E-commerçants : êtes-vous sûrs de savoir utiliser les réseaux sociaux pour vendre ?
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

On le sait, la montée en puissance des réseaux sociaux a engendré une transformation des habitudes de consommation. Les réseaux sociaux sont tellement omniprésents qu’ils influencent même les décisions d’achat des consommateurs. A tel point que les marques ont développé des plateformes publicitaires et sont en passe de devenir des plateformes commerciales. C’est ce que l’on appelle le Social Commerce. Une aubaine pour les marques ! Encore faut-il savoir manier les outils mis à la disposition des professionnels sur les réseaux sociaux. Et encore faut-il savoir déchiffrer les codes de la sphère Social Media et les stratégies qui en découlent.

Vous doutez de l’efficacité des réseaux sociaux dans le processus d’achat ?

Vous en êtes encore à vous demander si les réseaux sociaux vous permettent vraiment de vendre. La réponse est OUI, ils le peuvent!

D’après une étude menée par le CREDOC en 2016 :

  • 56% des Français sont membres d’au moins un réseau social.
  • 62% des Français de plus de 18 ans ont réalisé un achat sur Internet.

Internet est évidemment propice au e-commerce. Mais ce dernier ne se limite plus seulement au Web, il atteint la sphère des réseaux sociaux. Le e-commerce devient le Social Commerce.

Selon une enquête européenne menée en 2015 par Comscore, on apprend qu’une part de l’utilisation des réseaux sociaux contribue à la décision d’achat. Cette part varie selon le réseau social, mais c’est sans surprise sur Facebook que l’influence est la plus importante.

A chaque réseau social ses spécificités

Pour rebondir sur les différents degrés d’influence des réseaux sociaux sur la décision d’achat, il faut souligner que tous les réseaux sociaux ne se valent pas. Dans la mesure où chaque réseau social a ses particularités et son audience, vous n’allez pas, par exemple, vendre des vêtements sur LinkedIn. Logique. Mais alors quels sont les positionnements possibles pour chaque réseau social ? On ne retient ici que Facebook, Instagram, Pinterest et LinkedIn, les réseaux sociaux les plus propices au e-commerce selon nous.

Facebook : le roi du Social Commerce

Facebook est sans appel le réseau social qui engrange dans le monde entier le plus d’utilisateurs (1,7 milliard) et donc de données. L’exploitation de ces données à travers la plateforme publicitaire de Facebook permet d’atteindre une large audience de clients existants et de clients potentiels. Les nombreuses options de ciblage disponibles vous permettent ensuite d’affiner votre audience vers une cible plus précise. Facebook Ads offre de nombreux formats publicitaires toujours plus innovants et favorables au e-commerce. En plus de vous apporter une visibilité et une notoriété, Facebook est propice à l’engagement et à la génération de leads.

LinkedIn : le Social Commerce BtoB

LinkedIn est le réseau social qui connecte entre eux les professionnels du monde entier. Ce ne sont pas moins de 106 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, dont 11 millions de visiteurs uniques en France. LinkedIn est idéal pour entretenir et développer votre réseau de relations professionnelles. Mais il est aussi propice au e-commerce, notamment pour fidéliser vos clients et générer des prospects BtoB, voire BtoC.

Instagram : le Social Commerce par l’image

L’application de partages de photos et vidéos a bien évolué depuis sa création en 2010. Aujourd’hui, les 600 millions d’utilisateurs actifs dans le monde ont attiré les entreprises et annonceurs. En ce sens, Instagram propose des formats publicitaires pour favoriser la génération de leads. En plus de lancer régulièrement des nouvelles fonctionnalités innovantes pour les utilisateurs comme pour les marques, Instagram va plus loin. Cette année devraient être déployées deux nouveautés : la réservation en ligne de services pour les profils business, ainsi qu’une fonction d’achat. Des nouveautés on ne peut plus favorables au e-commerce, notamment si vous voulez communiquer par l’image auprès d’une communauté jeune.

Pinterest : un catalogue d’idées pour stimuler le Social Commerce

Pinterest est un réseau social un peu à part. Il se définit d’ailleurs plutôt comme un catalogue d’idées qui vous servira de vitrine. La spécificité de Pinterest, c’est le profil de ses utilisateurs, ou plutôt utilisatrices. Plus de 80% des utilisateurs sont en effet des femmes qui épinglent produits, recettes, idées de décoration, tutos, etc. Sur Pinterest, on cherche, on épingle et on planifie l’achat pour plus tard. Les entreprises spécialisées dans la mode, la cuisine ou encore la décoration ont tout intérêt à se lancer sur Pinterest. La génération de leads et de trafic sur son site Internet y est très favorable.

Quand les réseaux sociaux rencontrent le e-commerce

Les réseaux sociaux sont en passe de franchir un cap supplémentaire dans le e-commerce. C’est notamment le cas de Facebook et Instagram qui développent des outils dédiés au shopping en ligne.

Sur Facebook, il est possible de créer une section « Boutique » sur la Page de son entreprise.

social commerce boutique facebook

Dans cette section, vous pouvez ajouter un catalogue de produits que les utilisateurs pourront acheter directement depuis le réseau social. Attention, cette fonctionnalité n’est pas encore étendue au monde entier. En attendant, Facebook regorge de boutons de call-to-action pour stimuler votre activité et atteindre vos objectifs.

Instagram aussi se lance dans le e-commerce. Il a été annoncé que la réservation de services en ligne allait être déployée cette année. De même, il sera possible d’acheter des produits affichés sur une photo sans quitter le réseau social.

Pinterest n’est pas en reste non plus. Depuis 2015, un bouton pour acheter (« Buy It ») est disponible aux États-Unis. Il devrait certainement être proposé par la suite au reste du monde.  De la même manière, une nouvelle fonctionnalité va apparaître aux États-Unis avant d’être déployée à l’international. Ainsi, « Lens » permet de trouver sur Pinterest des modèles similaires aux produits que l’utilisateur pointe grâce à sa caméra.

Enfin, une dernière fonctionnalité a récemment fait l’objet d’un déploiement international. Il s’agit de « Shop the Look » qui, comme Instagram Shopping, permet de vendre vos produits à partir de tags sur une photo.

Quand on mélange les réseaux sociaux et le e-commerce, cela donne le Social Commerce, autrement dit un potentiel de ventes pour les e-commerçants. Les réseaux sociaux ne servent plus simplement à accroître votre visibilité et votre notoriété, mais à vendre. L’avènement du m-commerce va d’autant plus profiter au Social Commerce. Les réseaux sociaux vont de toute façon dans ce sens. Alors, il est temps d’exploiter toutes les opportunités offertes par les réseaux sociaux. Nos experts Social Media se feront un plaisir de vous accompagner dans cette stratégie digitale. Contactez-les !

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire