SEO : les référenceurs s'expriment sur le positonnement Google
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Depuis maintenant 14 ans, Rand Fishkin établit une étude, une fois tous les deux ans, sur le référencement. Le but est de sonder des référenceurs afin d’avoir leur avis sur les critères déterminant la position des résultats SERP. Voici les conclusions de cette étude, révélés par votre agence SEO.

Le déroulement de l’étude

Cette année, il y a 1584 supposés professionnels du référencement, avec plus ou moins d’expérience, qui ont joué le jeu et qui ont répondu à l’enquête en ligne de SparkToro, du 6 au 27 août. Ces derniers devaient se donner une note quant à leur niveau et expérience en matière de SEO. Et pour cadrer l’expérience, Rand Fishkin a sélectionné les 26 éléments qui ont le plus d’impact sur le référencement Google.

notes experts seo
Résultat de la note que les référenceurs devaient se donner sur leur niveau de connaissance, en fin de sondage. La moyenne se situe à 7 sur 10.

Mais, avant d’entrer dans le vif de l’étude, il a évalué les référenceurs par rapport à leur prise de position sur les critères que prend l’algorithme de Google afin de pondérer les résultats organiques. Deux tiers des questionnés ont répondu que l’algorithme varie énormément dans sa façon de pondérer le référencement, en fonction des requêtes. Par conséquent, les résultats de cette étude doivent être interprétés compte tenu de ces potentiels écarts.

avis référenceurs algorithme google ranking
Graphique des trois options proposées par SparkToro pour avoir cet avis des référenceurs.

Le premier point de cette étude était autour du référencement organique, de façon très globale. Les référenceurs devaient noter les 26 facteurs de référencement en fonction de leur impact sur le référencement ; 0 signifie que le critère n’a que peu d’impact, tandis que 10 signifie que c’est un facteur qui pèse énormément dans la balance.

éléments référencement seo
Résultats des 26 éléments de référencement ayant le plus d’impact selon les spécialistes SEO sondés.

Tout d’abord, les facteurs de référencement qui ont le plus de répercussions sur les résultats SERP organiques sont :

  • la pertinence du contenu
  • la qualité du linking du site et de la page
  • l’utilisation des mots/phrases liés à la requête

Et au contraire, les critères avec le moins d’impact sur le référencement Google sont :

  • les mots-clés dans le nom de domaine
  • l’utilisation des liens externes
  • l’utilisation de Google AMP

Pour la plupart des éléments classés, les référenceurs tendent à avoir les mêmes impressions. Néanmoins, il y a quelques facteurs qui sont au cœur de divergences, tels que :

  • les mots-clés dans le nom de domaine
  • l’utilisation de Google AMP
  • l’âge du site

Ensuite, pour compléter cette première partie d’étude, Rand Fishkin a comparé les résultats complets de l’impact sur le référencement organique à ceux des référenceurs qui se considèrent comme étant des référenceurs experts (129 sur les 1584). Les résultats qui émanent de cette comparaison sont plutôt conformes à ce que les 1584 référenceurs pensent. Les plus grands écarts sont à noter au niveau de l’utilisation des mots-clés dans l’URL qui passe de 5,22 à 4,16, et l’âge du site, qui passe de 5 à 4,03. Autrement, les résultats restent dans les mêmes eaux.

Pour finir, le fondateur de SparkToro a dirigé le sondage vers un « référencement du futur » ; il a tout simplement cherché à avoir les avis des professionnels en matière de SEO sur l’impact qu’auront certaines tendances, d’ici trois années. Selon les 1584 référenceurs, la concurrence de Google sur les éditeurs avec leurs verticales lancées (tels que leurs services évitant de parcourir d’autres sites), les avancées en matière d’intelligence artificielle et de machine learning, puis la tendance Zero-Click seront les trois tendances ayant un impact important sur le référencement de demain.

référencement seo futur
Tendances qui seront les plus significatives dans le SEO dans les trois prochaines années selon les référenceurs.

Réflexions suite à l’étude

À la suite de ces résultats, il y a quelques enseignements à tirer. Premièrement, c’est la première fois depuis 14 ans d’étude, que le contenu est plus important aux yeux des référenceurs que les liens ou les mots-clés. En premier lieu, c’étaient les mots-clés qui prédominaient, puis les liens avaient pris le dessus. Mais à présent, la pertinence et la qualité du contenu semblent avoir plus de répercussions sur les résultats organiques selon les spécialistes SEO. Les mises à jour algorithmiques du moteur de recherche peuvent aussi être liées à ces changements.

Ensuite, Rand Fishkin a fait part de son étonnement suite à deux résultats : les positions de « l’âge du site » et du « nombre de contenu ». Il trouve qu’il y a une confusion autour de ces facteurs. Selon lui, ils ne devraient pas être placés aussi haut parmi les 26 éléments de référencement, car Google ne les utilise pas pour son référencement organique.

Puis, le créateur de SparkToro se lamente d’avoir oublié un point qui lui semble assez important : la tendance géographique. Il aurait voulu demander aux spécialistes SEO répondant à cette étude, où ils pratiquaient leur activité. Selon lui, il y a une corrélation entre la situation géographique et/ou idiomatique, et les résultats SERP. Il affirme avoir l’intention de le démontrer à l’avenir.

Que retenir ?

Cette étude menée par SparkToro amène de la fraicheur dans les idées des référenceurs SEO. En les impliquant eux-mêmes, c’est comme s’ils effectuaient des tables rondes et échanger entre professionnels du même domaine. En outre, le concept apporte aussi des réponses plus simplifiées aux amateurs du digital, bien qu’elles ne reflètent pas forcément tout le temps la vérité absolue.

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à contacter votre agence de référencement naturel. Ses experts seront à votre écoute pour répondre à vos questions et vous aider à avancer dans votre stratégie SEO.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire