Les meilleurs moteurs de recherche alternatifs à Google en 2021 : Lequel choisir ?

Quand il s’agit d’effectuer des recherches sur Internet, Google est le moteur le plus utilisé. Il est consulté par plus de 90 % de la population française et enregistre plus de 70 000 recherches par seconde et plus de 2000 milliards par an. Cette croissance est essentiellement due à ses différents services, qu’il ne cesse d’améliorer donnant ainsi des résultats plus concrets aux utilisateurs. Néanmoins, il existe de nos jours d’autres moteurs de recherche. Ils sont certes peu connus, mais restent fiables. Bien répartis dans chaque domaine, ils offrent des fonctionnalités intéressantes et respectent la confidentialité de leurs utilisateurs. Découvrez dans cet article plus de 20 moteurs de recherche que vous pouvez utiliser en 2021 pour optimiser vos requêtes sur Internet !

Bing

Bing s’est d’abord appelé Live Search, puis a été renommé Windows Live Search et MSN Search. Développé par Microsoft Corporation, il est à ce jour le principal concurrent de Google en France. En réalité, ses services sont presque similaires à ceux de Google. Avec ce moteur, vous obtenez également des suggestions pendant la saisie de vos requêtes par exemple. Il permet aussi aux propriétaires de sites Internet d’afficher leurs sites sur les pages de recherche. De plus, sa page d’accueil est épurée, propre et regroupe plusieurs options à savoir : vidéos, images, actualités, shopping, voyages ou cartes. Très fiable, sa fonction de recherche des images permet la détection des objets intégrés et s’avère plus avancée que celle de Google. De même, comme son concurrent, Bing donne un aperçu du contenu des sites, faisant ainsi économiser du temps. Les fonctionnalités de ce moteur sont très multiples et diversifiées. Elles sont relatives à la conversion, la traduction, les résultats sportifs, la vérification de l’orthographe, le suivi des vols et bien d’autres encore. En outre, il fait gagner des crédits à ses utilisateurs qui peuvent servir à l’achat de films ou d’applications en ligne. En revanche, il est davantage utilisé sur les plateformes fixes que mobiles.

Baidu

Depuis sa conception, le moteur de recherche chinois Baidu est une altenative à Google avec 72,74 % des parts du marché en juin 2019. Il est le moteur le plus utilisé en Chine et est conçu en Mandarin (langue chinoise). À travers le monde, il compte plus de 665 millions d’utilisateurs avec 22 millions actifs par jour et 70 millions actifs sur le mobile. Avec plus de 100 millions de fichiers multimédias et d’images disponibles, Baidu traite environ 200 millions de recherches sous forme de textes et d’images. Tout en sachant qu’il enregistre par mois plus de 4 milliards de recherches vocales, il propose des résultats très interactifs et dynamiques. Ceux-ci contiennent également des applications et des dizaines de liens. De même, il offre plusieurs autres services, dont des cartes, les actualités et le stockage dans le cloud.

Yahoo Search

Fondé par deux étudiants de l’université de Stanford en 1994Yahoo n’était au départ qu’un annuaire web. Il s’est développé au fil des années et est devenu aujourd’hui le troisième moteur de recherche dans le monde. Il s’est associé à Microsoft pour optimiser ses résultats, ce qui lui a permis d’utiliser les résultats de recherche de Bing. Outre un portail, il propose d’autres services dont l’hébergement web et le courrier électronique. De même, pendant que Yahoo Finance et Yahoo Answers vous présentent des informations sur plusieurs sujets, Yahoo Search offre d’excellents résultats pour les images. Il est disponible dans 38 langues et est particulièrement adapté aux recherches relatives à l’actualité, à la finance et au sport.

DuckDuckGo

Fondé en 2006 par un entrepreneur américain, ce moteur de recherche a été conçu pour protéger la vie privée de ses utilisateurs et ne les espionne pas. Officiellement lancé en 2008, il atteint son premier million de recherches par jour en 2012. Il a à son actif plus de 377 millions de recherches par jour et est classé 7e dans les parts de marché mondial. Avec sa fonctionnalité Instant Answers, vous retrouvez facilement des musiques, des films, des biographies ou encore, des recettes culinaires. De même, Bang une autre fonctionnalité de DuckDuckGo vous mène directement vers d’autres plateformes comme Wikipédia, Amazon ou eBay. Cependant, bien qu’il n’enregistre pas les données de ses utilisateurs et protège leur vie privée, vous n’êtes pas à l’abri de surveillance de la part des services de renseignement.

Qwant

Comme DuckDuckGo, le moteur de recherche français Qwant protège votre vie privée. Après un premier lancement en 2013, il a été finalisé et ne cesse de s’accroître. En dehors des images, actualités et vidéos proposées par ce moteur de recherche, vous retrouvez également diverses options : médias sociaux, musique, voiture, santé, emploi …etc. Il est aussi disponible en version Lite permettant ainsi une meilleure exploitation. De même, il regroupe plusieurs fonctionnalités. Par exemple, Qwant Music assure la recherche des albums, des artistes et des titres. Avec Qwant Maps existant en version bêta, vous obtenez des renseignements cartographiques fiables avec toujours la préservation de vos données. Ce moteur de recherche français compte lancer prochainement Qwant Science et Qwant Med relatifs respectivement à la science et à la médecine.

Ecosia

Le moteur de recherche Ecosia est conçu essentiellement pour répondre à un problème spécifique. En effet, chaque requête effectuée sur Google ou tout autre moteur émet près de 7g de CO2 selon PlanetoscopEcosia vient ainsi répondre à ce phénomène en participant à un programme de reforestation. De ce fait, il est en collaboration avec plusieurs sociétés écologiques et utilise ses bénéfices pour planter des arbres. Il a déjà atteint la barre de 50 millions d’arbres plantés à travers le monde. Ses revenus sont tirés pour la plupart des annonces publicitaires et des liens ecolinks. De même, Ecosia ne conserve pas les requêtes de façon permanente et n’utilise pas vos données à des fins publicitaires. Il compte aujourd’hui plus de 5 millions d’utilisateurs actifs et affiche les mêmes résultats que Bing.

Lilo

Conçu par Marc Haussaire et Clément Le Bras, ce moteur de recherche s’engage principalement pour la cause sociale. Ces deux jeunes Français l’ont monté en 2014 avec la résolution de reverser dans des projets sociaux et environnementaux 50 % de leurs revenus. C’est un principe identique à celui d’Ecosia. En effet, chaque requête réalisée sur ce moteur génère des gouttes d’eau qui sont ensuite monétisées. Ainsi, chaque semaine, Lilo choisit un projet et se charge de son financement jusqu’à son exécution. En 3 ans déjà, Lilo a reversé 1 million d’euros à des organismes. C’est un moteur qui présente une vitrine mettant en avant les entreprises et associations à impact positif. Et sous sa barre de recherche, vous retrouvez toutes sortes d’actualités ainsi que les projets qu’il soutient. Son service de messagerie électronique Web mail Lilo et son navigateur mobile Lilo Browser sont disponibles sur iOS et Android.

SearX

Plusieurs catégories de recherches sont disponibles sur ce moteur. À savoir : images, fichiers, cartes, informatique, actualités, musique, réseaux sociaux, sciences et vidéos. Il est open source, car il permet la diffusion de son code source. De ce fait, il est modifiable et peut être installé sur d’autres sites. Vous pouvez ainsi participer à sa modification. Il tire ses informations de Bing ou Google et respecte bien évidemment la vie privée de ses utilisateurs. Dans le cas d’une recherche cartographique, SearX affiche les résultats avec des cartes ou des extraits que l’on peut télécharger. De même, vous pouvez opérer des réglages selon vos préférences afin d’obtenir des résultats précis et rapides. C’est une alternative très interessante à Google.

Quora

Adam Angelo, co-fondateur et directeur technique de Facebook est le concepteur de Quora. Initialement sorti en version anglaise en 2010, il est à présent disponible en langue française. Il est un peu particulier, car il offre à ses utilisateurs la possibilité de contribuer aux résultats de recherche. Pour participer aux échanges, le moteur exige les identités réelles des utilisateurs via leurs comptes Facebook, Google. Pendant l’inscription, ceux-ci ont la possibilité de choisir les thèmes qui répondent le mieux à leurs besoins. C’est aussi une fonction qui permet à ces derniers la modification des questions et réponses afin d’obtenir de meilleurs résultats. C’est une plateforme dynamique, rapide et simple à utiliser. Par son concept original, ce moteur est aussi une sorte de réseau social.

Yandex

D’origine russe et en ligne depuis 1997Yandex a été conçu par un informaticien. En Russie, c’est le moteur le plus utilisé et il surpasse déjà Mountain View. D’ailleurs, en Russie et en Turquie, c’estle moteur de recherche par défaut de Mozilla Firefox. Il propose les mêmes outils que Google avec un design simple. Ainsi, dès que vous commencez à taper votre requête, plusieurs suggestions apparaissent. À travers ce moteur de recherche, vous avez la possibilité d’aller sur Bing ou Google si les résultats obtenus ne sont pas satisfaisants. Sa conception étant en langue russe, les résultats proposés sont plus considérables que ceux de Google. Il contient plusieurs fonctionnalités parmi lesquelles Yandex.Money, Yandex.Translate, qui sont respectivement des services de paiement en ligne et de traduction automatique.

Naver

Naver est le principal moteur de recherche en Corée du Sud et occupe la 9ème place des moteurs de recherche. Il a été créé en 1999 par la corporation Naver et il est le premier portail web utilisant son moteur de recherche. En dehors de cela, il a été aussi le premier à instaurer la fonction qui permet la compilation des résultats de plusieurs catégories sur une seule page. En 2017, il avait à son actif plus de 42 millions d’utilisateurs dont 25 millions de Coréens. Son application mobile compte plus de 28 millions d’utilisateurs. Ses multiples services sont efficaces et regroupent entre autres les actualités, le courrier électronique et les questions en ligne. Ses algorithmes étant conçus en langue coréenne, ils donnent des résultats plus pertinents que d’autres moteurs de recherche.

StartPage

Autrefois connu sous l’appellation d’IxquickStartPage respecte la vie privée des utilisateurs et n’enregistre pas les informations ou les données personnelles de ces derniers. De même, avec ce moteur de recherche, vous n’êtes plus soumis aux publicités qui tiennent souvent compte de vos différentes requêtes. Dans cette même optique, il vous offre son service proxy qui rend votre travail anonyme. Il est disponible en 17 langues et ses résultats reflètent souvent ceux fourrnis par Google en mode privé. À ce jour, il compte déjà environ 6 millions de recherches par jour. Vous avez aussi la possibilité de définir vos préférences de recherche avec ce moteur. En revanche, vos historiques sont supprimés après 90 jours d’inactivité.

CC Search

Vous pouvez utiliser ce moteur si vous recherchez des documents libres de droits. Vous obtenez toutes sortes de contenus répartis en images, chansons, vidéos avec CC Search qui se charge de respecter les droits des auteurs. Il regroupe plus de 10 millions d’images et sur chacune d’elles, il précise l’auteur et le titre. Il se sert des résultats de différents sites comme : animal diversity web, brooklhyn museum, DeviantArt, Flickr et plus encore. Vous avez également la possibilité de sauvegarder ou créer des listes d’images, d’appliquer des tags ou de les afficher en tant que favoris. De plus, ce moteur de recherche ne nécessite pas d’inscription pour bénéficier de ses services. Dès lors, n’hésitez pas à utiliser ce moteur pour animer vos différents sites et blogs !

Infinity search

Comme DuckDuckGo et StartPageInfinity Search protège la vie privée de ses utilisateurs. Il n’enregistre et ne fournit aucune information qui pourrait conduire au traçage de ces derniers. Bien qu’il possède son propre système d’indexation, il tire ses résultats de recherche de différentes sources. Il contient plusieurs intégrations à savoir : les éditeurs HTML et les graphiques boursiers. De même, comme SearX, c’est un moteur de recherche open source.

Kiddle

Kiddle est une alternative à Google surnommé le Google des enfants. Créé en 2016, il reprend les codes de Google et est principalement destiné aux enfants. Bien que le logo et le nom ressemblent à celui du géant américan, Kiddle ne lui appartient pas. Ses résultats sont filtrés grâce à la fonction Google Safe Search et sont subdivisés en 3 parties. Ainsi, les 3 premiers résultats sont destinés aux enfants. Ceux entre les positions 4 et 7 ne sont pas forcément adaptés au jeune public. Quant aux derniers résultats, ils regroupent des sites pour les adultes. De même, il n’enregistre pas les données de ses utilisateurs. Le Kimages, le Kpedia, les news et les vidéos sont autant de fonctionnalités disponibles sur ce moteur.

DarkSearch

Même si Google reste incontournable, il ne permet pas la visualisation de contenus illégaux. Pour accéder à ces contenus, il faut se tourner vers d’autres moteurs. Parmi eux, vous retrouvez DarkSearch qui est plutôt facile à utiliser. Avec celui-ci, vous pouvez effectuer vos téléchargements en streaming notamment. En revanche, bien qu’il soit le 1er moteur de recherche du dark web, il n’affiche pas tous les résultats.

Yippy

Yippy était anciennement connu sous le nom de Clusty et protège, lui aussi, la vie privée de ses utilisateurs. Ses résultats de recherche sont classés dans des dossiers. Pour effectuer de meilleures recherches, ce moteur propose plusieurs onglets dont les images, l’emploi, l’actualité, les blogs …etc. Il filtre les résultats en utilisant le temps, la source ou les sujets , présentant ainsi les sites les plus pertinents en lien avec vos recherches. Il compte déjà plus de 200 000 visiteurs par mois avec 30 % d’Américains. De plus, Yippy est disponible en version tablette PC, sur Nintendo Wii, Smartphone et PC. Il se sert également des résultats des autres moteurs de recherches pour fournir des résultats plus satisfaisants.

MetaGer

Basé en Allemagne, MetaGer est un moteur de recherche alternatif à Google qui est très prisé. Avec son système basé sur 24 sites web, il protège la vie privée de ses utilisateurs. Il utilise également les résultats de recherche de plus de 50 moteurs offrant ainsi une large variété de résultats. De plus, il fournit des planifications itinéraires et des cartes sans tenir compte de votre position géographique. C’est en effet une organisation à but non-lucratif qui utilise de l’énergie verte.

Disconnect

Ce moteur de recherche est conçu par des ingénieurs de Google et de la NSA. Il est très différent des autres puisqu’il ne donne pas les résultats des recherches directement sur son site web. En effet, il dirige vos requêtes vers d’autres serveurs tout en rendant vos recherches anonymes et vous donne vos résultats sur les moteurs de votre choix. Avec Disconnect, vous n’avez plus qu’à utiliser vos moteurs préférés tout en gardant votre confidentialité. Ces fonctions proposées sont assez multiples, et permettent le blocage du suivi de certains sites, la consultation des demandes de publicités et bien d’autres encore.

Lukol

Si vous désirez toujours naviguer sur Google sans être suivi, alors optez pour le moteur de recherche Lukol. Ce dernier préserve la confidentialité de ses utilisateurs tout en leur fournissant les résultats de Google. De plus, il vous protège des sites inappropriés ou trompeurs. Vous pouvez effectuer des recherches relatives à l’actualité, aux images ou aux vidéos. Cependant, Lukol ne fournit pas le filtrage des résultats. C’est un moteur très simple à utiliser.

Yummly

Si vous aimez cuisiner, ce moteur est fait pour vous ! En effet, il est spécialisé dans les recettes culinaires et fournit à ce titre de nombreuses informations en lien avec la cuisine. Sur Yummly, plus de 2 millions de recettes sont répertoriées et il compte près de 26 millions d’utilisateurs. Quels que soient la recette et le pays concerné, vous y trouverez votre bonheur en un temps record.

À présent, grâce à notre sélection de moteurs de recherche alternatifs, vous pouvez apprendre à vous passer de Google.  Alors n’hésitez pas à en tester quelques-uns pour voir la différence !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn