informations sur l’historique ou bien sur la variété des domaines référents, qui est un facteur important. Vous pouvez utiliser archive.org ou whois.net par exemple. Mais il existe aussi des outils plus précis et puissants.

Pour finir, nous vous conseillons fortement de miser sur la stabilité d’un nom de domaine expiré, plutôt que sur son ancienneté. Vous devez être conscient que le passif d’un nom de domaine peut s’avérer réellement mauvais pour votre référencement s’il est mal choisi.

Les bonnes pratiques

Après avoir pris vos précautions et été attentifs, vous pourrez ensuite pleinement profiter d’une utilisation bien réalisée des noms de domaine expirés.

Alors, l’avantage principal au moment d’un achat d’un nom de domaine expiré, c’est bien entendu le fait de se positionner plus rapidement dans les résultats SERP, dans le cas d’une nouvelle société. Pour les entreprises déjà en place, le but est de remonter leur site dans le moteur de recherche, à l’aide de l’achat de noms de domaine. Une fois après avoir vérifié les informations du nom de domaine, vous pouvez le récupérez et transférer le trafic. Comme nous l’évoquions, l’historique du nom de domaine est très important car il reste conservé dans les archives du moteur de recherche.

Ensuite, il existe plusieurs manières de procéder afin de mettre en place une stratégie autour des noms de domaine. La méthode la plus récurrente, employée par la plupart des référenceurs, est la redirection 301. C’est la même méthode qui est utilisée pour les changements de site. Elle permettra de rediriger ce nom de domaine vers l’URL et le site de votre choix. Certains référenceurs estimaient à un moment que c’était une méthode à éviter. Mais, ces redirections semblent toujours efficaces, et elles ne vont pas à l’encontre du Googlebot.

Pour être plus en accord avec le référencement actuel, nous vous conseillons de vous concentrer sur la création d’un site du même secteur, à partir du nom de domaine expiré en question. Créer du contenu de qualité, en relation avec votre site principal, plaira assurément au Googlebot. Bien que cela implique une charge de travail considérable, la qualité de votre travail vous permettra d’être mieux référencés, que sur une formation d’un réseau de sites avec des backlinks, qui pointent vers votre site principal.

Enfin, si vous démarrez votre société, et que vous souhaitez ouvrir votre site, vous partirez avec un avantage concurrentiel certain si vous utilisez un nom de domaine expiré de qualité. La phase de création d’un bon référencement est coûteuse en temps ; utiliser des domaines référents déjà indexés vous fera gagner du temps, sur un travail déjà volumineux. Bien évidemment, il faut s’assurer que les domaines référents sont toujours bien indexés, comme nous l’indiquions précédemment.

Pour conclure

Comme toute pratique, si elle n’est pas maîtrisée, elle peut avoir un effet quasiment inversé. Alors, toutes ces informations doivent vous apporter les notions nécessaires afin de pouvoir aborder au mieux l’acquisition de noms de domaine expirés, pour booster votre référencement.

Et si vous désirez être bien plus précis dans l’élaboration de vos plans autour de ces noms de domaine, faites appel à notre agence SEO. Nos experts seront à votre écoute et vous élaboreront une stratégie sur mesure, par rapport à vos besoins et vos objectifs.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire